Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 13:00

Avec
les gratuits de fin d'après midi

Stan Skibby ou sosie de Jimmy Hendrix dont il connait le répertoire par coeur .
Stan Skibby est né et a grandi dans le Sud de la ville de Chicago, Illinois (USA). Il est chanteur, compositeur et musicien.StanSkibby a commencé à chanter et à danser à l’âge de 5 ans, puis il a appris de lui-même à jouer de la batterie à l’âge de 9 ans ainsi que la guitare à l’âge de 14 ans. C’est un     autodidacte. Il a grandi en écoutant la musique de la Motown, James Brown, Jazz, Blues, R’N’B, l’invasion de la musique Britannique, la pop Américain and Jimi Hendrix. Même si Jimi Hendrix et James Brown ont été sa principale influence dans la musique, il appréciait les groupes qui jouaient du Funk, Disco, R’N’B et Reggae.Ce fut à la fin des années 1970 qu’il a rejoint son premier groupe professionnel (Magnum Force) qui jouait du Funk/Soul R’N’B et qui était basé à Chicago, avec lequel il a signé son premier contrat musical avec Carl Davis Productions qui était le producteur exécutif de Keli Arts Records. Monsieur Davis produisait également d’autres grands artistes comme Gene Chandler, The Chi-Lites ainsi que la grande Barbra Acklin, juste pour en mentionner quelques uns. Magnum Force a eu 3 grands tubes (Share my Love), (Cool Out ) et (A Touch of Funk) ce qui a propulsé le groupe au top des « charts » dans différents Etats de tout les Etats-Unis en 1982.
Puis le contrat de StanSkibby a expiré et il a décidé de s’orienter vers un autre genre de musique, le Reggae. Il a joué du reggae sur les scènes du Nord de Chicago. Ensuite il a décidé de revenir musicalement aux sources du Blues et a commencé a donné un « Tribute » (ce qui veut dire rendre hommage) à son héro décédé Jimi Hendrix.
StanSkibby est un intrépide « leader » de groupe et un réel disciple de Jimi Hendrix.

200x200-000000-80-0-0.jpg
Une petite surprise attend le public , qui va se reveiller . Pat Mac manus accorde son violon et viendra surement sur scène .
les amateurs de blues ne vont pas aimer. Mais le jeu de guitare est là, on sent la passion de Stan pour son idole et comme il nous a dit .
"je suis fan de Jimmy, je suis et je restera un de ses disciples . Il est accompagné à la basse par Claude Le Peron, bassiste , qui a jouer de nombreuses années avec JJ Goldman.
Il aime jouer toute sorte de composition, de style, rock, blues , reggae, funk...mais par dessus tout , il aime Jimmy hendrix . il nous offrira une belle interpretation de Hey Jude .






   


stan_skibby_4984.jpg
stan_skibby_4851.jpg
stan_skibby_5026.jpg
Taxi Blues est le fruit de la rencontre de deux artistes venant de l'univers de la musique nord-américaine, le Blues pour Jicé, le Bluegrass pour Eric.
 Leur répertoire puise dans les racines de la musique du sud des Etats-Unis : le Blues du Piémont jusqu'au delta du Mississippi.
Je vais faire court.C'est bien joué, mais c'est monotone et au bout de deux ou trois morceaux , tout le monde dort.
Nos deux hommes communiquent assez peu, ne bougent pas de leur chaise .
Bref, je suis partie.
 
 

taxi_blues_4746.jpgEn soirée
Dr John and The Lower 911 featuring Jon Cleay
ANNULER pour raison de santé
             
Morblus feat avec Justina Lee Brown
assure la première partie avec la collaboration de
 Pat Mac Manus,
 Jonnhy Gallagher,
 Daniel Antoine ,
Stan Skibby.






Assez neutre hier après midi sur leur prestation, la grande scène avec ses éclairage et la qualité du son change la donne. Ils jouent le même répertoire , ils assurent le remplacement avec brio. Justine est resplendissante.
Elle offrira une interprétation magistrale de "I'd rather go blind" écrit par Ellington Jordan .
Daniel Antoine reprendra le piano pour quelques morceaux . Les amis du festival, Pat Mac Manus, Jonnhy Gallaher , Stan Skibby viendront les rejoindre pour un boeuf magistral . Il y aura même un certain Jimmy au sax.
Une petite vidéo de ce morceau avec l'absent de la soirée, Dr John
 
 
   morblus_5105.jpg  morblus_5161.jpg
  morblus_5244.jpg
morblus_5172.jpg



20 minutes d'entracte pour le changement de plateau  .

Eric Sardinas
Né dans les années 70 en Floride,il joue de la guitare depuis l'âge de 6 ans .
Eric Sardinas écoute encore aujourd'hui la musique qu'il écoutait lorsqu'il apprenait la guitare, comme il le dit lui même : « The rawest, most emotional music is what sparked my excitement for the blues », « I still listen to music from the 20s and 30s on a daily basis. That's where it all began ». (traduction : « La plus pure, la plus émotionnelle des musiques est ce qui a déclenché ma passion pour le blues », « J'écoute toujours de la musique des années 20 et 30 quotidiennement. C'est là où tout a commencé ».Il arrivera juste d'Espagne pour quelques dates en alternance entre la France et l'Espagne, pour ce mois de juillet .

eric-sardinas.jpg
1 Cherry Wine      
2 Road to Ruin      
3 Full Tilt Mama      
4 County Line      
5 Through the Thorns      
6 Burnin' Sugar      
7 Ratchet Blues      
8 Behind The 8      
9 Goodness      
  10 Make It Shine      
11 Too Many Ghosts
   
On entend de tout
Ce n'est pas ma tasse de thé ou je suis complétement fan.
En tout cas , que l'on aime ou pas , c'est un phénomène de scène . Cheveux longs, pantalon patte d'eph, brodé de fils argentés, jasquette brodée, un cet immence chapeau de cow boy qui lui masque le visage dévoile une personalité extravertie .Son bassiste , à l'allure digne des représentants d'une célèbre marque de moto s'accorde à la perfection avec notre personnage .Seul le batteur reste un  peu anonyme, au fond de la scène .
Il a deux dobros pour tout le show et sa musique metallique remplira nos oreilles pendant plus de deux heures. Le moins que l'on puisse dire , c'est qu'il a crée une ambiance torride . Il vendra son dernier album à la fin du spectacle, et la queue fut longue .

eric_sardinas5271.jpg
eric sardinas 6607
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires