Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 09:58

Magma a été fondé en 1969 par le batteur Christian Vander et le bassiste Laurent Thibault deux ans après la mort de John Coltrane. Traumatisé à vie par ce dernier qu’il considère comme guide musical et spirituel, Christian Vander va entreprendre de créer une musique complexe mêlant les sonorités du jazz, y combinant les influences classique, contemporaine, le psychédélisme.

Ils nous livrent des histoires dans un langage créé de toute pièce. Magma conte l'histoire de Kobaïa, "une planète où tout se passerait bien, où les gens seraient de bonne volonté, où il n'y aurait ni guerre, ni problème ». Ses habitants, les kobaïens, ont pour mission de punir les Terriens de leurs mauvais agissements. Le langage de Magma est à prendre comme sa musique. C’est tout ou rien. On est pris et on adhère, et dans le cas contraire on rejette totalement.

La musique de Magma, parfois emportée ou bien apaisée, et la rythmique de Christian Vander, autant chanteur que batteur apporte un soutien massif au chœur. Magma irrite ou fascine.

Stella - Tauhd Zaïa : chant, percussions
Isabelle Feuillebois - Enör Zanhka : chant
Hervé Aknin : chant
James Mac Gaw - Staiïss Ësslëhnt’ : guitare
Jérome Martineau-Ricotti : Piano, Fender
Benoît Alziary : Vibraphone, Fender
Philippe Bussonet - Gëhnohr Dügohnn’ : basse
Christian Vander - Zebëhn Straïn de Geustaah : batterie, chant, percussions

MAGMA à la Traverse
MAGMA à la TraverseMAGMA à la Traverse
MAGMA à la Traverse
MAGMA à la Traverse
MAGMA à la TraverseMAGMA à la Traverse
MAGMA à la Traverse
MAGMA à la Traverse
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 20:03

Spring Break Blues 2017

 

C’est la quatrième édition du Spring Break Blues , qui comme les autres années clôturera le « Blues from Mars ».

Au programme, que des normands avec Miss Victoria Crown et son rockabilly, Slaughterhouse Brothers et leur rock psyché et enfin Little Bob, l’incontournable rockeur français.

Pour inaugurer cette soirée normande, Michel Gaudray a présenté une conférence sur la naissance du rock en Normandie. Une belle tranche de vie qu’il a vécu comme guitariste et chanteur avec ses amis et concurrents des autres groupes de l’époque. Il nous quittera vers 20 heures avec encore beaucoup de choses à partager pour laisser la place à Miss Victoria Crown.

 

 

Elle, elle toute jeune, débordante d’énergie. Elle reprendra pas mal de morceaux des années 50 accompagné en autre de Zio à la contrebasse, plutôt un vieux routard de la scène qui a tagué son instrument à l’effigie d’Elvis Presley.

Une reprise remarquée de « l’Homme à la Moto » qui a bien plus au public. Cà swingue bien, çà danse et çà donne la banane, pas que dans les cheveux. Un beau set qui promet un belle avenir à la Miss.


Victoria : Chant
Nico : Guitare
Vincent : Guitare
Zio : Contrebasse
Thierry : Batterie

Petit changement de plateau, les Hot Slap animeront le hall de la Traverse. Ils reviendront en entracte et en after avec beaucoup de décibels.

4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers

Place maintenant au deuxième groupe, les Slaughterhouse Brothers. Ils arrivent de Caen.C’est un rock plus actuel qui nous ramènent seulement une quarantaine d’années en arrière. Elvis est loin, ils se disent influencé par Elvis Costello, Love, Pink Floyd. Ils ont deux albums à leur actif. Le dernier « The man is gone » est tout nouveau. C’est une belle découverte que ce groupe qui aime la scène, mais quel dommage de ne pouvoir les voir sur cette scène plongée dans l’obscurité….


Lancelot : Chant, Guitare, Clavier
Vincent : Chant, Guitare
Florian : Chant, Basse, Guitare
Nick : Batterie

4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers

Maintenant la place est à la légende du rock français, l’homme au perfecto rouge …Place à Little Bob et aux Blues Bastards.

Lui qui cherche depuis longtemps à jouer à Rouen dans une salle récente, au 106 pour les citer, se retrouve à Cléon.

Il est heureux d’être parmi nous. L’été dernier, il a fêté ses quarante années de carrière avec un grand concert gratuit sur la plage du Havre. Une compilation « live » vient juste de sortir et pour l’automne, c’est un nouvel album qui est en préparation. Son actualité est chargée. En plus du studio et de la scène, il va enregistrer un titre en français pour le film documentaire « La Classe Ouvrière « .

Pour cette soirée rouennaise, ou presque le public s’est déplacé et la Traverse a fait le plein.

Une vingtaine de morceaux prévus, quelques uns non prévus, de toute façon, le guitariste les connait tous et peut jouer n’importe quel titre du répertoire de Little Bob. Sans compter au moins les six titres du rappel.

Cà bouge dans la salle, Little Bob invite le public à chanter en tendant le micro, donne des poignées de mains chaleureuses à ses fans admiratifs.

Il chante le rock et le blues avec sa voix puissante , met le public en émoi.

Rouen a bien fait de ne pas le programmer, nous étions tous heureux de l’avoir à Cléon…

Little Bob : Chant
Bertrand Couloume : Contrebasse
Gilles Mallet : Guitares
Jérémie Piazza : Batterie
Mickey Blow : Harmonica

4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
4 ème Spring Break Blues avec Little Bob et les Blues  Bastards, Miss Victoria Crown et Slaughterhouse Brothers
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 16:10

Gilles Adam et « Mon tour de champ est un hectare ».

 

Auteur, compositeur, interprète mais aussi comédien, originaire du Havre, Gilles Adam est un magicien, un humoriste.

Avec lui, les mots jouent avec l’orthographe. Même Bernard Pivot aurait eu du mal avec la correction de sa dictée tant l’écriture change avec le sens caché des mots.

Il s’amuse avec la langue française et parle d’amour, de la guerre, de l’enfance, de la religion et de tout ce qui fait notre actualité quotidienne avec  humour .

Et pour dynamiser la représentation, il joue sur la durée des morceaux, allant de quelques secondes à quelques minutes.

Le temps de comprendre la ruse et le morceau suivant est déjà lancé….

Gilles Adam au Trianon Transatlantique
Gilles Adam au Trianon TransatlantiqueGilles Adam au Trianon Transatlantique
Gilles Adam au Trianon Transatlantique
Gilles Adam au Trianon Transatlantique
Gilles Adam au Trianon TransatlantiqueGilles Adam au Trianon Transatlantique
Gilles Adam au Trianon Transatlantique
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 19:55

Hat Fitz and Cara

Il  est australien , du Queensland pour être exact, porte une barbe à la ZZ pop, la tête couverte par un large chapeau.

Elle, elle est irlandaise, plutôt frêle, blonde, bouclée avec un nœud rouge dans les cheveux.

Tous les deux sont à la mode des années 30...du siècle dernier ou même celui d'avant.

Elle , elle jouait de la musique celtique, lui c'est le blues depuis toujours.

Ils sont un duo et même un couple atypique. Leur culture musicale différente s'est mêlée  pour donner naissance à un blues rugueux accompagné d'une slide et de la voix puissante de Cara. Elle, c'est la batterie, le washboard et pour revenir sur ces origines irlandaises, une petite flûte comme dans "Shakedown".

Elle parle beaucoup, lui, il grogne, ils rient ensemble, heureux de  jouer, heureux de nous satisfaire.

Ils tournent tous les deux pour leur dernier album "After the rain " .

S"ils passent près de chez vous, n'hésitez pas, allez y.
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la TraverseSugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la TraverseSugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse

Sugaray Rayford

sur FB

Notre texan est de retour en France, il aime la France et surtout sa cuisisne et son public...Et çà se voit.

Avec ses musiciens, c'est sans tambour ni  trompette qu'ils arrivent sur la scène de la Traverse , le public, encore au bar revient vite dans la salle .

Il s'en suit une rigolade avec les musiciens montrant une belle complicité entre eux.

Et puisqu'il faut commencer, c'est parti.

Pas de danse et déhanchements mettent en valeur les généreuses fesses de notre colosse.

Le guitariste, Gino Matteo participe également , esquissant quelques pas.

Le public abandonne les sièges pour rejoindre le groupe devant la scène et participer à l'ambiance.

Sugaray s'offrira deux bains de foule pour mobiliser les récalcitrants.

Il y aura deux trente de musique, d'énergie sans faille  et des litres de sueur déversée sur les planches.

Belle soirée énergisante et généreuse .

Membres du groupe de Sugaray Rayford :
Sugaray Rayford : Chant
Gino Matteo : Guitare
Lavell Jones : Batterie
Ralph Carter : Basse, Chant
Drake Shining : Clavier, Chant

Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la TraverseSugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la TraverseSugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Sugaray Rayford et   Hat Fitz & Cara à la Traverse
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 15:44

Lady Arlette

Elle ne s'appelle plus "Madame" -2011-  ou "Diva" -2013- .

Pour ce dernier et cinquième album, Lady Arlette a préféré

 "Les Beaux Vertiges"pour son EP et "Les belles échappées" pour l'album.

La chanteuse, auteur, guitariste fête ses dix de scène et c'est bien sûr au Trianon Transatlantique qu'a lieu la sortie officielle de cet album. Les membres de la production, journalistes et photographes sont là.  Cette salle, chère à Lady Arlette lui a  toujours apporté  soutien tant pendant les résidences que pendant les concerts. Elle connaît bien le lieu et ses habitants.

Cet album, comme les autres est le fruit d'un travail d'équipe.

Elle écrit et les musiciens qui l'entoure habillent le projet .

Toujours rock, électrique, elle donne des textes mélancoliques avec des idées de départ, de voyages, de rencontres et de ruptures. Elle garde son qualificatif de "rock dentelle". Rock pour l’énergie, le son et la dentelle pour l’écriture des textes qui nous emmènent loin, dans les étoiles si on veut bien se laisser emporter.

2017 : nouvel EP. "Les belles échappées" : 5 titres arrangés par Ludwig Brosch, mixés par Thierry Minot .
Et une nouvelle équipe depuis 2015 : Thierry Dutru (batterie), Clémence Denoyer (basse), Fredericke Richard (violon) et Paolo Consiglio (guitare)  .

 

« Elle mène sa barque avec classe la lady » Francofans
« Une écriture farfelue et poétique (…) un univers atypique et pittoresque. Une belle évasion sonore.» Bazart Mag

« Du Robe’n’Roll à fleur de slam ! » Centre de la Chanson

« Ma fée Lady. Une look, une extravagance. Une créature rock’n’roll accrochée à une guitare qui paraît géante. Un sacré style. » Rouen Mag

 

Pour la première partie, c'est  Agathe B qui est là. Seule avec son accordéon et son ukulélé . Rien ne lui fait peur. Reprendre Police, Pink Floyd, Iggy Pops ou Blondie en version musette, il faut tout de même oser....

 

Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon TransatlantiqueLady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon TransatlantiqueLady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon TransatlantiqueLady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Lady Arlette et Agathe B au Trianon Transatlantique
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 16:32

Dirty Drozen Brass Band

http://www.dirtydozenbrass.com/
https://www.facebook.com/dirtydozenbrassband

Ce soir, la Traverse retrouve sa couleur blues, mais pas celle du traditionnel Mississipi. Nous irons en fanfare en Louisiane, à la Nouvelle Orleans avec Nola et le Dirty Drozen Brass Band

Le Dirty Drozen Brass Band est une fanfare crée en 1977 par Benny Jones. L’ensemble fête ses quarante ans d’existence avec une grande tournée internationale.

Ceux sont le saxo baryton Roger Lewis et le trompettiste Gregory Davis, membres fondateurs et toujours présents dans cette formation qui occupent le devant de la scène. Les ont rejoints depuis

Kevin Harris au sax ténor

Efrem Towns à la trompette et jeugelhom

Kirk Joseph au tuba

Terence Higgins à la batterie

Jake Eckert à la guitare.

C’est une joyeuse cacophonie qui va défiler sur la scène, avec des mélodies bien encrées dans la tête, une ambiance festive qui ôte toute idée de mélancolie .

La fanfare suit l’air du temps, cherchant du côté de la pop, du funk des airs qu’elle arrange à sa façon, redonnant l’esprit joyeux de la Nouvelle Orléans.

Pour le public, ce sera soirée dansante, çà groove …

 

NOLA

http://www.facebook.com/nolabayoufunk

 

C’est aussi et surtout le nom que l’on donne à la Nouvelle Orleans, la plus grande ville de Louisiane.

Ils ont assuré la première partie de Dirty Drozen Brass Band.

Comme les fanfares, NOLA reprend les grands airs des défilés de rues de la ville. Avec son funk groovy très coloré, ils trouvent l’inspiration auprès de Dr John, The Meters, Allen Toussaint, the Neville Brothers, Jon Clary…et bien d’autres pour nous transporter au temps du carnaval, de mardi gras ou autres évènements festifs qui emplissent les rues de musiciens jouant de la batterie, du banjo. Mardi gras où les tribus des indiens afro-américains de la Louisiane rendent hommage aux natifs ayant recueilli et sauvé les esclaves. Nos musiciens arriveront le visage peint en rouge et la tête ornée de plumes, en souvenir surement à ces indiens.

Ils paradent et chantent aux sons des percussions et des chants ancestraux. .Cette tradition qui mêle les rythmes et rites africains, amérindiens et antillais, en y ajoutant la modernité funk et groovy d’aujourd’hui.

Et d’autres, pendant ce temps, laissent tomber des balcons des colliers de perles multicolores sur les poitrines dénudées de jeunes femmes enivrées par l’ambiance et l’alcool. La musique, la danse, la transe, les rencontres et la liberté flirtent avec l’insoumission, la tolérance, l’amour, les ouragans et les alligators.

 

Avec

Po’Boy Dien aux percussions

Missy Rosie au chant

Hovercraft Franky au clavier

Bonzy à la basse

Mississipi Dee à la guitare

Big Chief Ben à la batterie

Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la TraverseDirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la TraverseDirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse

http://www.facebook.com/nolabayoufunk

Le groupe NOLA et son bayou- funk coloré et joyeux, ses concerts avec lancers de colliers de perles et de friandises comme à la parade de Mardi Gras, désire

rendre hommage à cet esprit festif et digne qui anime la Nouvelle-Orléans, à

ces musiciens sans qui la ville ne serait probablement aujourd’hui qu’un désert ur-

bain. Pour y parvenir, NOLA convoque le Dr John, The Meters, Allen Toussaint,

The Neville Brothers, Professor Longhair, Jon Cleary... et par leur entremise,

vous livre à domicile un petit bout d’âme de la Nouvelle-Orléans

Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la TraverseDirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la TraverseDirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Dirty Dozen Brass Band et Nola à la Traverse
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 07:00

 

Il est de retour au Trianon Transatlantique avec un sixième album, "Les Chroniques de Pierrot Lunaire".

Trois après son dernier passage, il fait encore le plein et il ne reste plus une seule place à vendre.

Le décor est sobre, deux portes usagées, une pour entrer et l'autre pour sortir.

Thierry Fanfant l'accompagne à la basse.

Pierrot Lunaire, c'est un homme imaginaire qui doit  affronter la violence de la réalité. Il lui faudra les quinze chansons de cet album pour que son regard évolue.

Un peu blues, un peu folk mais toujours joyeux, c'est une belle ambiance qui domine.

Tété tiendra son public en haleine, le faisant chanter, scander, s'asseoir parterre alors qu'il joue parmi ses fans.

Tété au Trianon Transatlantique
Tété au Trianon Transatlantique Tété au Trianon Transatlantique
Tété au Trianon Transatlantique
Tété au Trianon Transatlantique
Tété au Trianon Transatlantique Tété au Trianon Transatlantique
Tété au Trianon Transatlantique
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 08:00

 

"Depuis dix ans, Ben Herbert Larue confronte sa plume, son corps et sa voix au vivier foisonnant de l’art vivant (théâtre, concerts, cirque, danse, jeune public…). Il revient aujourd’hui à ses fondamentaux : la chanson.

 

Fort de ces années de laboratoire, c’est en trio qu’il interprète cette fois-ci ses « mots passants ». Il est accompagné par deux musiciens d’expérience : Xavier Milhou à la contrebasse et le multi-instrumentiste Nicolas Jozef Fabre, qui proposent un univers musical et sonore épuré, proche de la B.O de cinéma.

Chantés, déclamés, murmurés ou interprétés avec force, Ben Herbert Larue multiplie les tons et les discours autour d’un imaginaire haut en couleurs et en verbes. Il propose un concert en forme d’ascenseur émotionnel où la poésie se frotte à un cynisme drôle et grinçant.

 

Après un an d’existence, le projet rencontre un réel engouement. De petits théâtres en concerts chez l’habitant, en passant par les premières parties de Jacques Higelin, Loic Lantoine, Christian Olivier, L.E.J, Arthur H, il «plonge les spectateurs, comblés par ces agapes du coeur, dans une émotion forte et un rire grand-guignolesque réconfortant et salvateur » ( l’Echo Républicain)."

Ben Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Ben Herbert Larue au Trianon TransatlantiqueBen Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Ben Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Ben Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Ben Herbert Larue au Trianon TransatlantiqueBen Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Ben Herbert Larue au Trianon Transatlantique
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 16:54

http://www.pierpoljak.net/

Pierpojak

Ce soir, la Traverse a abandonnée la couleur blues pour prendre le vert, jaune et noir de la Jamaïque. Ce sera donc reggae.

Il a voyagé sur les îles antillaises puis la Jamaïque à ses débuts. Puis il a découvert d’autres lieux comme la Nouvelle Calédonie, le Cap Vert, les Canaries aux décours de ses aventures avec la justice et de ses problèmes de santé.

Il ramènera de ses rencontres une musique influencée par le reggae bien sur, mais aussi un mix d’exotisme, de nonchalance et de révolte.

Aujourd’hui, il a un dernier album, « Chapeau de paille ».

Il fait perdurer ses voyages sur les flots de toutes les mers du monde avec une tournée bien fournie en dates.

Un air de vacances qui donne la pèche ou encore un morceau tout doux pour se la couler douce, c’est un spectacle varié.

Après plusieurs albums disque d’or, de nombreux pur jus jamaïcain, des titres qui martèlent la tête comme « Je ne sais pas jouer », »Pierpojak », »La Music ».

Il sait garder son public en haleine.

Ce soir, il invitera son ami William Brutus à partager le scène pour deux morceaux. Ils partagent déjà le même label « Garvey Drive Records ».

Pierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la TraversePierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la TraversePierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la Traverse

https://www.facebook.com/IshmelMcanuffMack1zilla

Ismael Mc Canuff

C’est un représentant de la scène reggae actuelle.

Fils de Winston Mcnanuff, et frère Matthew, décédé tragiquement en août 2012 à l’âge de 25 ans, il partage désormais sa vie entre Paris et la Jamaïque.

Il a assuré la première partie de cette soirée reggae .

Ismael Mc Canuff est un Jamaïcain pure souche, qui a baigné dans la musique dès sa plus tendre enfance.

Son père, lui-même chanteur lui a tendu le micro pur chanter alors qu’il n’était qu’un petit garçon de moins de trois ans.

Et depuis, il chante.

On peut également apercevoir Ishmel McAnuff quand il avait 3 ans sur la photo de la couverture du DVD documentaire "I and I after Bob Marley 21.000 Miles" .

A 7 ans, il se produisait régulièrement lors d'évènements , interprétant ses propres chansons .

Ishmel avait l'habitude d'utiliser plusieurs noms comme Little Lion, Little Dragon, Trouble Double, et Kenniyata, Ishmael ou Macklaw mais il a fini aujourd'hui par utiliser son vrai nom Ras Ishmel McAnuff

 

Pierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la TraversePierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la TraversePierpoljak à la Traverse
Pierpoljak à la Traverse
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 12:30
King Biscuit
D'emblée, on arrive dans le delta du Mississipi. Sylvain à la guitare a retrouvé quelques morceaux du coin, se les ai appropriés et réarrangés.
Avec son complice Fred, ils sortent des sons venus de loin avec un violon bricolé, un ventilateur de poche, une cigare box, un mégaphone et des pieds qui tapent fort sur une estrade en bois.
Ils s'amusent, ils nous amusent et nos oreilles font le  plein de décibels.
Line-up
Sylvain Choinier : compositions, guitare, chant, pied
Fred Jouhannet : co-pilote de road-trip, violons, bizarreries, pied

 

 

 

 

 

Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen

Theo Lawrence & the Hearts

ou facebook

La mèche rebelle, jean taille haute avec un large revers à la mode d'y il a quelques décennies en arrière, c'est Theo Lawrence et son groupe les Hearts. Ils ont plantés un décor de bambous en plastique et de lampions chinois, pas très en rapport avec leur rock'n' roll .

Une très belle voix accompagnée de musiciens performants, ils ont déjà sorti un EP en 2016.

Les grandes scènes ne leur font pas peur après avoir testé les Francopholies, le printemps de Bourges...

 

 

Theo Lawrence : Guitar, Vocal
Louis-Marin Renaud : Guitar, Backing Vocal
Olivier Viscat : Bass Guitar
Thibault L. Rooster : Drums, Backing Vocal
Nevil Bernard : Organ, Keyboard
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen

Luke Winslow King

De retour en France avec un nouvel et cinquième album, il participe avec son groupe à la tournée des "Nuits des Alligators".

Basé à New Orleans, c'est toujours avec son sourire ravageur qu'il arrive sur scène pour sa dernière date dans le cadre du festival des Alligators.

Mais il reviendra cet été pour une tournée des festivals .

Avec lui, son fidèle ami et guitariste Roberto Lutti. A eux deux, ils nous feraient presque oublier leurs acolytes.

Et c'est parti pour un voyage américain, aux racines du blues, du jazz et de la country. Avec une interprétation très personnelle de cette musique traditionnelle , ils nous emmènent à Bourbon Street, la tête en l'air à regarder  les colliers qui tombent  des balcons.Luke, le leader du groupe reste très près de son public, cherchant toujours à le satisfaire autant qu'il prend de plaisir à jouer . Il donne tout .

Roberto, lui, ne parle jamais. Quelques regards échangés avec Luke, il plonge  dans sa guitare pour frôler la transe.

Ils vont nous offrir de bons moments, revenant encore pour satisfaire un public conquis.

Et il nous attendra à son stand de merchandising à peine sa prestation scénique terminée.

Merci les Alligators, ce fut une très belle soirée, vous nous avez gâté.

 

Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- RouenLes Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Les Nuits de l'Alligator - Luke Winslow King- King Biscuit et Theo Lawrence & the Hearts au 106- Rouen
Repost 0
pixels et décibels - dans photos musique
commenter cet article