Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 15:10

c'est une soirée prévue depuis pas mal de temps.

C'est avec Jean Paul, que je n'ai pas vu depuis plus de 30 ans que je vais au concert .

Il est fan de Bruce Springteen , mais je connais un peu, sans plus .

Après un peu de route vers le stade de France, nous arrivons de bonne heure et à peine installés , Bruce joue en solo avec sa guitare, en acoustique . C'est une surprise, il est bien plus tôt que l'heure prévue de début du concert . Il repart , et reviendra un peu en retard pour démarrer la soirée . Il n'y aura pas de première partie .

Pre-show

1. This Hard Land
2. Burning Love (sign)
3. Growin’ Up

D'emblée, ce sont des morceaux connus qui arrivent . Il ira très vite jouer dans le public, ramènera une pancarte que seul ses musiciens verront . Le titre sort , ce sera Cadillac Ranch .Jean Paul est heureux, il a oublié de faire sa pancarte et c'est celle qu'il voulait .

Toute la soirée, il ira rencontrer ses fans qui longent les barrières , qui chantent avec lui et qui iront même danser sur la scène. C'est cette ambiance chaleureuse qui est remarquable . Il signera des autographes, signera le plâtre d'un gamin , serrera des dizaines de mains, prendra des bains de foules .

Gospel, blues, folk, rock, folklore irlandais... les musiques populaires résonnent dans le stade.

Après avoir joué les sept premiers morceaux, il annonce au public qu'il va interpréter tout son album , que le groupe va "faire quelque chose de spécial pour Paris": jouer l'album "Born in the USA" du début à la fin.

Et il tient parole, les tubes s'enchainent les uns après les autres

Et quand le dernier titre "My hometown" s'achève, Springsteen enchaîne sans temps-mort sur la suite du concert, avec "Pay me my money down" pour lequel le E Street Band se transforme en "marching band" avec accordéon, washboard et parapluies multicolores.

Il y a déjà trois heures que Bruce et le band joue. Les musiciens partent , Bruce les remercie .

Il revient pour une dernière chanson , comme il était venu une heure avant le début du concert : seul en scène pour un émouvant "Thunder Road".

Ils ont joué plus de trois heures et il a même remercié le ciel de s'être tenu tranquille .

Une belle soirée....

.

01 – Badlands
02 – Out in the Streets
03 – LUCILLE (Little Richard Cover, Sign Request)
04 – Wrecking Ball
05 – Death to My Hometown
06 – Cadillac Ranch
07 – Spirit in the Night

Born in the USA album now
08 – Born in the U.S.A.
09 – Cover Me
10 – Darlington County
11 – Working on the Highway
12 – Downbound Train
13 – I’m on Fire
14 – No Surrender
15 – Bobby Jean
16 – I’m Goin’ Down
17 – Glory Days
18 – Dancing in the Dark
19 – My Hometown
20 – Pay Me My Money Down (no 30 sec speech this time)
21 – Shackled and Drawn
22 – Waitin’ On a Sunny Day
23 – The Rising
24 – Land of Hope and Dreams

25- We Are Alive
26- Born To Run (avec Elliott et Gaspard Murphy)
27- Ramrod
28- Tenth Avenue Freeze Out
29- American Land
30- Thunder Road (acoustic)fin du concert à 22h52 (3h09)

Bruce Springsteen au Stade de France
Bruce Springsteen au Stade de France
Bruce Springsteen au Stade de France
Bruce Springsteen au Stade de France
Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 13:24

ICI pour Toto

photos faites au compact

photos faites au compact

Partager cet article
Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 12:51

ICI

Avec

Ronan, Chicks Rodgers, Mama's Biscuit , JC Brooks , Jimmy Jonhson et Nico Duportal

Mise à jour du site : Bain de Blues, toutes les photos
Partager cet article
Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 18:13

Isaya

Revoilà les filles du sud en première partie de Toto, au Zénith de Paris .

Elles ont troquées leurs jolies robes de princesses pour des pantalons et short, version très sexy avec un dos on ne peut plus nu.

Leur répertoire est le même depuis le concert de mars 2012 où je les avais découvertes.

Nos jumelles ont un manager de choix, leur soeur ainée s’occupe de leur carrière et ma fois, du concert de rue à la salle du Zénith, elles ont fait un grand pas vers la notoriété .

Elles sont rarement au nord de la Loire , si l’occasion se présente, elles valent le détour .

Bravo les filles

une des photos de Robert Gil . Son site est par ici : http://photosconcerts.com/.

une des photos de Robert Gil . Son site est par ici : http://photosconcerts.com/.

une de mes photo de mars 2012.

une de mes photo de mars 2012.

Toto au Zénith de Paris -Isaya-

Toto

Toto enchaine les tournées d’été en Europe, au Japon et même aux USA pour les 35 ans de sa création.

Aucun nouvel album

Toto est un groupe de rock américain formé en 1977 à Los Angeles par Jeff Porcaro (batterie) et David Paich (clavier), auxquels se joignent Steve Lukather (guitare), Steve Porcaro (claviers), David Hungate (basse) et Bobby Kimball (chant).

Au début des années 1980, le groupe atteint la consécration avec son album Toto IV, mais les médias américains se déchaînent contre la formation. Cependant, elle demeure populaire en Europe et au Japon. En 1982, Mike Porcaro remplace David Hungate à la basse. En 1992, Toto doit faire face à la mort accidentelle de son membre cofondateur, Jeff Porcaro. Il est remplacé par l'Anglais Simon Phillips.

En 34 ans de carrière, Toto enregistre douze disques studio[] vendus à trente-cinq millions d'exemplaires et quatre albums live. Il remporte par ailleurs sept Grammy Awards. Des hits tels que Hold the Line, Africa, Rosanna sont des références qui ont donné une grande notoriété au groupe.

Un peu de retard et la salle commence à grogner . C’est plein et çà fait du monde .Assis , au début et pas pour longtemps.

Ceux qui ont acheté des places chères en face de la scène en sont pour leur argent . Il y aura plein de têtes qui cacheront la vue .Finalement , ce sera tous debout . Et quelle ambiance …

C’est un show rondement mené . Pour commencer, il n’y a qu’un rideau blanc .

L’arrivée des ombres des musiciens , la lumière et voici les membres du groupe qui entrent enfin sur scène . Les jeux de lumières sont magiques .

Steve Lukather est le premier a être dévoilé , avec sa guitare . Les autres arrivent ensuite . Les titres s’enchainent, le public chante , tape dans les mains , danse . Que des tubes archi connus , que des souvenirs que les cinquantenaires connaissent par cœur .

Mais la relève est assuré, la jeunesse aussi est venu scander les tubes de Toto.

Toto au Zénith de Paris -Isaya-
Toto au Zénith de Paris -Isaya-
Toto au Zénith de Paris -Isaya-
Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 21:13

Joad

Groupe local aussi, Joad assure la première partie de Madness .

Ils sont nombreux , huit musiciens au total pour l’écriture et l’interprétation, guitare, basse , deux trompettes, batteur, clavier et Vincent au chant et à la guitare.

Ils ont sorti un album, il y a déjà plusieurs mois (2011).

J’avais déjà assisté à ce concert pour le lancement et donc la mise en vente de ce deuxième album.

Pour leur troisième album « Le gant de velours » , Joad a pris un virage, celui d’une orchestration avec cuivres et cordes donnant naissance à un rock des années 70 remis au goût du jour, teinté de pop et de folk, le tout chanté en français.

concerts de l'Armada :  Madness et Joad
concerts de l'Armada :  Madness et Joad

Madness

Madness est un des groupes les plus populaires de Grande Bretagne durant les années 80.

23 singles de 1979 à 1986 et 23 tubes de suite... du jamais vu depuis les Beatles.

Groupe phare de la scène anglaise et internationale, Madness fut l'une de ces
formations qui tinrent le mouvement ska sur leurs épaules durant plus de vingt ans.

Les britaniques se sont fait attendre sur le scène de l’Armada .

C’est donc avec vingt bonnes minutes de retard qu’ils annoncent leur entrée théâtrale .

Musique et spots annoncent les « Men in Black » .

C’est un vrai show. Costumes noir et lunettes noires , ile prennent la posture devant leur micro.

Seul le sax est fantaisiste. Costume paillette et semblant de fez doré sur la tête, il souffle à s’en faire péter les joues .

En tout cas, les rouannais aiment . Ils arrivent par vagues énormes vers la presqu’île et il faudra peu de temps pour que l’espace de plein air sont archi plein .

concerts de l'Armada :  Madness et Joad
concerts de l'Armada :  Madness et Joad
concerts de l'Armada :  Madness et Joad
Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 18:55
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island

Color island

Color Island est un groupe de reggae, métissé par la biguine, la socca et autres rythmes d’origines africaines.

Ils arrivent avec un nouvel album enregistré à Rouen et sorti en avril .

La bande de copains représentent des pays de population à peau noire, la Côte d'ivoire, la Guyane, la Martinique, la Kanaky ,la Martinique, ,la Nouvelle Calédonie, et…. La Normandie.

Ils ont la chaleur de ces contrées et leur musique est gaie. Cela fait plus de 15 ans que çà dure et l’énergie qu’ils déploient sur scène nous fait bien comprendre qu’ils ont encore beaucoup à partager .

Pendant une heure , ils vont se relayer au chant et aux différents instruments .

Ils chantent pour distribuer de l’amour .

Peace and Love …

Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island

Amadou et Mariam

sont un couple de musiciens et chanteurs maliens , qui présentent la particularité d'être tous deux aveugles.

Ils se font connaître au début des années 2000 où ils acquièrent une notoriété et une sympathie auprès du public français, couronnées en 2005 par une Victoire de la musique catégorie World, pour l'album Dimanche à Bamako, réalisé avec le concours de Manu Chao, qui se dit fan du duo. Ils gagnent à nouveau une victoire de la musique en 2013 pour l'album Folila.

21 heures, après la préparation du plateau technique , ils arrivent , guidés par un accompagnateur jusqu’à leur micro placé côte à côte .

Ils ne les lâcheront plus, difficile de se repérer sur une aussi grande scène lorsque tout reste noir . Mais leur rythme vont allumer le feu et la lumière . La prequ’île se remplit d’un public coloré et l’ambiance est assurée .

Les textes racontent le quotidien de la vie au Mali, et par extension en Afrique .Plein de petites histoires amusantes sur un fond de musique traditionnelle revue à la Jimmy Hendrix .

Amadou n’est pas en reste avec sa guitare électrique . Il est déchainé et s’enroule presque autour de son micro .

Bref, un excellent moment musical qui durera bien plus longtemps que ce qui était prévu par les organisateurs .

Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Concerts de l'Armada: Amadou et Mariam - Color Island
Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 19:22
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan

Elle sommeillait depuis 5 ans et la revoilà avec ses bateaux accostés sur les bords de la scène, ses stands régionaux , le pont Flaubert qui a été inauguré juste après la dernière manifestation de 2008 , sa foule et ses concerts .

La région a vu grand pour l'ouverture et c'est un flot des visiteurs de l'Armada s'est dirigé vers la presqu'île Waddington pour cette première soirée .

Elisa Jo

C'est une fille d'ici, une rouanaise qui a été "Boostée" par les possibilités régionales .Elle est devenue pro depuis .

Elle chante depuis son plus jeune âge, débute le piano à 10 ans et fait ses premiers pas sur scène à 11 ans. A 15 ans, elle intègre un groupe de Rock avec lequel elle remporte plusieurs tremplins puis une nouvelle étape est franchie, lorsque qu’en Mars 2009 son professeur de piano et compositeur - David Dauthieux - lui propose de travailler ensemble. Leur complicité artistique va donner naissance à un univers musical Folk/Pop, teinté de Blues, de Soul et de Jazz, à la fois élégant et bouleversant.

Depuis avril 2011 et elle enchaîne depuis des 1ères parties de Yaël Naïm, Alela Diane, Zaz, Camélia Jordana, Brigitte, Coeur de Pirate ...

Elle vient de sortir son 1 er Ep, écrit avec la collaboration de Benjamin Biolay.

Ce soir le public rouanais est venu applaudir Elisa .Ils ont repondu présents et participent .

L'ambiance se rechauffe au fur et à mesure que le soleil part pour la nuit .Une heure plus tard , elle quiitte son public sous de tonnerres d'applaudissements

Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan

Asaf Avidan

C'est une immense foule qui est venue, il y en a partout et pour les retardataires , les écrans géants renvoient images et son de la scène .

"Il a explosé son compteur de fans français ces derniers mois. Les débuts sont timides entre le public et le chanteur israélien qui évoque en anglais ses souvenir de Paris et de Pigalle. Mais, petit à petit, les conversations se taisent dans la première moitié de la foule, la voix subjugue, le rythme s'accélère. Le final sera un feu d'artifice musical."

Cet auteur, compositeur et interprète et musicien israélien est célèbre pour sa voix si particulière. Avant de poursuivre une carrière solo depuis la fin 2011, Asaf Avidan était le chanteur d'un groupe qu'il avait composé lui-même Asaf Avidan and The Mojos. Leur 2ème album Poor Boy/Lucky Man, sorti en 2009 fait un carton et devient disque d'or. Aujourd'hui le chanteur né à Jerusalem en 1980, donne régulièrement en concerts solos et acoustiques.

Line up : Asaf Avidan (guitars and vocalset harmonica ), Tom Darom (keyborads), Karni Postel (cello), Hagai Freshtman (drums), Michal Bashiri (vocals)

Sa voix érailléé en fait un chanteur à part . Son français est loin du compte, mais il aime partager avec le public .Il vient juste de sortir un album, qui sert de support à cette soirée .

Il ya eu quelques moments magiques , où sa voix nous emmenait loin de nos tracas quotidiens pour nous porter sur les flots .Son succès est grandissant, il est inoubliable .

Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan

Et puis l'Armada , ce sont aussi ces vieux gréements qui parcourent encore les mers .

Pour ceux qui ne les ont jamais vu, sous une lumière matinale froide..quelques images.

Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Concerts de l'Armada 2013 : Elisa Jo et Asaf Avidan
Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 19:46
Blues Alive 76 , numéro 16 est en ligne

ICI

Sommaire :

Blue Steel et Giles Edley

Gaby Moreno

Neal Black and the Healer

Beth Hart

Nina Van Horn

Doctor Pickup

Alexx & the MoOonshiners

Connie Lush

Nuit du Blues au Zenith de Caen

Bain de Blues

Mama’s Mojo

Nina Van Horn

Shaggy Dogs

Val Cegielski

Albums qui tournent en boucle

Agenda

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 12:47

les concerts de 'Blues de Mars ' à la Traverse et

les tziganes Urs Karpatz sont en ligne .

Mise à jour du site
Mise à jour du siteMise à jour du site
Mise à jour du siteMise à jour du siteMise à jour du site
Mise à jour du site
Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 10:13

Pas grand chose à voir avec les concerts blues ou rock, mais c'est une petite partie de ma vie professionnelle qui a eu lieu dans ce pays du centre est de l'Afrique .

Je n'ai jamais pu les voir dans leur pays et j'ai donc profité de leur passage dans ma région pour y aller .(quelques images perso sur mon site, ici )

La salle affichait complet..

Depuis la nuit des temps les tambours occupaient une place légendaire dans la culture Burundaise. Instruments qui symbolisaient pour le Burundi ancien la légitimité royal et la pérennité de la nation. Ils sont considérés plus que des simples instruments de musique. Ils font partie des objets sacrés, ils sont battus en des circonstances exceptionnelles. Au temps anciens son battement proclamait les grands événements du pays : intronisation ou funérailles des souverains.

Des nos jours le tambour reste au Burundi un instrument vénéré et populaire. Ils sont présents aux fêtes nationales et aux hôtes de marque. Les tambours sont aussi présents dans des établissements scolaires, les jeunes apprennent à battre le tambour dans les villes du pays où plusieurs troupes se sont aussi créées.

La réputation des tambourinaires a dépassé les limites du Burundi pour devenir internationale. En Afrique, ils symbolisent même la bonne orchestration du tambour.

Selon la légende du pays, les tambourinaires racontent ce qui suit : « Le roi fuyait : ses ennemis étaient à sa poursuite. Dans sa fuite il trouve un homme qui gardait ses vaches. Et toi, l’ami, lui dit-il, ne pourrais-tu pas m’aider à me cacher? L’homme accepta et appela son frère, ils vidèrent chez eux un grenier de sorgho et y cachèrent le roi. Bientôt les poursuivants survirent. Et toi l’homme, demandèrent-ils, n’aurais-tu pas vu quelqu’un qui courait ? Je n’ai vu personne, répondit-il. Les poursuivants continuèrent leur chemin à la recherche du fuyard. Le roi alors sortit de sa cachette et on lui construisit un petit palais dans l’arrière-cour de l’enclos. Si vous voyez une femme qui me cherche, dites-lui où je suis. La reine en effet était à la recherche du roi. Elle rencontra ceux qui gardaient les vaches qui lui indiquèrent où se trouvait le roi. Elle était accompagnée de deux suivantes et de deux cuisiniers. C’est bien, dit le roi. Et elle s’installa.

Alors arriva le tambour, celui qui accompagnait toujours le roi! Ses batteurs l’avaient recouvert d’une natte. A minuit, le tambour gronda et tous ceux qui étaient là poussèrent des cris de joie. Alors les princes de sang entendirent de quel côté résonnait le tambour. Les princes accoururent : le roi était là ! Le roi était vainqueur ! Le tambour résonnait ! On poussait des cris de joie ! Les princes pénétrèrent dans le palais et offrirent au roi des vaches en hommage. Le roi dit : allez chercher des tambours et qu’ils battent ! » Depuis ce temps anciens les tambours furent introduits dans la culture Burundaise. Tambour et Royaume portent au Burundi le même nom: INGOMA. Cet ancien royaume est devenu un pays aux tambours sacrés!

Le tambour est une partie importante de l'héritage culturel burundais. La danse accompagne souvent les performances du tambour, musique populaire des célébrations et réunions de famille. L'abatimbo, dont on joue lors des cérémonies officielles et des rituels, et le rythme rapide de l'abanyagasimbo sont de célèbres danses burundaises.

L'art des tambours du Burundi est sacré. C'est un lien mystique entre un pays, un peuple et un instrument. « Ingoma »,c'est à la fois le tambour et le royaume.

Les Tambours du Burundi
Les Tambours du Burundi
Partager cet article
Repost0