Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 11:55
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning

Alain Abad

Avec Stéphane Mangiantini à la guitare, Tinou Cimino à la basse, Antony Doux à la batterie, Jean-Charles Martinetti au clavier.

Autour du dernier album "Etre un rockeur "

1 Rock in pace Nova

- 2 Ci po

- 3 Di mi iè

- 4 La Corse

- 5 Ma guitare

- 6 Jusqu’à l'automne

- 7 U mondu sera

- 8 Je donne

- 9 E a so

- 10 Amareni

- 11 Ancu piu forte -

- 12 My girl

Ils arrivent tout droit de Corse, et lorsque nous entrons, ils sont encore aux balances .

Leur truc à eux, c'est le rock, du vrai et bon rock.

Mais ils disent jouer du rock corse. Et c'est quoi du rock corse .????

Tout démarre avec "Je voudrai être noir " et çà c'est du rock .

Au second morceau, tout change , ils ne parlent plus français....mais corse . Le rythme est toujours là . Donc le rock corse, c'est du rock chanté dans la langue traditionnelle de cette île . Ils se réunissent autour du micro et maintenant , nous retrouvons les polyphonies .

En tout cas , çà va déménager.

Le public adhère et applaudit chaleureusement la musique et ses interprètes .

Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning

Lou Demontis

Sortie de son dernier album "On the avenue " début octobre.

Difficile de passer derrière une telle critique ....

Auteur-compositeur et guitariste-chanteur qui a bourlingué là où les pulsions de la vie l’ont mené, notamment outre-manche où le frenchie s’est forgé au british rock, voici Lou Demontis de retour avec un opus qui respire, transpire l’essence du rock, celui là même qu’un Boss dénommé Bruce avait redynamité à sa manière, il y a déjà un bail. Car à l’instar de Springsteen, le nom de Demontis est à graver au fer rouge dans le cuir tanné de tout rockeur en quête de rédemption.
D’ailleurs le bougre n’y va pas par quatre chemins en nous assénant d’entrée un ‘Again’ enragé qui ne demande qu’à exploser une nouvelle fois dans les enceintes, puis une autre fois encore. Again and again.
Côté zicos, rien à dire, si ce n’est que le Boss francilien s’est entouré de redoutables mercenaires, tous plus percutants les uns que les autres: Gilles Le Moyn aux guitares, Clément Prioui aux claviers, Nicolas Bazin à la basse et Stéphane Lebreton à la batterie, ans oublier le ‘special guest’ Patrick Henry qui fait vibrer ses guitares sur ‘The Highway’ et ‘Nothing Like Home’.
Et ce ne sont pas les vingt piges passées chez les british qui auront fait perdre son accent frenchy à Lou. Et c’est tant mieux, car son anglais sonne à la manière d’un Little Bob endiablé qui écumait les caves londoniennes en faisant vibrer ses intonations bien françaises.

L’un des tous meilleurs albums du renouveau de ce rock français qui ne crèvera jamais et qui se red
ressera toujours, et encore, again and again!

Frankie Pfeiffer
Paris-Move, Blues Matters (UK), Blues Magazine (Fr)…

Nouveau tirage au sort des billets de loterie et cette fois ci ce sera le turbulent Lou Demontis qui prendra le micro.

Les titres de ce nouvel album vont s'enchaîner et il y a aura même un aperçu de ce que sera le prochain album en cours de préparation .

Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning

Nina Van Horn

Elle viendra entre ses deux invités et non à la fin.

Après un tirage au sort des billets de loterie, les gagnants repartiront avec quelques objets en rapport avec la soirée ; albums des trois invités, tapis de souris ...

Le plateau est réinstallé pour Nina .

Je tenais à remercier encore Alain Hiot de m'avoir mis en relation avec Nina Van Horn. C'est la première fois que je la vois sur scène, ses passages dans ma région n'étant jamais compatible avec mon emploi du temps .

Elle a coiffé son grand chapeau qui cache ses yeux, protégés par des lunettes de soleil. Une grande tunique noire rebrodée de roses rouges , un large pantalon patte d'éléphant , de jolis gants en dentelle rouge, le ton est donné ce sera rouge et noir pour ce soir .

Et bien sur, les lumières seront rouges .

La soirée sera guidée par son dernier album « Seven Deadly Sins ».

Pour chaque péché , il a une histoire de sa vie qui l'a inspiré . Sa dernière tournée en Inde a été une grande source d'inspiration.

Et malgré un orteil cassé , elle nous fera tournoyé dans un rythme endiablé accompagné de ses fidèles musiciens . Entre la musique, sa danse , les petites histoires , on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer . La soirée va passer très vite et il restera peu de temps à Lou Demontis pour enchaîner, avant la fermeture obligatoire du New Morning à minuit dernier délai.

Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning
Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning

Mais la soirée ne peux en rester là.

Nos trois invités vont revenir ensemble sur scène pour terminer en beauté.

« Rockin’ All Over The World » de Status Quo .

Avant la fermeture pour cause d'horaire impératif à minuit, nos invités auront un ami commun qui va monter sur scène.

Pas tout seul, l'homme est âgé et en fauteuil . Monsieur Alain Abel et son peigne vont faire vibrer notre peau tant sa voix est belle .

"House of the rising sun" (vidéo interprète par Animal ) restera un grand moment de cette superbe soirée .

Merci à Alain

et à Michelle qui enregistre tant de vidéos .Je lui ai emprunté celles ci pour "illustrer " cette chronique .

Les amis du blues et du rock

Nina Van Horn , Alain Abad et Lou Demontis au New Morning

Partager cet article

Repost 0

commentaires