Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 10:43

2019 voit quelques nouveautés au Cahors Blues Festival. Tout d'abord, le lieu a changé. L'espace Bessière héberge maintenant un multiplex cinématographique encore en travaux. Les beaux platanes qui bordaient la rue ont été malheureusement abattus et par cette période caniculaire, l'ombre a disparu.

Donc le rendez vous se trouve à quelques pas de là, sur le grand parking gratuit du haut de l'avenue Gambetta. L'aménagement des scènes reste le même, la petite scène du village du blues et ses concerts gratuits à l'entrée, et la grande scène de la soirée en arrière. De grands voiles d'ombrage recouvre le parterre des concerts de l'après midi. Indispensable.

Après les discours d'ouverture avec les élus locaux, Robert Mauries offre un nouvel hommage à Johnny Winter et baptise cette nouvelle grande scène du nom du bluesman décédé le 16 juillet 2014, le surlendemain de son dernier concert , à Cahors.

Place aux artistes, la musique reprend ses droits et vive le blues.

The Bluesbones

 

The Bluesbones

Pour commencer, c'est un groupe belge. Robert les a rencontré lors d'un voyage à Memphis. Ils étaient programmés en 2018 mais la météo leur a jouée un vilain tour et le set a du être annulé pour cause d'orage et de pluie diluvienne. Ils reviennent donc cette année sous un soleil de plomb. 

C'est une belle rencontre.

Formé en 2011, ils viennent tous d'autres formations, d'où une expérience perceptible dans leur jeu.

Leur but est avoué "To play the blues that that gets to your bones"

Et ils atteignent leur but, frissons garantis. Surtout lors de la reprise d’un titre de Barry White.

Si ma mémoire ne me lâche pas, c'est une nouvelle interprétation de "

You're The First The Last My Everything "- Barry White

 

Leurs influences : Jimmy Hendrix, Stevie Ray Vaughan, Joe Bonamassa, Walter Trout. 

 

 

Nico de Cock au chant, le guitariste Andy Aerts, le bassiste Ronald Burssens et Dominique Christens à la batterie. Depuis, Stef Paglia, un jeune guitariste talentueux de 18 ans a rejoint le groupe. 

 

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Nico Duportal & the Sparks

 

Six musiciens pour un set explosif de Rockin'Rhythm'n'Soul, c'est une musique ses origines aux sources de la musique populaire américaine.  En quelques années, le groupe est devenu une figure incontournable et emblématique de la scène européenne en sillonnant les routes. C'est tout le Rhythm'n'Blues et le Rock'n'roll originels que Nico et ses acolytes ressuscitent avec ardeur et style. Malgré la chaleur torride de cette fin d'après midi, les spectateurs quittent leur chaise pour se déhancher devant la scène.

Abdell B. Bop à la contrebasse et guitare basse, Pascal Mucci à la batterie et aux chœurs, Olivier Cantrelle aux claviers et aux chœurs, Alex Bertein au sax baryton et Sylvain Téjérizo au sax ténor

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Il est 20 heures 30, la grande scène ouvre son programme et recevra à la suite

Jessie Lee & the Alchemists

Will Barber Trio

Axel Baueur

Jessie Lee & the Alchemists

 

Une rencontre en 2011, Jessie Lee Houlier rencontre Alexis Didier et sa guitare et c'est une belle histoire qui nait. Un groupe rock voit le jour, reprenant des morceaux  blues rock puis très vite les compositions personnelles voient le jour. Depuis, ils se sont agrandis avec Laurent Cokelaere (basse) et Julien Audigier (batterie) soutiennent la voix puissante de Jessie Lee et les riffs et solos de guitare incisifs d’Alexis, rejoints peu de temps après par le claviériste Laurian Daire .

En juin 2015, Jessie Lee est approchée par les directeurs de casting de l’émission télévisée à succès « The Voice » à laquelle elle décide de participer, et c’est sur le petit écran que le grand public la découvre alors.

Depuis, ils jouent et ont remporté le Mississipi Blues Trail 2018. Ils reviennent donc sur la grande scène cette année. Nous avons de la chance de pouvoir les voir et les entendre. Ils mêlent leurs expériences personnelles pour nous offrir un set de rock, de blues, de jazz, de soul. La magnifique voix de Jessie colle parfaitement au répartoire de Etta James, qu'elle admire. C'est un vrai moment de plaisir qui ne dément pas les résultats du tremplin de l'an dernier. Ils ont en préparation un prochain album dont les morceaux sont écrits mais par encore enregistrés. Ils nous interpréterons 2 morceaux de ce prochain album. Test réussi.

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

 

Will Barber Trio

Auteur, compositeur, interprète.

Découvert au cours de l'émission "the Voice", Will Barber joue dans toutes les salles de France et d'ailleurs en solo ou en trio. Ce soir, ils sont trois, Will Barber à la guitare Weissenborn  (lap slide guitar) sur les genoux et au chant, son bassiste déjanté et son batteur déchaîné. 

Même s'il commence à avoir l'expérience de la scène, c'est tout ému qu'il arrive. D’emblée, il nous emmène dans son univers country, blues.

Les trois complices se lâchent peu à peu et le public s’enflamme. Les morceaux se suivent alternativement tantôt calme ou tantôt dans  intense . C’est original, les instrument qu’il utilise sont été créé pour lui et il en sort un son que l’on entend pas ailleurs. Entre ses créations, il reprendra  avec brio un morceau de Pink Floyd, "Another brick in the wall"

Il a un album tout récent "Alone"

Eric Blanc à la basse

Olivier Raynaud à la batterie

 

le public est emballé, en redemandera mais le timing s'oppose à un retour. Dommage, on aurait bien repris une dose .

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Axel Bauer

C'est l'invité d'honneur de la soirée.

Axel Bauer est un chanteur, auteur-compositeur, guitariste et acteur français.

Il se fait connaître fin 1983 avec la chanson " Cargo" qui rencontre un grand succès en France. Il revient dans les rangs en 1992 avec le titre "Eteins la lumières " puis en 2001 avec les " À ma place (en duo avec Zazie) " qui sera disque d'or et recevra un NRJ Music Award.

Le public le sollicite très vite pour qu'il reprenne les tubes qui l'ont fait connaître. Mais il a sa liste et verra plus tard pour les demandes. "Vous voulez du blues, je vais vous en donner, répondra t-il. 

Finalement les fameux morceaux sollicités finissent par arriver, peut être un peu tard, la fosse s'est dégarnie. 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 09:42

 

En ce premier week-end, l’Armada a dû faire face à une affluence record. On estime à 1/3,  le nombre de visiteurs supplémentaires dès les premiers jours de l’Armada 2019. C’est une réussite extraordinaire et plusieurs facteurs ont contribué à ce succès. C’était la première fois que le week-end de la pentecôte correspondait au premier week-end de l’Armada. Le soleil était de retour, pour le bonheur de tous, et ceci, juste après la journée du vendredi 7 juin où le site avait été évacué  à 18h, en raison de la tempête Miguel. Enfin, cette Armada était très attendue. 6 longues années séparaient cette édition anniversaire de la précédente et elle s’annonçait particulièrement belle, avec notamment la présence de près de 50 navires. Parmi les voiliers présents, on comptait deux bateaux d’exception : l’Hermione, l’invitée d’honneur, qui avait effectué un périple inaugural dans plusieurs ports de Normandie avant son arrivée à Rouen et le Sedov, le plus grand voilier au monde qui n’était à ce jour, jamais venu à l’Armada.

Et pour améliorer la circulation, notre ministre de l'intérieur, Christophe Castaner  est venu en visite surprise sur le site obligeant la fermeture d'axes routiers et empirant les difficultés. Mais bon, cet évènement n'est pas si fréquent...Après 500 mètres en 45 minutes, j'arrive tout de même à l'heure pour le premier concert.

Nous retrouvons Michel Jerome et Abdoul pour l'annonce des différents artistes du jour.

 

 

Beach Youth

Ils sont 4 garçons originaires de Caen, et leur notoriété monte doucement. Un deuxième EP nommé "Second" fait suite à leur premier Ep 5 titres nommé "Singles".

Après la sortie des singles « Days », Memories » & « Young », les quatre étudiants dévoilent l'EP « Singles », une compilation de titres retraçant les trois premières années du groupe. Un peu rétro, chaleureux, mélancolique, ils sont un peu perdu sur cette immense scène de l'Armada. Une petite salle les mettrait surement plus en valeur. A suivre et peut être reviendront ils, eux aussi à une éventuelle et nouvelle Armada .

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Jahen Oarsman

Caennais d'adoption, il a trouvé une ville qui l'aide à  s'accomplir.

C'est sa deuxième visite à l'Armada de Rouen et l'évolution est perceptible. Le répertoire s'est bien entendu développé, mais également l'aisance sue scène. Entre saoul, pop et folk, il nous emmène où le vent le porte, en douceur.

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Malo'

Franco Australien, il est le protégé de Jean Louis Aubert et a assuré la première partie de la tournée des "Insus" l'an dernier. L'ex-leader deTéléphone l'aide à réaliser plusieurs titres de son premier album français (Be/Être, Columbia), posera sa voix sur une chanson.

 Il a également travaillé avec Charlie  Winston, Pierre Guimard (Lilly Wood and The Prick), Craig Silvey (Arcade Fire, Florence + The Machine, Arctic Monkeys), Vincent Ségal ou encore Albin de la Simone.

Talentueux, il aime communiquer avec le public et entraine son public sur ses ballades à fleur de peau. Il a trouvé son style, une belle voix qui sert ses compositions, Malo' n'a que 23 ans et une belle carrière devant lui.

 

 

 

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Bénabar

 «Le début de la suite » est le nouvel album de Bénabar et dimanche à l’Armada de Rouen c’était le début de sa tournée des festivals de l’été. L’artiste propose au public un savoureux mélange de ses plus grands succès mais aussi ses nouveaux titres pour faire danser tout le monde. Et la recette a pris avec le public de Rouen. Plus de 20.000 personnes sont venues l’applaudir sur la presqu’île de Waddington.

Tendre, drôle, émouvant, il retrouve un public qui va supporter les maltraitances de la météo Avec ses titres comme "Quatre murs et un toit", "le diner", "l'effet papillon", il emballe , il assure. 

Son actualité du moment reste chargée avec en autre la sortie du film "Beaux Parents".

 

 

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 09:40

C'est la grande ouverture après l'annulation de nombreuses activités puis l'évacuation du site et des quais pour cause de tempête Miguel.

Nous retrouvons comme à chaque éditions Michel Jerome, l'animateur radio qui nous fera les annonces des groupes .

Plus de 60 000 personnes ont assisté hier soir aux concerts de la Région sur la presqu'île de Waddington. Quatre groupes se produisaient gratuitement. Des locaux comme la maison Tellier mais aussi des têtes d'affiche avec la prestation très remarquée d'Hyphen Hyphen.

Bafang

La Maison Tellier

Hyphen Hyphen

Magic System

Bafang ou le pop rock blues  touareg

 

Accompagné par le Cargo à Caen et le Tangram à Evreux, ils sont un mélange pop rock de musique du désert. Le groupe s'est fait remarqué lors de festival comme "Papillons de Nuit", "Beauregard", "Chauffeur dans la noirceur", ou bien le "Reggae Sun Ska".

BAFANG est aussi "coup de cœur" de la sélection ROLING STONE des Transmusicales de Rennes : "Le résultat : une pureté sonique qui parvient à évoquer autant le blues du désert de Bombino que la force de frappe rock’n’roll de Band of Skulls ou Royal Blood". 

bref, ils sont assez atypique.

S'appeller 

Enguerran (voix, batterie) et Lancelot (voix, guitare) c'est le défi que ce sont donné les deux musiciens normands. Cà frappe dur sur les instrument, et la batterie se fait entendre. Instruments qui n'ont rien d'africain ....Ils emballent le public qui se fait arroser par une pluie drue, en dansant.

Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System

La Maison Tellier

 

Les 5 faux frères sont de retour à la maison . Ils arrivent avec un tout dernier album "Primitifs Modernes " sorti le 22 mars.
Ce soir, ce sera donc un set de 12 morceaux de ce dernier album et 4 morceaux d'un mix des enregistrements précédents. Leur renommée a dépassée les frontières de la Normandie pour s'étendre à tout l'hexagone.

Leurs fans des premiers jours sont là, contre la barrière. Helmut sourit, il est chez lui. 

 

 

 

Avec Alexandre, Alphonse, Helmut, Léopold et Raoul.

Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System

Hyphen Hyphen

Les niçoises sont très attendues ce soir  et très en forme. Avec Santa au chant, Adam, Line et depuis peu Zoé à la batterie.,les  jeunes artistes à l'énergie survoltée incarnent le succès idéal et affichent déjà un joli palmarès.

En 2018, c'est un deuxième album pour le groupe de pop rock electro. "HH" . Il est bien accueilli par la critique et avec des titres comme "Like Boys", "Mama Sorry", "KND", ils repartent en tournée. Le succès ne se dément pas, L'ascension du groupe est bien lancée.

Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System

Magic System

 

Originaire d'Abidjan en Côte d'Ivoire, le groupe originel comptait plus d'une cinquantaine de membres. C'est un collectif de musiciens.Ils ont déjà sorti une douzaine d'albums dont des titres connus .

En 2018Magic in the Air rencontre un second succès en devenant l'hymne de l'Equipe de France  de football à la coupe du monde  de foot de 2018 après sa diffusion après chaque but des Bleus.

Ils réchaufferont l'ambiance dans le public, s'agitant dans un beau désordre .

 

Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System
Concerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic SystemConcerts de l'Armada, samedi 8 juin avec Bafang, La Maison Telleir, Hyphen Hyphen, Magic System

Partager cet article

Repost0
22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 16:28

Hogjaw, c’est une famille qui vient du chaud. Quatre grands gaillards tout juste arrivés de l’Arizona.

Leur univers, ce sont les marais, les forêts, les grands espaces qu’ils partagent avec les copains et une bonne bière. C’est la fête.

Un petit concert dans un bar de Louviers, et c’est à la Luciole, à Alençon que nous les retrouvons le lendemain, en pleine forme sans marque  visible du décalage horaire.

C’est mon acolyte de concert qui m’a fait connaître ce groupe.

Leur truc à eux c’est le rock sudiste.

A leur début, ils écoutaient tous à de la country et du southern rock. Ils ont grandi dans les années 70. Jimmy était dans le blues, Kwall écoutais beaucoup de métal, mais leurs racines musicales ont toujours été le southern rock & co.

Ils sont sur une nouvelle tournée « Up in Flame « qui colle avec leur dernier album, enregistré en live. Cet album a été enregistré au Red Club de Mesa, en Arizona, lors d'un concert auquel participeront également Robert Jon & The Wreck et Adaro. 

Trente cinq dates sont prévues pour cette tournée, dans des petites salles.

Pas de frou frous, ils entrent sur la petite scène de la Luciole, et d’emblée c’est « Rollin Thunder de l'album « Ironwood 2010 » avec la voie aussi puissante que le physique de Jonboat. Puis vient le tour «Where Have You Gone» de Rise to the Mountains de 2015.   

Les morceaux vont s’enchainer, la température monte dans la salle et le batteur, coincé au fond de la petite scène sollicite un ventilateur, il fait trop chaud. Le chant changera, de temps en temps repris par le guitariste (« “Redemption” « ) ou le batteur (« I am wrong »). Le rythme ne faiblit pas.

 Nous arrivons à la fin avec le dernier morceau  «This Whiskey» de Devil in the Details, publié en 2008

 

Ils nous donneront plus de deux de musique, ils aiment çà et nous le transmettent bien.

Un bon moment musical et amical.

 

Jonboat Jones au chant et à la guitare

Jimmy Rose à la guitare

Kwall à la batterie

Elvis DD à la basse

 

 

Hogjaw à la Luciole
Hogjaw à la LucioleHogjaw à la Luciole
Hogjaw à la Luciole
Hogjaw à la Luciole
Hogjaw à la LucioleHogjaw à la Luciole
Hogjaw à la Luciole

Partager cet article

Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 10:40

The Others, c'est un groupe rouennais, un groupe d'amis qui ont unis leurs talents et leur personnalité pour nous proposer un cocktail sonore varié et très agréable. C'est Claire Roignant ,élève de Dominique Comont ( clavieriste de Little Bob et chant lead City kids) qui donne de la voix, accompagnée par Mathieu (ancien bassiste Stan the flasher) et Bertrand Geslain (batteur huit nuits). Le groupe fut fondée par les deux amis Corentin Croissant et Paul Dalmont pour qui leurs première grande aventure commençait, en 2014. Ils ont très récemment ouvert un kisskiss bank pour le financement de leur premier EP 6 titres "Freewalk".

Claire, "Les gens ont êtes très réactif et généreux ! Nous tentons un second objectif, celui de dépasser la cagnotte afin de financer un clip vidéo ."

Un passé scènique qui commence à compter avec des salles comme le Maggic Mirrors, le 106, les plateaux télévisés de France 3, La Traverse. Les projets sont en cours, de nouvelles dates aussi avec le Northfest Festival, l'hôtel de région de Rouen, le Rivers Pub.et le festival Moz'aïque du Havre, le festival Polaroid rock et un autre passage radio.

Ils nous offert un très beau set, varié, de qualité. Et la voix de Claire...ce n'est pas rien.

 

6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 20196ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 20196ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019

The Baked Beans avec  Martin, Léo, Maxime et Maryan monte en flèche ailleurs dans la région rouennaise. Ils se connaissent depuis leur tendre enfance et ont appris la musique ensemble. Leur musique, ils la définisse comme "C’est du garage-punk-débile ».

Pour être honnête, ce n'est pas mon truc.

Leur premier est sorti  le 30 mars,

 

Ils ont  raflé le  tremplin John’s session 2018 organisé au Big band café, près de Caen et ont donc gagné d'avoir leur scène au festival Beauregard de la même année.

 

 

6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 20196ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019

Jesus Volt

On ne les présente plus, Ils fêtent leur 20 ans de rock'n'roll et enchainent les concerts pour marquer l'évènement. En plus, ils connaissent bien la Traverse, leur dernière venue date de 2016, en remplacement de Joanne Shaw Taylor qui était programmée.

Quatre musiciens, toujours les mêmes , des dates de scène à n'en plus finir autant en France qu'en internationale, c'est une belle carrière musicale.

"Jesus Volt, est un groupe incontournable du rock français, jouant du heavy rock 'n roll, avec un superbe groove, un son qui déchire, de la haute énergie. A chaque concert, le combo dégaine l’artillerie lourde et enflamme les plateaux comme il sait le faire depuis 20 ans. "

Tout est dit, Ils donneront deux heures de musique devant un public bien présent. 

Jacques MEHARD- BAUDOT: guitare -

Lord TRACY: chant et harmonica -

Julien BOISSEAU : basse -

Olivier HURTU : batterie

 

6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 20196ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 20196ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019
6ème Spring Break Blues et cloture de Blues from Mars 2019

Partager cet article

Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 15:49

Ils sillonnent les routes à travers le monde. Ce sont les rencontres qui les inspirent, qui exaspèrent leur créativité. Déjà 20 ans qu’ils composent, jouent des musiques intemporelles, qu’ils réinterprètent la mémoire des peuples, des chants ancestraux. Un mélange de musique électro et « word ». Un mélange qui a aboutit à la sortie d’un nouvel album et d’une nouvelle tournée internationale «Under The Shades of Violets »

Ils sont de Nantes, et quoi de plus naturel pour des Nantais que de contacter le créateur des Machines de l’Ile. Pas pour défiler dans les rues, mais pour habiter leur scène. Quatre musiciens, une chanteuse  et deux étranges engins qui illuminent savamment les visages, les instruments, qui jouent de leur mobilité pour offrir des effets inattendus.

Les machines sont encombrantes, et ne passeront pas dans le monte charge du Tangram. Le spectacle se déroulera donc au Cadran, à Evreux.

Le public s’est déplacé et c’est avec plaisir que l’on retrouve Orange Blossom.

Tout commence avec une danse lumineuse de nos 2 machines, qui laisseront apparaître le percussionniste. avec sa kora . Un morceau solo aux sonorités africaines lance le show. Très vite arriveront les autres musiciens dont le très attendu PJ et son violon et surtout Hend Ahmed la belle chanteuse cairotes.

Deux heures féériques entre la voix magique de Hend et le violon de PJ, les percussions , les lumières et cette ambiance dansante.

.

JC Chabot au violon

Hend Ahmed  au chant

Sylvain Corbard  à la basse

Fatoma Dembele aux percussions

 Orange Blossom et les machines de François Delarozière
 Orange Blossom et les machines de François Delarozière Orange Blossom et les machines de François Delarozière
 Orange Blossom et les machines de François Delarozière
 Orange Blossom et les machines de François Delarozière
 Orange Blossom et les machines de François Delarozière Orange Blossom et les machines de François Delarozière
 Orange Blossom et les machines de François Delarozière

Partager cet article

Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 12:37
Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019

Rendez vous annuel avec Blues Note à Franqueville Saint Pierre pour le 11 ème anniversaire de Blues Note.

Comme les années précédentes, Alain Gires remercie les sponsors et les bénévoles sans qui le festival n'existerait pas et déclare la soirée ouverte.

Cette année, c'est encore une programmation qui va réjouir nos oreilles,  tendance plus rock que les années précédentes.

Blues Steel , le groupe originaire du Havre  en  ouverture.

Suivront ensuite les "Shaggys Dogs", les chiens enragés comme ils disent...

Puis le clou de la soirée avec " Rosedale".

Blues Steel est une formation de 3 musiciens originaires du Havre. Ils composent et reprennent en autre des morceaux des Creedence Clearwater Reviral et John Fogerty, Robben Ford, Stevie Ray Vaughan. Le public adopte leur blues rock  texan. La mise en bouche est réussie, le ton est donné.

 

Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019

Une quinzaine de minutes plus tard, en rouge et noir, les Shaggys Dogs font une entrée remarquée sur les planches. Les parisiens ont déjà 20 ans de scène. Ils viennent de faire une méga fête à la Boule Noire pour marquer l'évènement .Il est loin le temps de la petite salle de Ris Orangis où ils ont rencontré des groupe comme the Ramires, Little Bob, Motorhead... 

Endiablé, hirsutes, déchainé, le rythme bat son plein, leur rhytm’n’blues-soul-rockabilly remplit la salle. Ils mettent une ambiance de feu...

Guillermo à la batterie

Red au chant et Harmonica

Toma à la basse

Ben aux claviers

Jacker à la guitare

leur dernier album "All Inclusive"

Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019

Rosedale

C'est une jeune formation de 8 musiciens réunis par Amandyn Rose au chant et Charlie Fabert à la guitare. Ils sont très attendus par le public, les différentes chroniques les félicitant pour la qualité de leur prestation. Cuivre et percussions s'ajoutent aux traditionnels claviers de Seraphin Palmeri, à la basse de Pili tempo, et au célèbre Denis Palatin à la batterie.

Ceux sont des moments magiques que nous offrira le groupe, animé par la voix sensuelle de Amandyn Rose, les envolées de guitare de Charlie Fabert. Il y aura un moment plein d'émotion , Charlie nous parle de son chien qui vient de partir, et on peux sentir tout leur chagrin à travers le morceau qu'il joue en sa mémoire.

Denis Palatin aura aussi son moment , un très beau solo de batterie avant le retour du groupe pour clore  ce set.
Ils méritent bien le titre de meilleurs groupe français qu'ils viennent de recevoir. Qualité et émotion sont au rendez vous.

 

Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019Blues Note, 11 ème édition 2019
Blues Note, 11 ème édition 2019

La musique est finie, c'est le moment des retrouvailles dans l'entrée pour la vente des albums, les commérage entre amis et les discussions entre musiciens et public.

L'édition 2019 est encore une belle réussite. Rendez vous est pris pour 2020.

 

Partager cet article

Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 12:32

Steve Hill

Canadien, québécois, il est à lui seul un homme orchestre. On nous avait annoncé un phénomène, et nous n'avons pas été déçu. 

Steve Hill, c'est du blues bien teinté en rock, avec des compositions personnelles originales. A écouter, on peut penser qu'il y a du monde sur la scène, mais non, il est tout seul avec sa batterie, ses pédales, sa guitare et sa voix puissante. Et le rythme est soutenu, pas de temps de pause. 

Après 9 albums studios, il tourne avec un album live .Enregistré à la Chapelle  à Québec en 2017, ce sont les morceaux de cet album qui alimente son répertoire de tournée. Bref, difficile de décrire cette prestation scénique. il faut y aller et ouvrir les oreilles.

Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse
Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la TraverseSteve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse
Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse

Fred Chapellier chante Peter Green

Fred Chapellier rend hommage à l’une de ses plus grandes influences et l’un des pères fondateur du British Blues avec John Mayall et quelques autres : Peter Green, guitariste légendaire de Fleetwood Mac.

Guitariste, compositeur, interprète, Peter Green est anglais. Evoquer ce nom, c’est évoquer  un des plus grands guitaristes de blues et de blues-rock de tous les temps. Fred Chapellier reprendra ses titres dont quelques uns sont célèbres, comme "Black Magic Woman", repris également par Santana avec une interprétation très personnelle.
 

 Sur ce live, Fred reprend les morceaux de la période Fleetwood Mac. Le répertoire alterne des tubes  comme "If You Be My Baby" ,"Love that Burns ",  "Black Magic Woman", "Albatross"... pour nous rappeler les compositions de Peter Green, en respectant les arrangements de l'époque. Il n'hésitera pas à nous rafraichir la mémoire avec les explications, informations sur Peter Green dont il est un admirateur.

Quelques compositions personnelles se sont invitées dans la set list.

Fred Chapellier  : chant guitare
Patrick Baldran  : guitare
Christophe Garreau : basse
Guillaume Destarac  : batterie

 

Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse
Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la TraverseSteve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse
Steve Hill et Fred Chapellier chante Peter Green à la Traverse

Partager cet article

Repost0
30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 17:31

Ce soir, la Traverse a mis le blues de côté et accueille le reggae avec 2 invités ne venant pas de la Jamaïque. 

Marcus Gad

Originaire de la Nouvelle Calédonie, il interprète un style différent des adeptes de Bob Marley. La spiritualité transpire tant à travers son chant qu'à travers son attitude. Ses nombreux voyages ont nourris son inspiration, et sa musique traduit une immense douceur, de l'amour, de la pureté. Il tourne avec un nouvel EP "Enter a Space" qui succède à un  premier album "Chanting".

 

 

Marcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la TraverseMarcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la TraverseMarcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la Traverse

Alborosie

Alberto D'Ascola naît à Marsala en Sicile en 1977 au sein d'une famille modeste. Il a quitté l'Italie pour la Jamaïque, berceau du reggae.

Sa notoriété est internationale.

Ce soir, il est à la Traverse devant un public qui l'attend dans la fosse. C'est avec de très longues dreadlocks  tombant à mi mollet qu'il arrive sur scène.Très vite, il invitera ses musiciens et choristes  à partager la scène, de la même façon qu'il le fait pour les enregistrements de ses albums. Le dernier en bac est "Sound the System. Il n'est pas que musicien, il crée, il enregistre, joue les instruments, et produit sa musique. 

Marcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la TraverseMarcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la TraverseMarcus Gad et Alborosie à la Traverse
Marcus Gad et Alborosie à la Traverse

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 19:40

Fondé à Béziers en 2010 par Jessyka Aké, Laurent Galichon, Serge Auzier, Denis Bourdié, ce groupe français a évolué .

Ma première rencontre avec les Red Beans remonte à leur premier tremplin au Cahors Blues Festival, en 2013 m'a rappelé Jessyka.
Depuis, le groupe s'est un peu modifié . Le line up s'est stabilisé depuis 4 ans et le virage vers le rock, voir hard rock se confirme au fil des mois. Ils préparent un prochain album qui devrait sortir en septembre. A suivre.

Ce soir, ils étaient tous très en forme. Dans sa tenue très "sensuelle", c'est Jessyka qui prend le micro et chante, avec un déhanchement impressionnant. Elle est encadrée par Laurent à la guitare, qui ne va pas tarder à partir loin dans ses cordes. Huit morceaux de leurs compositions s'enchainent à un rythme d'enfer...

Le public adhère sans réserve et pour cette fois, la salle est plutôt bien remplie

King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la TraverseKing King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la TraverseKing King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse

King King / Alan Nimmo

Rockeur, Bluesmen, ils arrivent de Glasgow.

Le nom du groupe lui a été inspiré par un album de The Red Devils, King King, faisant allusion à un bar du même nom à  Los Angeles, mais que l’hommage implicite rendu à des guitaristes comme B.B King ou Albert King  n’était pas non plus indifférent à ce choix.

Ils étaient programmés  il y a environ un an et demi, et des raisons de santé  ont fait annuler cette tournée. C'est en pleine forme que King King arrive sur la scène ce soir, attendu par un  public tenu en haleine depuis plusieurs mois.

C'est toujours dans son éternel kilt rouge que Alan Nimmo se présente et le moins que l'on puisse dire, c'est que  c'est problème de santé ne l'ont pas fait maigrir ...Il a quelques mots pour le public, dans un excellent français, mais l'anglais reprendra vite sa première place, il  commence son set.

Cà joue bien, çà joue fort très vite. 
Le rock domine, mettant le blues un peu en arrière.

 Ce quatuor enchaine des morceaux rapides comme " (She don't ) Gimme No Lovin ", "Long time Running ", "Broken", "Heed the warning". Un peu de répit avec la balade  "Find your way home". Le public s'est levé, participe , répond à Alan Nimmo. L'ambiance est bonne.

Encore une soirée réussie à la Traverse...qui se terminera encore tard. 

 

Alan Nimmo chant et guitare

Zander Greenshield à la basse

Wayne Proctor à la batterie

Jonny Dyke aux pianos

 

King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la TraverseKing King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la TraverseKing King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse
King King et Red Beans Peeper Sauce à la Traverse

Partager cet article

Repost0