Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 14:10
MeliSsmell

MeliSsmell

Une deuxième rencontre avec MeliSsmell , après un passage aux Chalands, il y a plus d'un an .

.Un premier tour sur le ton de la fantaisie, auquel fait suite

" Droit dans la gueule du loup" titre de la tournée en cours revient au noir de notre quotidien, avec rage et sourire .

En travaillant à ce deuxième album, elle n’a pas conservé ses propres chansons. Elle a décidé de ne chanter que les oeuvres de Guillaume Favray, qui avait déjà signé deux titres du premier album de Melissmell, « Écoute s’il pleut ». Elle a enregistré avec deux musiciens au parcours éloquent : le pianiste Matu a joué plus de dix ans avec Mano Solo et a arrangé l’album Les Années sombres (une référence majeure pour Melissmell et Favray) avant de partir avec Indochine, et le guitariste Daniel Jametétait dans la Mano Negra avant d’accompagner lui aussi Mano Solo. Mais ces deux aînés (renforcés par Christine Ott aux ondes Martenot sur trois chansons) étaient aussi de vieilles connaissances :

« Le hasard fait que les premiers musiciens que j’ai rencontré en arrivant à Paris sont les musiciens de Mano Solo. »

Le spectacle commence dès l'entrée. On nous distribue un carton découpé aux forme d'un profil de gueule de loup, de bonne talle ainsi que les petits papiers sur lequel on peut lire différents poèmes concernant "le loup". Au public de lire ces poèmes entre deux chansons. La révolte gronde . Mais son porte parole n'a pas pour autant perdu le sens de l'humour . Il n'y aura pas de batterie ce soir, c'est le public qui donne le rythme . Un décor simple mais agréable donne aux lumières la possibilité de jouer avec les ombres . Les gueules de loup apparaitront et disparaitront , pour se faire entendre dans le public qui participe mais surtout rappelle l'artiste . Il y aura aussi une petite biquette , comme celle que l'on trouve sur FB qui appellera à l'aide . De moments de profondes émotions, MeliSsmell aura même les larmes aux yeux .

MeliSsmell
MeliSsmell
MeliSsmell

Partager cet article

Repost 0

commentaires