Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 18:03

Electric Blues Duo

 

Xavier PILLAC et Antoine ESCALIER font la paire depuis près d’une vingtaine d’années, que ce soit au sein du Xavier Pillac Band (quatre albums à ce jour) ou, depuis quatre ans déjà, sous la forme de cet ELECTRIC BLUES DUO à la formule originale. Songez donc: en soutien du chant et des parties de guitare de Xavier, Antoine, à ses lignes de basse alliant groove et sobriété, ajoute désormais un footdrum, engin diabolique permettant d’actionner avec les pieds caisse-claire, charley et grosse caisse. Désormais quadrumane, Maître Escalier ajoute donc à son souci de l’harmonie et des chœurs celui de l’indépendance rythmique, d’ordinaire dévolu aux batteurs! Par delà cette performance, ce qui frappe à l’écoute de leur EP 6 titres, c’est l’apparente facilité avec laquelle ces comparses parviennent à faire swinguer les covers qu’ils s’approprient. La moindre surprise ne venant pas de leur adaptation en ragtime-swing acoustique du “Thirteen Question Method” de Chuck Berry! Celle du “Going Back Home” de Jeff Magidson donne, sur une trame de slide électrique incantatoire, l’occasion à Antoine de démontrer toute sa science à la salle des machines. “Shout Baby Shout” de Yank Rachell bounce de bout en bout, avec le drone de Youssef Remadna (ex-Rosebud Blue Sauce) en arrière-plan, et le chant gourmand de Xavier, dont l’accent américain impressionne. Le “Going Up To The Country” de Taj Mahal voit ici son traitement Chicago-shuffle originel parfaitement respecté, mais Pillac y appose un solo d’une fluidité et d’une articulation toutes personnelles. Une version échevelée du “Big Road Blues” de Tommy Johnson accueille à nouveau l’harmo gouleyant de Youssef Remadna, et l’on se surprend à envier les résidents des marais poitevins, qui ont la chance de compter pareils voisins. D’autant que ces lascars reviennent avec un ghost track acoustique où le dobro de Xavier et l’harmo de Youssef rendent un hommage savoureux au vice favori de Tommy Johnson, le whisky. Mais six titres, ça passe trop vite: garçon, la même chose!
 

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition

Cut the Alligator

Soul et Funk sont au rendez vous avec eux. Il n'ont que six d'existence mais deja 200 concerts a leur actif.

Une grosse section rythmique accompagne les deux jeunes femmes au chant. Elles se relayent , chantent ensemble et seduisent leur public

Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition

The Big Set

le coup de coeur de la soiree

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition

Dirty Deep

 

Il est très tard et leur musique ne passe pas....

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Partager cet article
Repost0

commentaires