Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 14:04

TUPELO via COMO Route sans particularité mais nous avons rendez vous avec le propriétaire d’une grande exploitation. Il emploie une vingtaine de personnes pour travailler sur place. Il récolte du coton, des cacahuètes, du sorgo et élève des bovins. Il nous montrera les énormes machines qui servent à la récolte du coton, munies d’immenses dents qui servent à égrainer la plante pour ne garder que la fleur de coton. Nous rencontreront également Sharon Mc Connell-Dikerson qui vit à Como. Mais l’annonce d’un ouragan ou plutôt d’un énorme orage nous fera quitter les lieux en catastrophe. Arrivée précipitée à Tupelo pour la nuit où il pleut fort.

La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via ComoLa route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como

Entre Nashville et Jackson, c’est ici que naquit Elvis Presley le 8 janvier 1935 dans une modeste maison de deux pièces, construite par son père, son grand père et son oncle. Il y vécut jusqu’à l’âge de 13 ans, quand sa famille déménagea à Memphis. Nous sommes dans le quartier de Shakerag. Ce même quartier de population afro américaine où la musique résonnait dans les rues et les porches, où les gens agitaient un drapeau pour arrêter le train. Elvis acheta sa première guitare à la quincaillerie de Tupelo, qui existe toujours et apprit à en jouer avec le pasteur Willie C Jones. Nous y verrons un film retraçant la vie de l’époque. Pour finir, un arrêt pour les affamés au drive préféré d'Elvis.

La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via ComoLa route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como

Nous reprendrons la route pour Cleveland. Mais notre départ précipité a contrarié Sharon qui nous invite chez elle à visiter ses sculptures et partager un verre .Nous retournerons donc la voir. Elle nous montrera en autre les mains de Johnny Winter qu’elle a sculptée quelques semaines avant sa disparition le 17 juillet 2014. Elle sortira une vieille guitare qu’Arnaud prendra pour un moment musical. Nous ne regrettons pas notre détour. Un coup d’œil au marker de Otha Turner . Othar (Otha) Turner est l'un des meilleurs joueurs de fifre que le blues ait connu. Il a beaucoup joué dans les festivals de blues et en concerts. Son Groupe, "The Risen Star and Drum band", se compose de membres de sa famille et d'amis. Son CD "Everybody Hollerin' Goat", qui a été enregistré à sa ferme à "Gravel Springs", a été un succès en 1998. Il a été choisi en tant que l'un des cinq "Essential Blues Records of the Decade". Il a également reçu le "Miscellaneous Artist of the Year Award" de l'année en 1998

La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
La route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via ComoLa route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via ComoLa route du blues - de Chicago à New Orleans - Tupelo via Como
Partager cet article
Repost0

commentaires