Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 06:35

Laurence Jones à Fauville en Caux

 

 

Il y a beaucoup de concerts ce samedi en Normandie et le choix est difficile.

Pour finir, ce sera Laurence Jones Band. Le blues rockeur anglais vient tout juste de sortir un 7ème album « Laurence Jones Band ». Il est programmé à la Rotonde, salle de Fauville en Caux. L’accueil à la Rotonde est chaleureux et nous sommes très vite mis au chaud pour ne pas poireauter sous la pluie glaciale.

 

Un salut rapide au staff, et très vite tous repartent à leurs occupations, ils ont encore quelques détails à régler.
En première partie, ce sont les élèves de trois classes de la commune qui ont appris trois morceaux de blues. Il faut canaliser l’énergie de cette jeunesse excitée à l’approche de leur prestation scénique. Ils apprennent à monter et sortir de la scène en ordre et sans bruit, sans parler avant de se jeter sur leur panier pique nique.

Le public entre dans la salle et c’est presque l’heure de commencer le spectacle. Les enfants montent en ordre, vêtus d’un pantalon en jean et d’un tee shirt blanc. Sous la direction de leurs enseignants, ils se lancent. Ils seront rejoints par Laurence Jones et le batteur Phil Wilson pour le dernier morceau. Maintenant, ils sont libres et vont en profiter pour courir toute la soirée.

Une petite pause le temps de préparer le plateau pour Laurence Jones.

Laurence Jones à la Rotonde

Agé de 27 ans, il a déjà quelques années de scène blues rock. Il tournait déjà à 17 ans en compagnie de Johnny Winter ou Walter Troud.

Il arrive avec un nouvel album nommé simplement « Laurence Jones Band ». La critique apprécie.

Un grand sourire qu’il gardera tout son set, il reste très décontracté devant une salle complète.

Il commencera avec « Wipe Those Tears Dry » puis « Stay », inspiré par les Beatles et les Rolling Stones. Suivra un peu plus tard, « Beautiful Place », morceau en hommage à sa mère. « Long long Lonely Ride » en solo avec sa guitare, pour retrouver le blues…

Mais « Band « signifie aussi qu’il n’est pas seul. Il laissera donc ses musiciens s’exprimer en solo, chacun leur tour. Même Di Reed, la choriste aura son moment solo.

Le claviériste Bennett Holland balance ainsi sur «Feeling Alright » un joli solo d'orgue, reprise de Joe Coker.

Déjà une heure et demie qu’ils jouent, ils sont à la fin de leur concert, mais devant l’insistance du public, ils reviennent pour « Live It Up ». Cette fois ci, c’est un départ définitif, la salle s’allume et le public ravi part.

 

 

Laurence Jones (chant and guitare), 

Phil Wilson (batterie),

Bennett Holland (piano)

and Jack Alexander Timmis (basse).

 

 

Laurence Jones à la Rotonde
Laurence Jones à la RotondeLaurence Jones à la Rotonde
Laurence Jones à la Rotonde
Laurence Jones à la Rotonde
Laurence Jones à la RotondeLaurence Jones à la Rotonde
Laurence Jones à la Rotonde

Partager cet article

Repost0

commentaires