Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 07:42
Vendredi soir, c'est l'ouverture de la saison , avec ses discours traditionnels, ses élus locaux et son buffet de bienvenue.
trianon2011_0711.jpg
Après les formalités, le concert démarre.
Régis Nous a présenté Eric Lareine comme une ancienne connaissance, comme son artiste fériche .
A son arrivée au Trianon, L'artiste programmé, Mano Solo avait annulé son concert .
Eric Lareine a assuré le remplacement . C'était leur première rencontre .
Plusieurs années après , le revoilà dans un nouveau spectacle intitulé "Eric Lareine et leurs enfants ".
Avec
Eric Lareine chant -
Frédéric cavallin Batterie -
Frédéric Gastard Sax basse, claviers analogique
Pascal Maupeu Guitare électrique
 
Il est arrivé sur scène en dansant ...
Telerama dira en 2010.
 
"C'est tordu, biscornu, déglingué, inquiétant. Captivant, intriguant, attirant, puissant. Et curieusement harmonieux, quoique apparemment très désarticulé. Plus de repères, plus de chemin balisé : une chanson cabaret se pose ici sur du free jazz et dégage une énergie foncièrement rock. Le schéma du couplet-refrain s'est désintégré, le récit s'est évaporé. Des images se choquent, se croisent, évoquent bien plus qu'elles ne racontent
   
Face à un tel ovni discographique, on peut fuir à toutes jambes en se bouchant les oreilles, ou au contraire s'engager dans son labyrinthe de mots et de sons, acceptant d'ignorer où il va nous mener, de s'y faire bousculer, ou d'être confrontés à des instants plus ou moins agréables - on ne sait jamais ce qui nous y attend. Quelle tornade ! Et quelle claque. Eric Lareine, figure d'une chanson chercheuse et souterraine, n'avait plus enregistré de disque solo depuis treize ans (dans la décennie 90, il en a sorti trois, tout aussi étranges que celui-là mais bien moins aboutis). On le pensait parti sur d'autres territoires... Il revient donc magnifique, inventif, subversif (il faut l'entendre dans la peau d'un... calcul rénal), pas très loin de la force évocatrice d'un Ferré. Pour porter son verbe allumé et sa voix écorchée, il a fait appel à trois musiciens de jazz, Pascal Maupeu, Frédéric Gas­tard, Frédé­ric Cavallin (baptisés « leurs enfants »). L'union est brillante. Cela fait plusieurs mois qu'on n'avait pas entendu un album de cette force-là.
 
 
 
eric_lareine_0739.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires

Bachet 02/12/2013 16:36

Si ça vous intéresse Eric Lareine joue avec son groupe Leurs Enfants le 14 décembre à 20h30 à Grazac (Tarn) on ne sait jamais....