Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 07:15

Mister Bo Weavil

 

En 1994, il a 22 ans et se lance en solo, en duo ou en trio dans les rues parisiennes. Il joue le blues des années 30-40 puis électrifie son répertoire. Des années plus tard, c’est l’époque du one man band, toujours d’actualité. Ces derniers temps, il ouvre pour Ben Harper, Betty Lavette, Sharon Stone, Camille, Robert Plan. De grands noms de la chanson qui le reconnaisse comme le meilleur… Il est aussi allé à Beale Street à l’international Blues Challenge de Memphis.

Avec sa guitare, son harmonica et son stromp box, il voyage sur les époques du blues. Il a ajouté quelques airs de la musique malienne, mêlant le blues , le folk et le funk.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Véronique Gayot

 

Le soleil ne baisse pas sur la place Charles de Gaulle de Cahors, il fait très chaud et le public cherche l’ombre. Mais Véronique Gayot est une agitatrice, et bien qu’elle arrive de  l’est de la France, elle ne cédera pas à la chaleur.

Son band est originaire de l’autre côté de la frontière, en Allemagne. Une rencontre avec Timo Gross, guitariste et producteur allemand lui permet et de mettre en musique les morceaux de « Wild Cat », titre qui colle parfaitement à sa voix éraillée.

Blues, rock, attention çà gratte dur.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Chris Bergson et Ellis Hooks

 

La grosse pomme nous a donnée de fabuleux musiciens, Chris Bergson est l’un d’eux. Toujours avec sa guitare, c’est accompagné de Ellis Hooks au chant qu’il se produit ce soir. Tous les deux sont adeptes du blues, du rock, de la soul, du folk, de la country. Ellis Hooks a appris le chant à l’église, puis a vadrouillé dans les rues des USA et de l’Europe.

Leur association permet de recréer un nouveau style de blues, mêlant le gospel que Ellis Hooks connait bien. En plus c’est un show man né, le spectacle est complet. Deux showmen, de la bonne musique, nous avons passé un excellent moment de talent, de modernité et de convivialité.

Une surprise a été annoncé par Robert Mauries. Cette surprise, c’est la venue non programmée de Fred Chapelier qui jouera quelques morceaux avec Chris Bergson.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Michelle David and the Gospel Session

 

Robert Mauries la voulait à tout prix dans sa programmation et il s’est donné les moyens de la faire venir. En pleine tournée internationale, il a été difficile de lui trouver une date qui colle. Mais la diva américaine est là ce soir. Elle et son band arrivent tard dans l’après midi, arrivant tout juste du sud de l’Espagne. Conséquences, pas de balance avant le concert…Mais le métier est là, tout va parfaitement se dérouler. Si elle est américaine, ses musiciens sont originaires des Pays Bas.

Grand, mince, élégant, c’est le guitariste qui ouvre. Dès les premières notes, l’ambiance est donnée, on va se régaler. Le reste des musiciens enchainent, encadrant l’entrée passée presque inaperçue de Michelle David. Plantureuse, généreuse, elle va vite nous emmener dans un tourbillon infernal. Elle n’est pas sans rappeler Sharon Stone…

Gospel, blues, elle va très vite enflammer le public.

« Une musique qui nourrit le cœur et apaise l’âme » sont les mots qu’elle utilise. Un son profond qui vient de la mémoire des populations noires, accompagné de brillants musiciens dont une belle section de cuivre, tout est en place pour « gospelliser » le public.

Tous en veulent encore, et elle reviendra, épuisée de sa prestation dansante devant un public séduit et heureux. Elle a réussi, son message , ses prières, ses doléances ont été entendu.

Avec Onno Smit à la guitare,

Toon Omen à la batterie

Paul Willemsen et les autres aux cuivres…

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Partager cet article
Repost0

commentaires