Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 16:00

Elle vient de Belgique, et de surcroit est blonde. Blonde et belge, ce n'est quand même pas de chance... (c'est elle qui le dit ).

Son tout dernier cd la conduit de nouveau sur les routes et ce soir, elle s'arrête à Rouen , dans la toute nouvelle structure du 106.

 

an-pierle.jpg

 

 

 

 


Nous sommes de vieille connaissance maintenant.

La toute 1 ère rencontre date de l'olympia, le 24 avril 2007. Elle assurai alors la 1ère partie de Jeanne Cherhal, interprétant les morceaux du cd sorti en 2006.

 


 

 white_velvet_.jpg

 

 

Ensuite, il y a eu les concerts du Zèbre de Belleville en décembre 2007.

Une toute petite salle pittoresque, où elle se trouvait à moins d'un mètre de son public., sur une scène étriquée.

 

 

 

 

Il y aurait du aussi y avoir l'Alhambra, le 8 décembre 2010, mais la météo en a décidé autrement.

 

Alors tout près de chez moi, je n'allai pas la rater encore une fois.

Ce fut également l'occasion de découvrir ce nouveau lieu , scène et résidence pour musiques actuelles .

 

 

logo106.gif

 

Son concert fut précédé par celui de Tysran, groupe local qui accorda également une interview à la radio106.com.

Avec François à la guitare,chant et composition,Mattias à la guitare et Aline au violoncelle.

Au programme,

I'll never know, I hurt you , Glitter soul , Surrender , Don't talk to me anymore , And if there' s sameone ,  My hero , Proud of myself , Hey girl.

 

tysran.jpg

 

Retour à An Pierlé

Son gros ballon lui sert toujours de siège.

Assise dessus , elle sautille en jouant du piano.

Puis elle repart au  milieu de la scène et son accordéon tourbillonne pour un nouveau morceau.

Elle déborde d'énergie, donne toute son âme pour la musique, pour le public.

Elle nous jouera ses anciens morceaux, les nouveaux bien sur etencore "Paris s éveille"

.Des petits mots d'humour sur son air souriant laisseront reposer ses doigts .

Bref, je suis fan et peu objective, surtout pour lui trouver des défauts.

Alors quelques éloges des pro.

 

  

 

Souvent comparée à Kate Bush ou Tori Amos avec lesquelles elle partage derrière un air fragile une puissance et une justesse frappante, An Pierle est étonnamment méconnue en France. Le duo qu’elle forme avec son alter ego Koen Gisen, An Pierle & White Velvet est l’auteur d’un laboratoire musical naviguant d’une pop ouvragée en ballades expérimentales, auxquelles se sont joints Seb Martel et DJ Shalom.

 

Merci aux CAE de nous permettre d’écouter Ann Pierle. Comment résister à cette flamande frémissante (pour contredire Brel). Une vraie personnalité et un univers musical très attachant rappelant parfois la fabuleuse Kate Bush. Une qualité vocale certaine doublée d’un univers sonore et mélodique affirmé fait de volutes, de couleurs variées s’entremêlant, de sentiments à fleur de peau. Chaque chanson est un univers à découvrir. Dès lors l’écoute d’album est un voyage, une immersion. Merci l’artiste. SVP un nouvel album !!

 

 

 

 

  Allez donc filmer cette sirène sur un de ces concerts où elle joue de son Yamaha CP80 assise sur une énorme balle...rencontrée plusieurs fois en concert (Arras) cette charmante nordique a une énergie toute communicative ! Il me semble qu’elle traine pas mal en Belgique...Allez donc filmer cette sirène sur un de ces concerts où elle joue de son Yamaha CP80 assise sur une énorme balle...rencontrée plusieurs fois en concert (Arras) cette charmante nordique a une énergie toute communicative ! Il me semble qu’elle traine pas mal en Belgique...

 

 

 


C’est clair, à voir en live car An Pierle a de l’énergie à revendre. Outre qu’elle ondule aux grès des mouvements de la musique sur son ballon, lorsqu’elle prend son accordéon, eh oui, ça dépote !

 

an_pierle_0414.jpg 

Partager cet article

Repost0

commentaires