Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 17:09

Sate

 

Google ne connait rien .On lui demande de chercher "Sate" , il y nous découvre une recette asiatique à base de cacahuettes...

Non, Sate est une chanteuse canadienne, alias Saidah Baba Talibah .

Bon, elle n'est pas encore vraiment connu outre atlantique. Elle a tout juste un album à son actif.

Mais, impossible de l'oublier lorsque l'on croise son chemin.

Elle a un look très personnel qui ne laisse pas indifférent.

Juste au corps noir  moulant , porté sur des collants filés,  des épaulettes noires brillantes et surtout une tignasse longue, blonde  collée sur son crâne rasé. Une tenue  qui reste très personnelle.

Son premier album, Redblack & Blue parle des femmes de sa vie, sa fille,  sa soeur, sa mère. Sa mère est  la chanteuse blues Salomey Bey (du groupe canadien de blues Andy and the Bey Sister ) atteinte de la maladie d' Alzheimer.

Sate est un mélange de Tina Turner pour la puissance de la voix, de Skunk Anansie pour le rock énergique.

Musique survitaminée, voix ultra puissante, rauque mais parfois mélodieuse comme dans le morceau "What did i do" qui démarre tout en douceur , monte tranquillement et se poursuit par un rock très punchy.

 

Elle marque son public et elle ne tardera pas à faire parler de l'autre côté de l'océan.

Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018

Ils avaient déjà environ vingt ans de scène.

 

C'est en 2015 qu'ils font leur première apparition à la Traverse.

C'était l'époque de "Propaganda".

 

Aujourd'hui, c'est "Frankenstein" qui arrive en Normandie.

Il y a  un bel hommage à Mohamed le boxeur avec "Ali".

 

A fleur de peau plus que jamais, Kémar accuse.

Il dénonce Dahech, Hollande, Macron et leur politique du Moyen Orient.

Il dénonce Donald Trump avec "What the Funk".

Il dénonce les attentats de Charlie Hebdo, du Bataclan.

Il dénonce l'inertie des politiques devant les vagues de populations migrantes qui quittent de force leur pays. La famine, la guerre les font partir .

"Ce n'est plus un choix, c'est une obligation".

 "Nomade" explique.

 

Et il y a encore de la matière....

Leur façon de faire passer leurs idées, c'est la musique, c'est le rock

qui porte toute cette provocation..

La rage reste intacte. C'est avec cette énergie que les No One emmènent le public qui suit, qui participe, qui partage les idées engagées de Kémar et des autres.

L'ambiance sera explosive avec un public déchaîné et un groupe enivré par ce public.

Ils donneront sans compter, la fusion a lieu.

Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Concerts de Sate et No One is Innocent _ la Traverse_ Novembre 2018
Partager cet article
Repost0

commentaires