Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 11:30
Hier soir, c'était le 2 ème concert du blues de mars.
Au programme, New line up et la tribu des "Pascal". Avec
Jérôme LEMESLE (Chant & Harmonica) , Pascal HERNANDEZ(Basse & Contrebasse) et Pascal RIGAULT (Guitare) puis Pascal DELAHAYE  (batterie ).

Ils ont remporté le tremplin du blues de traverse 2008 , et comme c'est la tradition, ils redonnent un concert pendant le blues de mars.
A l'arrivée sur scène, un clin d'oeil. Ils reconnaissent les photographes qui les ont shootés au cours du tremplin, ils ont eu plein de photos " pour satisfaire leur égo..". Ils se prêtent au jeu , espérant bien avoir quelques images de ce nouveau concert. Belle prestation musicale, le public en  redemande .
Je rencontrerai l'un d'eux à la sortie et une surprise qui m'a fait très plaisir m'attend.
J'entends mon prénom, c'est un des Pascal qui m'offre le cd qui a été enregistré à la suite de leur victoire  au tremplin.
Merci les Pascal.
www.newlineup.fr

 




Ensuite ,c'est le tour de Joe Louis Walker ,bluesman américain , originaire de San Francisco.

Artiste reconnu sur la scène Blues internationale, Joe Louis Walker n'a pour autant pas encore accédé au statut de "géant", auquel il est en droit de prétendre.
Avec "Great Guitars", paru en 1997, Walker redistribue les cartes en invitant douze guitaristes parmi les grands noms du Blues contemporain, à enregistrer chacun une (ou deux) chansons avec lui. Au fil de l'album, Joe Louis Walker se trouve ainsi associé successivement à Little Charlie Baty, Clarence "Gatemouth" Brown, Steve Cropper, Otis Grand, Robert Lockwood Jr., Taj Mahal, Scotty Moore, Matt "Guitar" Murphy, Otis Rush, Ike Turner et Bonnie Raitt... en évitant soigneusement de se faire voler la vedette. En effet, il garde à tout instant un contrôle de l'enregistrement. Co-producteur, auteur et compositeur de toutes les chansons de l'album, à l'exception de "Every Girl I See" (reprise à et interprétée avec Buddy Guy), Walker ne partage le chant qu'avec Bonnie Raitt ("Low Down Dirty Blues") et figure seul au micro sur les autres titres. Par ailleurs, le rôle de certains des "guest stars" est finalement réduit à un unique solo.
Certains pourront regretter l'absence de démonstrations de guitare, de solos déchaînés et de boeufs endiablés que pourraient interpréter ensemble les différents artistes présents sur ce disque. Au final, "Great Guitars" est un album de Joe Louis Walker plutôt qu'un album à plusieurs artistes, avec pour particularité sur chaque titre, une distribution de luxe pour constituer le groupe qui l'accompagne.
Le style conducteur de l'album est un Soul Blues énergique, riche en cuivres, clairs, sonores, interprétés alternativement par les "Johnny Nocturne Horns" et les "Tower of Power Horns", également invités pour l'occasion.



Il est  accompagné de :
Linwood TAYLOR : Guitare
Henry Lee ODEN : Bassiste
Stephen ELDRIDGE : Batterie







Le public habituel de la traverse est là, avec une canette de bière à la main et les hanches qui suivent la musique.
Un autre qui est là, c'est l'éclairagiste.
Et lui, j'aimerai bien qu'il soit à notre place à nous aveugler par son éclairage arrière et laissant les musiciens dans le noir, sans éclairage d'avant  scène.
C'est une vraie galère de sortir une image potable . Bref, je craque .
Voilà, j'avais besoin de pousser un "coup de gueule ", çà ne changera surement rien, mais çà soulage.....

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonsoir Evelyne,

Concernant ton "coup de gueule", le mien était plus virulent dans mon fanzine concernant cet incapable. Je me sens moins seul !!!

Amicalement,
Eric
Répondre