Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 09:16
 
Elles sont d'abord 3 soeurs .Toute leur enfance , elles chantent ensemble .
Depuis 2ans et demi, les jumelles, Caroline et Jessica ont crée leur groupe , Isaya .
Gaelle les manage .
Isaya, c'est un hommage à la petite maison dans la prairie. C'est aussi le nom d'un prophète.
Elles vivent dans le sud de la France , après avoir bourlinguer dans le monde.
Elles chantent le blues, un blues de la Louisiane, de leur composition avec des influences du folk américain, de la soul des années 60-70, de Janis Joplin, du vieux, vieux blues .
Elles ont plein de projets.
D'autres dates avec AnaÏs le 25 mai , un passage le 18 mai sur Taratata, Le primptemps de Bourges le 29 avril, le festival des voix du Gaou cet été.
Elle accompagne Tony Joe White en première partie ce soir, après le New Morning...
Une prestation bien trop courte, à l'avis de tous .
Un joli jeux de scène, de la musique séduisante et deux magnifiques interprètes.
On en aurait bien voulu plus .
Elles interprèteront Perfect Boy, Sing me your song , Isaya (je vous laisse ), Who are you ,
Spirit Valley ,  Lion in Jail , Bad Crown , Sally , Tom Yamkung.
 


isaya_8341.jpg

isaya 8312
isaya_8281.jpg 

Surnommé le "Renard des Marais "

69 ans , cet américain auteur compositeur interprète est attendu à la Traverse depuis la saison précédente.
Sa date initiale a été reporté pour raison de santé.
"C'est un grand monsieur du blues qui est actuellement en tournée en France. Tony Joe White, l'inventeur du swamp rock, du blues teinté de sons de sa Louisiane natale, continue de promener sa Stratocaster légendaire sur les scènes du monde. Lui qui a composé pour Elvis presley, Ray Charles et Tina Turner aime la France."
Il aime la France , parce que ce sont les Français qui l'ont découvert.
Dans le sud de la Louisiane, il y a un coin où vivent les Cajuns, les travailleurs agricoles des champs de coton et ceux qui vivent dans le delta. Et là, la nourriture n’est pas la même, la musique n’est pas la même, c’est plus blues, plus "swamp" (marécageux), alors que plus au nord, c’est plus jazz.
Il a donc attendu le printemps, le feutre  bien installé  sur la tête.
Son public est là, debout, impatient devant le scène .
Il arrive tout de noir vétu, s'assoie sur une chaise noire, met ses lunettes noires , fait un petit signe de la main au public et commence à gratter sa vieille guitare sanglée par une lanière en peau de serpent .
Il chagera régulièrement d'harmonica.
Le reste ne s'écrit pas, il s"écoute .
Avec jeff Hale à la batterie  .






tonyjoewhite_8362.jpg

tonyjoewhite_8411.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires