Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 18:30

    Deuxième soirée du festival rivalilois .
Ce soir, c'est jazz ethnique avec

Hadouk Trio
en premier plateau.
Hadouk= mot valise avec Hajouj ou ganbri (basse africaine ) et DouDouk comme hautbois arménien.


 
oy Ehrlich : hajouj, kora, sanza, gumbass, claviers
Steve Shehan : percussions, archets atmosphériques, hang
Didier Malherbe : doudouk, flûtes, ocarina, saxophone soprano, khen e
Steve Shehan : percussions, archets atmosphériques, hangve Shehan : percussions, archets atmosphériq Loy Ehrlich : hajouj, kora, sanza, gumbass, claviers

Meilleure formation française aux Victoires du Jazz 2007, Hadouk Trio n'en finit pas d'inventer des voyages passionnants , d'un continent à l'autre , entre jazz et world, Afrique et Orient .
Les trois musiciens nous incitent à lza découverte d'un univers pôétique .  

Plutôt que des discours inutiles, des vidéos faite pendant ce concert.
 
 
 
  hadouktrio 2037
      hadouktrio_1995.jpghadouktrio_1987.jpg
Les Violons Barbares
 
 
Ils sont trois hommes sur scène
Un bulgare , Dimitar Gougov et sa gadulka, instrument traditionnel à 3 cordes mélodiques et 11 cordes sympathiques (de résonnance ) .

La gadulka est un instrument très populaire en Bulgarie. Joué en solo ou en orchestre, elle est l’instrument de prédilection pour faire danser les gens. Son nom lui viendrait d’une racine étymologique voulant dire « bourdonnement ».

En fonction des régions du Bulgarie, la gadulka dispose de 3 ou 4 cordes mélodiques principales qui sont jouées à l’aide d’un archet. En dessous de ces cordes principales, 10 ou 11 cordes sympathiques sont installées et entrent en résonance avec les cordes principales, d’où la notion de bourdon. Il existe une petite variante dans une région bulgare où la gadulka ne dispose pas de cordes sympathiques, l’instrument a alors une sonorité plus proche du violon.
       

 

 

gadulka.jpg  
Un mongol , Dandarvaanchig Enkhjargal  , qui joue du violon traditionnel (morin khoor ), à 2 cordes, surmonté d'une tête de cheval    
morin khuur-discobus4

 Il est composé d’une caisse de résonance trapézoïdale en bois et d’un très long manche surmonté d’une tête de cheval sculptée. Il possède deux cordes faites de poils de queue de cheval (étalon pour la première corde, jument pour l’autre). Le cadre est recouvert de peau de chameau ou de chèvre  

A écouter ici

 

  
et Fabien Guyot aux percussions .
A eux trois, c'est un mélange surprenant de chants traditionnels, avec une voix exceptionnelle qui vient du fin fond de la steppe .
Ils ne copient personne, ils sont eux avec leur culture et leurs mélodies lointaines.
Une découverte , un voyage à travers  le temps ,une histoire peu commune , un dynamisme bien à eux.

violons barbares 2074
violons barbares 2069

  violons barbares 2044

Partager cet article
Repost0

commentaires