Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 15:32
Hier soir, c'était le dernier concert au trianon transatlantique. La saison est finie, et le concert de Hugh Coltman restera dans les mémoires comme un des meilleurs de cette année  .
Il va être difficile de passer derrière ce personnage haut en couleurs .
La soirée est ouverte par le directeur qui remerciera le public de sa fidélité et nous invite à revenir pour la rentrée , le 8 octobre avec Lola Montes. C'est une artiste du cirque qui se reconverti dans la chanson .


Donc pour la finale , la première partie  sera  assuré par Mell   
http://www.myspace.com/mellturbo


 

La musique est un virus qui colle à la peau de Mell  depuis un bon bout de temps. Guitare en bandoulière, elle part du haut de ses 17 ans à l'assaut plus ou moins hasardeux des bistrots de  Metz. Devenue une adepte des bars parallèles, elle fait peu à peu les rencontres qu'il faut pour évoluer et progresser. Fabb, son bassiste, Natt à la batterie, le boss du label AND  qui lui ferait bien pousser la chansonnette en studio. Entre-temps, la petite renommée de la bande  sur la Lorraine  attire l'attention des Francofolies  qui invite Mell à participer à un stage. Sa patte  acerbe et ses mélodies qui accrochent tapent alors dans l'oeil de Jean-Louis Foulquier  qui la programme pour La Rochelle. .. l'année où la fête  n'a pas lieu. Qu'à cela ne tienne, Mell se console en mettant en boîte son 'Pied en pleine face ', qui rejoint les bacs en 2003 .  Opus personnel et réussi qui ouvre les portes d'une tournée qui fait halte en 2004 au Printemps de Bourges et aux Francofolies de La Rochelle . L'occasion de partager la scène avec Brigitte Fontaine , les Ogres de Barback  ou Miossec  'Voiture à pédales  voit le jour à l'automne 2005, galette sur laquelle Mell appose une nouvelle sa poésie sur des mélodies un tantinet plus rock. Et du coup  tout continue de rouler. Tournée, succès d'estime et de coeur aussi pour les Têtes  raides qui décident de soutenir la bande. Mell tourne et traîne ses petites douleurs à travers la France . En peaufinant déjà une troisième galette.

Projecteurs de cinéma et caisses de docker comme décor, elle entre sur scène tout de noir vétue, la tête recouverte de son chapeau melon .Sa guitare l'accompagne. Pauvre guitare ,elle a l'air d'en voir des vertes et des pas mures.
Elle se démène, saute ,trépigne, grimace avec force.
Les paroles acerbes, piquantes illustrent son image revendicatrice.
Elle déborde d'énergie, entraîne son public dans ses musiques sans aucun complexe .
elle interprète les morceaux de son dernier cd, dont elle assurera elle même la vente à la sortie du concert .

 
  1. C'est quand qu'on rigole
  2. Le coup d'la panne
  3. Sans parapluie
  4. Porcherie
  5. Les mots crus
  6. K.O Social
  7. Last Vegas(part I)
  8. Yeah Yeah YeaH ouH ouH
  9. Trou noir
  10. La tuile
  11. Pas pompier
  12. Seule sur mon vélo
  13. Last Vegas(part II)
  14. C'est promis

 

 




 

 



Une bonne demie heure de pose, rideaux fermés et le décor change pour le show de Mansfield TYA.
Les 2 jeunes femmes , Carla et Julia seront seules sur scène, changeant d'instrument , du violon au piano, puis à la batterie , à la guitare ou à la basse , chantant en alternance  . Elles seront rejoint par une ami pour 2 morceaux qui s'installera à la batterie .
L'ambiance n'a rien à voir avec la 1ere partie .
C'est une musique dénudée , peut être mélancolique, peut être "surnaturelle" qu'elles interprètent , dans un brouillard voulu , un éclairage discret . tout parait sous entendu, volatile ...
Elles soutiennent leur dernier album, "seules au bout de 23 secondes "







Nouvel album, leur deuxième après "June" en 2005 qui avait révélé cet étonnant duo, chantant aussi bien en anglais que français, des chansons intenses aux émotions affirmées. Violons, guitare, voix là également compose ce nouvel opus qui ne dément pas leur incroyable talent, mêlant leurs racines rock et leurs envies chansons. Sans doute l'un des très rares groupes à être parvenu à conjuguer deux style à priori opposés, tout au moins éloignés, tout en gardant une sensibilité parfois extrême qui remue plus que les tripes. Un bien beau disque.

 

 Les titres

1. Long Ago
2. Lointaine
3. Sur le plafond
4. Des journées ordinaires
5. Wasting My Time
6. Silver Silences II
7. Je ne rêve plus
8. Why Not Die Together
9. My Lover is Gone
10. Fantômes
11. You're The Woman
12. So Long
13. Dé-programmé
14. Seules au bout de 23 secondes


Seules au bout de 23 secondes (2009)

Elle s'appelle Julia et Carla, elles ont 31 et 27 ans, elles sont françaises et font de la musique sous le nom de Mansfield.Tya. Je découvre Mansfield.Tya sur le tard et m'aperçois que déjà une trentaines de blogs et sites d'actu musicales ont chantés les louanges de cet album étrangement intitulé "Seules au bout de 23 secondes". Avec un album comme celui là, les deux nantaises ne se retrouveront plus seules. En 2002 Julia Lanoë rencontre Carla Pallone, à moins que ce ne soit l'inverse. De la rencontre de ses deux personnalités naît une envie de faire de la musique qui se concrétisera par un premier EP en 2004, rapidement suivi d'un premier album en 2005. La dualité est un peu le fils rouge de ce duo qui chante dans deux langues. Le violon de Carla répond à la voix et la guitare de Julia, les genres se mélangent dans un univers sombre et envoûtant. Bizarrement pour moi qui vous parle à 97,32% de chanteuses anglophones, c'est leur titres en français que je préfère, c'est d'ailleurs cette langue qu'elles ont choisi de mettre en avant sur cet album.






http://www.myspace.com/mansfieldtya

Partager cet article
Repost0

commentaires

celine 08/12/2009 09:46


bravo à vous les filles continuer c'est vraiment super ce que vous faite innutile de dire que j'ai acheté les deux albums que j'adore ^^