Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 19:00

et encore

le peuple de  l'herbe 

le site - my space

 

 

 
le-peuple-de-l-herbe1.jpg

 

TILT

 


01 . Heart and soul
02 . Brick by Brick
03 . L'esprit d'une epoque
04 . Look up !
05 . Pretty bad drug
06 . Matchbox
07 . Supabreakin'
08 . Swamp
09 . Get stronger
10 . Green card
11 . Nightmare
12 . Back against the wall
13 . Catch up

 

 

Le Peuple de l'Herbe voit le jour en 1997 sous l'impulsion de Dj Pee et Dj Stani. Après plusieurs prestations locales dans un style très abstract hip-hop, le duo est rejoint par Psychostick, batteur de formation rock, qui apporte immédiatement une touche plus agressive aux rythmiques développées par la nouvelle formation. Pour l’anecdote, le musicien est recruté après avoir produit un remix en deux jours, laissant ainsi une forte impression.
Un premier album, intitulé "Triplezéro", est édité en 2000 faisant d'intéressantes incursions dans les styles acid jazz et Drum'n'Bass.

La même année, Le Peuple de l'Herbe est appelé à collaborer avec Virginie Despentes pour son film "Baise-moi". Le groupe invite N'Zeng, trompettiste de formation jazz plus classique, à composer deux morceaux sur la bande originale du film. L'artiste ne quittera plus la formation.

Le deuxième album du Peuple de l'Herbe ("P.H. Test/Two") se trouve, par la présence marquée de N'Zeng, dans un style proche du smooth jazz, avec toujours des sections très rapides, ce qui commence à donner au groupe une identité propre et originale. Il faut noter l'apparition sur deux titres d'un jeune MC anglais, JC 001, dont la voix gutturale et saccadée (faisant penser à un robot) retiendra particulièrement l'attention.

En 2004, JC 001 développe un projet musical avec le groupe autour de l'histoire de Howard Marks « l’homme aux 40 passeports ». Cette collaboration va officialiser son entrée au sein de la formation.
À la sortie du troisième album ("Cube") en 2005, Dj Stani quitte le groupe afin de se consacrer à des projets personnels. Il est remplacé lors du « Cube Tour » par Spagg qui assure le sampling des morceaux. Cette situation est bien connue de l'artiste qui a tenu par exemple ce rôle pour Treponem Pal ou No One Is Innocent. Par ailleurs, JC 001 accompagne dorénavant Le Peuple de l'Herbe sur scène.

Le quatrième album ("Radio Blood Money") paru en 2007 permet d'entendre un son très travaillé, avec un apport électrodub et hip hop est à noter sur l'ensemble des morceaux, nous devons cela à la présence des deux nouveaux membres, Spagg qui ajoute un groove indéniable en tant que bassiste et JC 001 chantant ou pratiquant le beatbox sur de nombreux morceaux.
Imaginé et composé d'après le roman "Dr Bloodmoney" de Philip K. Dick, le disque ose le parallèle avec la situation politique mondiale actuelle.
plus important ainsi qu'une plus grande place laissée aux instruments "vrais" et aux textes. Une approche plus

Sir Jean, l'ancien chanteur du groupe Meï Teï Shô a souvent collaboré avec Le Peuple de l'Herbe, en faisant des apparitions depuis le début de la formation. En 2007 il accompagne le groupe lors des concerts de la tournée « Radio Blood Money ».

La fin de l'année 2009 voit la sortie d'un nouvel album, intitulé Tilt, album du renouveau, avec un tout nouveau design (pochette, affiche de tournée ou encore tee-shirt), complètement démarqué des anciens albums, ainsi qu'un son plus rock, moins dub. La tournée, "Tilt Tour", démarre dès janvier 2010. A noter la présence presque définitive de Sir Jean, tant sur l'album que sur toutes les dates de concert, bien qu'absent d'une partie des morceaux, il est récurrent sur scène, vocalement parlant, aux côté de JC001.

 

 

 

 

 

beauregard2010_lepeupledelherbe_4838-copie-1.jpg

La Roux

 

le site - my space


Mèche rebelle, look androgyne : la figure de proue de la nouvelle electro-pop britannique offre un premier album bourré de tubes, qui mêle influences 80’s, science dance-floor et écriture personnelle.

 

 

laroux

 

La Roux est un duo anglais d'électro-pop fondé par Elly Jackson (chanteuse et claviériste) et Ben Langmaid (co-auteur et co-producteur). Ils revendiquent des influences parmi les groupes des années 1980 comme Depeche Mode, Yazoo, Erasure, Tears For Fears, The Human League, Heaven 17, ou Blancmange.

Elly Jackson affirme avoir choisi le nom du duo La Roux (en référence à ses cheveux roux) en trouvant dans une poubelle un livre contenant des noms de bébé.

 

 

Née le 12 mars 1988, Elly Jackson est la fille de l'actrice Trudie Goodwin. Jackson a grandi dans le Herne Hill de Londres. A 8 ans, elle quitte presque l'école primaire à cause des harcèlements subis. Selon ses camarades, elle aurait « une grosse tignasse rousse, chausserait du 26 et ressemblerait à un garçon ». D'abord intéressée par la musique folk, elle est fan de Carole King et Nick Drake qu'elle découvre dans la collection de disques de ses parents. Sa première matière musicale s'est composée de chansons folks. Ses gouts musicaux changent durant son adolescence où elle découvre les rave party. Elle s'améliore alors dans un style mélangeant à la fois le folk et la musique électronique après avoir passé une année à la Tabor Academy, en Amérique. Jackson est reliée à une tendance pop qui mêle un style androgyne.

Elle cite les musiciens David Bowie, Madonna, Prince, Annie Lennox ou encore l'actrice Molly Ringwald dans la liste de ses influences. Elle co-dessine ses vêtements avec une amie. Jackson est malheureuse de voir qu'il y a une « normalité » dans la mode et une majorité dans les styles musicaux d'aujourd'hui. Elle est devenue une icône pour les ados. Sa façon de s'habiller et sa coiffure excentrique sont souvent comparés au groupe des années 80 A Flock Of Seagulls, qui fut lui même imité par les jeunes filles à Londres. Elle porte en guise de collier un camée dessiné par elle-même. Ce collier est également devenu sa signature et sa marque de fabrique. Coûtant entre 240 et250 $, Jackson a déclaré dans une interview qu'elle l'avait d'abord volé à sa styliste avant d'aller en acheter quatre autres.

 

 

  [modifier]

  • Michael Norris (synthétiseur et ordinateur, lors des concerts) "Mikey" est un musicien londonien et l'un des deux joueurs de synthétiseur qui accompagnent La Roux pendant ses lives et ses concerts. "Mikey" est né dans le quartier de Chester, dans la ville de Cheshire au Royaume-Uni. Il a étudié la musique à l'université et a rejoint La Roux juste après s'être diplômé.
  • William Bowerman à la batterie.
  • Mickey O'Brien (clavier et chœurs). Mickey O'Brien a joué pour La Roux durant 18 mois, lors de leur tournée en Europe et dans le nord de l'Amérique. Même si on n'entend pas sa voix sur l'album, elle soutient Elly Jackson lors de concert, ainsi on a pu l'entendre dans les titres Bulletproof, As If By Magic et Armour Love. Elle est aussi connue sous le nom de scène "LadyBurden" et possède un MySpace où elle envoie ses propre chansons.

La Roux - Bulletproof
envoyé par LaRoux. -

 

 

beauregard2010_laroux_4981-copie-1.jpg

beauregard2010_laroux_4985-copie-1.jpg

 

Pop the Fish

le site - my space

 

 

C'est lui qui fait tout du bout de ses doigts

 

il est 2 h 15 lorsque la scène est prête et que le concert de Pop the Fish commence.

Il y a plein de requins gonflable, pour pop the fish, des beaux requins bleus qui volent et qui rigolent ...

 

   Né d'un papa disque jockey, Pop The Fish est un jeune caennais qui a décidé de bousculer les dance floors avec ses chansonnettes electroclash.

Avec des textes à prendre du premier au quinzième degrés, les petits travers de la vie sont passés au crible sur une musique electro influencée entre autres, par Valérie Lemercier et Fischerspooner. Les Lives du poisson ont surpris et conquis les plus incrédules. Déjà votre tête bouge c'est l'effet Pop The Fish.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

beauregard2010_popthefish_9898.jpg

 

 

c'est fini pour 2010

à bientôt 2011

 

le festival Beauregard à Caen

et le public .

 

 

beauregard2010_love-john2.jpg

 

beauregard2010_8452.jpg

 

beauregard2010_8650.jpgbeauregard2010_8642.jpg

 

beauregard2010_3817.jpg

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 15:52

Après quelques de sommeil, je pars en ville retrouver une amie que j' n'ai pas vu depuis longtemps.

Déjeuner de retrouvailles  et l'heure avançant, je repars vers le parc .

Il fait encore bien chaud aujourd'hui.

Le public a déjà investi les emplacements ombragés. Ils sont installés sur des plaids, avec des glacières renfermant des boissons fraiches , certains ont emmenés leur siège .

La 1 ère scène est prête, les balances sont finies et il est bientôt 4 heures.

Je retrouve les autres photographes , déjà là hier .

Contrôle de badge, appareil prêt, c'est reparti pour 12 concerts sur 12 heures.

C'est

Nouvelle vague

qui ouvre les festivités.

le site - my space

 

 

 




Encensé par la critique, vendu à plus de 200,000 copies dans le monde entier, le projet  Nouvelle Vague est sûrement l'une des meilleures choses qui soient arrivées à nos oreilles pendant l'année 2000. Nouvelle Vague c'est plus qu'un album ou un groupe, c'est un projet musical ambitieux mené de mains de maître par ses deux co-réalisateurs, Marc Collin, reconnu dans le monde de l'électro francaise, et Olivier Libaux, guitariste entre autres de Katerine. Pour ce projet ils réuniront autour d'eux huit jeunes chanteuses dont  Camille qui préteront leurs voix à Nouvelle Vague. Partant de l'idée que le monde musical est plein de mélodies vites oubliées ou simplement passables, il était temps de retourner à la vraie musique celle qui a fait ses preuves, de refaire découvrir sous un autre angle certains titres passés à la postérité.  Nouvelle Vague s'est interessé au monde Punk anglais des années 80 avec des groupes aussi cultes que les Clash ou les Dead Kennedys, une musique nerveuse écrite dans une Albion charbonneuse et grise à souhait. Changement de tons et de rythmes pour nos Punks, enfilez vos Panamas et courrez à Paris-plage, Joy Division, Cure et consorts se mettent à la Bossa Nova.

..



Dès les premières notes l'univers Bossa nous apparaît, des percussions, une voix lancinante et surtout ce son si reconnaissable en ces périodes caniculaires, celui de la vague qui se brise sur le sable chaud ("")

 

 

 

 

  La chanson originale de Joy Division, symbole de la New Wave, se découvre avec ces nouveaux arrangements un nouveau visage. La voix de Ian Curtis laisse place à une voix féminine, la mélancolie que dégage ce chef d'oeuvre des années 80 est intacte, elle est même renforcée par ce parfum de vacances exalté par les maracas. Les maracas ? Oui, cet instrument simpliste et qu'on imagine joué par des vahinés cachées derrière leurs paréos, trouve dans cette reprise une nouvelle jeunesse. Punks : adoptez la maracas attitude !
"The Guns of Brixton" l'original des Clash avec son odeur de poudre et de rues mal famées de Londres, ne semblait pas pouvoir se prêter au jeu de la Bossa Nova et de ses effluves tropicales. C'était sans compter sur Camille qui nous ferait presque oublier Joe Strummer, on s'en prendrait presque à rêver d'un duo impossible. La chanteuse prête sa voix sur quatre chansons de l'album ("In A Manner Of Speaking", "Guns Of Brixton", "Too Drunk To Fuck" et "Making Plans For Nigel") et ce n'est pas faire offense aux sept autres chanteuses de Nouvelle Vague de dire que sa performance est à elle seule une raison de se jeter sur ce disque. "Too Drunk To Fuck" des Dead Kennedys était un hymne Punk, Camille en ferait presque une petite comptine. Qu'elle conclut par sa voix de petite fille "Trop bourée pour baiser", on avait bien cru comprendre mais on ne peut s'empêcher de sourire.
Evidemment les reprises qui marquent le plus sont celles des groupes cultes des années 80, comme celle de Depeche Mode ou des Cure ("A Forest" est certainement la chanson qui diffère le plus de l'originale et de loin l'une des plus abouties de Nouvelle Vague). Mais des groupes plus ou moins obscurs des années 80 sont aussi à l'honneur. Ainsi, qui actuellement se rappelle de groupes comme The Undertones ou Tuxedomoon ? Pourtant, on découvre (ou redécouvre pour les plus érudits, voire les plus grabataires) des morceaux comme "In A Manner Of Speaking" ou "Friday Night Saturday Morning" qui sont de véritables petites perles de vague à l'âme et de douceur. La Bossa Nova adoucirait-elle les moeurs ? Elle installe en tout cas durablement en nous ce sentiment de félicité : ici tout est simple, on lance le disque et on n'a plus qu'à sourire. On est loin des effets d'aujourd'hui venant encombrer le moindre morceau.

Pour certains, la reprise est un exercice facile, dénué d'intérêt voire même frôlant le sacrilège. Au vu du nombre de créations indigestes qui sortent toutes les semaines depuis quelques temps, on ne pouvait que se réjouir d'un projet comme
Nouvelle Vague qui érigeait la reprise en art. Fan de Joy Division , des Clash ou de The Cure , jetez-vous sur cet album et redécouvrez ces morceaux tant écoutés. Et si vous êtes simplement curieux, alors penchez-vous sur ces treize morceaux qui sentent bon l'invitation au voyage. Bossa Nova, New Wave, Nouvelle Vague, trois expressions, trois régions du monde, votre valise tient en un cd. Vous aussi prenez la vague.

 

3

 

1 Master and Servant Melanie Pain et Martin L. Gore Depeche Mode 3:22
2 Blister in the Sun Eloisia Violent Femmes 3:15
3 Road to Nowhere Sandra Dee Talking Heads 3:12
4 All My Colours Melanie Pain et Ian McCulloch Echo & the Bunnymen 3:58
5 The American Silja Simple Minds 3:44
6 Heaven Karina Zeviani The Psychedelic Furs 4:09
7 Parade Nadeah Miranda et Barry Adamson Magazine 4:04
8 Metal Eloisia Gary Numan 3:50
9 Ça Plane Pour Moi Leelou Plastic Bertrand 3:25
10 Our Lips Are Sealed Marina Celeste et Terry Hall The Go-Go's 3:30
11 God Save the Queen Melanie Pain Sex Pistols 2:49
12 Say Hello, Wave Goodbye Sophie Delila Soft Cell 5:01
13 So Lonely Nadeah Miranda The Police 3:48
* Not Knowing Phoebe Killdeer Minimal Compact 3:04
* Aussi Belle Qu'une Balle Jenia Lubich Taxi Girl 3:32
* Such a Shame Sophie Delila Talk Talk 3:55
* Johnny and Mary Ania Robert Palmer 3:52
* Get a Grip on Yourself Nadeah Miranda The Stranglers 3:47
* Marooned Jenia Lubich Wire 2:33
** Enola Gay   Orchestral Manoeuvres in the Dark 4:16
** I'm Stranted   The Saints 4:18
nouvelle-vague-3.jpg 

 

bande à part

1 Killing moon Melanie Pain Echo and the Bunnymen 3:39
2 Ever Fallen in Love Melanie Pain Buzzcocks 3:19
3 Dance with Me Melanie Pain The Lords of the New Church 3:40
4 Don't Go Gérald Toto Yazoo 3:43
5 Dancing with Myself Phoebe Killdeer Billy Idol 3:08 
6 Heart of Glass Gérald Toto Blondie 3:34
7 O Pamela Marina The Wake 4:26
8 Blue Monday Melanie Pain New Order 3:06
9 Human Fly Phoebe Tolmer The Cramps 2:49
10 Bela Lugosis Dead Phoebe Tolmer Bauhaus 4:00
11 Escape Myself Phoebe Tolmer The Sound 3:43
12 Let me Go Silja Heaven 17 3:53
13 Fade to Grey Marina Visage 4:45
14 Waves Marina Blancmange 3:16
* Shack Up Phoebe Killdeer A Certain Ratio 3:45
* Israel Gérald Toto Siouxsie & the Banshees 4:38
* Moody Gérald Toto ESG 3:38
* Confusion Melanie Pain New Order 3:22
* Pride (In the name of love) Birdpaula U2 4:32
* Come on Eileen Sandra n Kake Dexys Midnight Runners 2:59
** Eisbär Marina Celeste Grauzone 3:43
*** Sweet & Tender Hooligan Phoebe & Melanie The Smiths 3:02
 nouvelle-vague-bande-a-part.jpg

 

nouvelle vague

 

 
   
Love Will Tear Us Apart   Joy Division
Just Can't Get Enough   Depeche Mode
In a Manner of Speaking   Tuxedomoon
Guns of Brixton   The Clash
This Is Not a Love Song   Public Image Ltd.
Too Drunk to Fuck   Dead Kennedys
Marian   The Sisters of Mercy
Making Plans for Nigel   XTC
A Forest   The Cure
I Melt With You   Modern English
Teenage Kicks   The Undertones
Psyche   Killing Joke
Friday Night Saturday Morning   The Specials
Sorry for Laughing (bonus sur album édition limitée et version USA) Josef K
Wishing (If I Had a Photograph of You) (bonus) A Flock Of Seagulls
nouvelle-vague.jpg

 

 

 

beauregard2010_nouvellevague_9338.jpg

 

 

beauregard2010_nouvellevague_9291-copie-1.jpg

 

 

beauregard2010_nouvellevague_9357.jpg

 

 

 

 


Long time to lay a track

 

le site  

my space

 

 

to-long-to-lay-a-track.jpg  
  • - As a section
  • 2 - Corporation tectonics
  • 3 - Do the reggae
  • 4 - Fill me up
  • 5 - May day
  • 6 - Nobody knew it
  • 7 - Rocking the devil
  • 8 - Smile and dance
  • 9 - Trampoline
  • 10 - Up and down

 

 

 

Entretien

John, bassiste du groupe Long time to lay a track.

Jouer à Beauregard est une belle opportunité. Qu’est-ce que cela représente pour un groupe qui ne vit pas de sa musique ?

Ce fut une agréable surprise lorsqu’on a appris notre sélection. C’est d’autant plus important car ce festival a un impact extra-régional. Vivre de notre musique n’est pas un objectif, mais si on en a l’opportunité, on ne va pas se priver.

C’est aussi l’occasion de retrouver la scène, l’endroit où votre musique s’exprime le mieux.

C’est peut-être justement parce qu’on ne vit pas de notre musique qu’on profite de tous ces instants sur scène. Chacun de ces moments est extraordinaire pour nous, que ce soit sur une grande scène ou sur une plus petite. Le public doit le ressentir.

Jouer lors d’un festival, qu’est-ce que cela change à vos prestations ?

Notre chanteur bouge énormément sur scène. C’est donc là où il se sent le plus à l’aise, car il a de quoi s’exprimer. Et puis, jouer dans un festival, c’est une tension particulière.

Comment définiriez-vous votre musique ?

C’est de la rockn’soul. L’une de nos inspirations est un groupe suédois : The International Noise Conspiracy. C’est la principale mais pas la seule. Au sein du groupe, nous avons des goûts assez différents. Cela fait la richesse de notre musique.

Une musique qui reste une version assez puriste du rock. Que pensez-vous de la scène actuelle qui se réclame de cette tendance ?

Le rock, c’est une économie parallèle. Il y a l’underground, et il y a ce qu’on écoute à la radio. Nous, on est un peu entre les deux. On n’est pas assez punk pour se réclamer de l’underground, ni assez pop pour tomber de l’autre côté.

Était-ce déjà le cas en 2002, lors de la création du groupe ?

Nous sommes tout de même moins punk qu’à l’origine. Les morceaux ne sont pas construits pareil. Il y a plus d’arrangements dans le dernier album. Je ne veux pas dire que c’est de la maturité, on entend ce mot trop souvent. Mais c’est quelque chose qu’on recherchait.

Propos recueillis par Florent HÉLAINE.

 

 

 

beauregard2010 longtimetolayatrack 4011
beauregard2010 longtimetolayatrack 9208

Friendly Fires

Les Friendly Fires se sont rencontrés à l'école St Albans. Alors âgés de 14 ans, les membres ont formé leur premier groupe de post-hardcore, du nom de "First Day Back"[2][3] qui a tout de même existé jusqu'à l'entrée des membres du groupe à l'université. Pendant cette période, le lead singer Ed Macfarlane a sorti ses propres chansons (sous son vrai nom) sur le label de musique électronique Skam. Dès leur départ de l'université, ils ont créé un nouveau groupe d'inspiration plus dance, avec des mélodies qu'ils qualifient de "shoegazing de luxe"[4]. Ils étaient devenus plus "pop"[4]. Le nom "Friendly Fires" (Tirs Amis) vient d'une chanson de Section 25, sur le LP Always Now. Les influences musicales de Friendly Fires sont le label de techno allemand Kompakt, Carl Craig et Prince.

Fin 2007, Friendly Fires est devenu le premier groupe sans label à participer à l'émission "Transmission" de la chaîne télévisée Channel 4[5]. Le single intitulé "Paris" a été nommé

 

 

'Single of The Week' (Single de la semaine) par le quotidien The Guardian, par le magazine NME, et aussi dans l'émission de Zane Lowe sur Radio 1. Le groupe s'est produit partout au Royaume-Uni, en Europe, au Japon, au Canada, au Mexique et aux USA. En mai 2008, la titre "On Board"

 

 

 

 

 

figurait dans la pub pour le Wii Fit de Nintendo, diffusée sur les télévisions d'Amérique du Nord. "On Board" apparaît aussi dans la bande-annonce du jeu PlayStation 3 "Gran Turismo 5". "White Diamonds" a été utilisée lors d'un épisode de la deuxième saison de la série Gossip Girl. De plus leurs chansons "Lovesick" et "In the hospital" font partie de la bande originale du jeu jeu Colin McRae: Dirt 2.

L'album est certifié disque d'argent en Grande-Bretagne; le groupe a aussi été nommé dans la catégorie 'Best Breakthrough Award' (Récompense du meilleur groupe qui perce) lors des The South Bank Show Awards et dans la catégorie 'Best Dancefloor Filler' (Meilleur remplisseur de dancefloor) aux NME Awards. Friendly Fires était la deuxième tête d'affiche du NME Awards Tour en 2009.

Le 1er album "Friendly Fires" a été réédité le 31 août 2009 dans une version comprenant l'album original paru en 2008 et un Dualdisc bonus avec :

  • sur la face CD : 10 titres (le nouveau single "Kiss Of Life", des B-sides, des remix)
  • sur la face DVD : le concert donné par le groupe le 15 mai 2009 au Forum de Londres, plus 4 vidéos (Kiss Of Life, Jump In The Pool, Skeleton Boy et Paris).
friendly-fires-cd.jpg  
  1. Jump In The Pool    
    2. In The Hospital      

  3. Paris      

  4. White Diamonds      

  5. Strobe      

  6. On Board      

  7. Lovesick      

  8. Skeleton Boy      

  9. Photobooth      

10. Ex Lover

 
beauregard2010 friendlyfires 4109I Arkle


avec Javier Lebrman, Christian Pacary, Arnold Bazire
 


1ère rencontre avec  Arkle.
Ils sont originaires de Saint Lo.
Ils existent depuis 2008 ,; ont déjà assurés plusieurs parties dont Islands, JAy Jay Johanson, Local Natives...
Difficile de leur mettre une étiquette, mais si le début parait un peu en dehors d'un festival de rock, très vite, on rentre dans leur rythme charmeur. Bref, à revoir sans problème .
beauregard2010 iarkle 4170
beauregard2010 iarkle 4210
beauregard2010_iarkle_4161.jpg
Editors

Editors est un groupe de rock indépendant britannique originaire de Birmingham, composé de Tom Smith (chant/guitare), Chris Urbanowicz (guitare), Russ Leetch (basse) et Ed Lay (batterie).

L'amplitude épique de leur musique les font souvent comparer à d'illustres prédécesseurs des années 1980 tels que Joy Division, Echo and the Bunnymen, etc. Ils ont néanmoins acquis une première identité de groupe, surfant sur la "new new wave" initiée par des groupes américains comme Interpol : atmosphère glaciale, pochette sépulcrale à la Peter Saville (le graphiste de pochettes célèbres du label Factory dont celles de Joy Division et de New Order), voix caverneuse de Tom Smith (qui peut rappeler par certains aspects Ian Curtis), guitare incisive, batterie syncopée, lignes de basse puissantes et oppressantes, mélodies martiales et obsédantes, esthétique de l'urgence. Sur scène l'attitude du groupe reste très "rock".

Les anciens noms du groupe, avant qu'ils ne signent dans une maison de disque en septembre 2004, étaient (The) Pride puis Snowfield.

Leur premier single Bullets sort en édition limitée à 500 exemplaires chez Kitchenware Records le 24 janvier 2005. Il est vite soutenu et diffusé au Royaume-Uni par des radios comme XFM ou BBC 6 Music.

Leur premier album The Back Room (25 juillet 2005) obtient un succès critique immédiat.

Editors a fait quelques apparitions en France, notamment lors de la première partie de Bloc Party, de Franz Ferdinand, au festival des Vieilles Charrues 2006 ou encore à Art Rock 2008 à Saint-Brieuc et plus récemment à l'édition 2008 de Musilac. Le 11 juin 2010, ils font la première partie du concert de MUSE au stade de France. Enfin ils participent le 3 juillet 2010 au festival de Beauregard à Hérouville Saint Clair, dans la banlieue de Caen.

Le 3ème album du groupe "In This Light and On This Evening " est sorti le 12 octobre 2009 précédé du 1er single "Papillon".

 

 

In This Light and On This Evening (2009) Kitchenware Records 
  1. "In This Light and On This Evening"
  2. "Bricks and Mortar"
  3. "Papillon"
  4. "You Don't Know Love"
  5. "The Big Exit"
  6. "The Boxer"
  7. "Like Treasure"
  8. "Eat Raw Meat = Blood Drool"
  9. "Walk the Fleet Road"
 editors.jpg

A Beauregard, Editors déchaîne les fans de rock... et les autres
Musique dimanche 04 juillet 2010

Le groupe anglais Editors ne faisait pas figure de tête d'affiche au festival Beauregard. Un groupe méconnu du grand public, mais qu'un bon nombre d'amateurs attendaient avec impatience, comme pour remercier les organisateurs d'avoir fait venir le quatuor rock, pour l'une de ses rares dates françaises.

 

Il fait chaud, la sueur coule sur la plupart des fronts, les lunettes de soleil masquent les regards. Les premières notes de batterie réveillent la foule, pourtant déjà bien chauffée par la programmation très rock du samedi. Editors aussi fait du rock. Mais Editors a un petit quelque chose que les autres n'ont pas. Un chanteur à la voix grave, profonde, et une guitare électrique très aigue, jouée à 100 à l'heure, la marque de fabrique du groupe.

Le dernier album passe moins bien

Les premiers morceaux reprennent « An end has a start », deuxième album des Anglais sorti en 2004. Jusqu'ici tout va bien.

 

 

 

 

C'est quand Chris Urbanowicz, le guitariste, délaisse son instrument pour envoyer de désagréables notes de synthé façon années 90 que ça se gâte. La foule bouge moins. Les mains perdent de leur hauteur. Le dernier album « In This Light and On This Evening » passe moins bien.

Tom Smith, chanteur charismatique du groupe, reprend le piano, rappelant Chris Martin de Coldplay dans un registre plus grave. La foule apprécie et le montre. Editors a parfaitement réussi son opération séduction et quitte la scène sous les acclamations d'un public conquis. Mon plus beau souvenir à Beauregard.

Camille Allain.

 

Pour tout dire, moi j'ai craqué pour eux. Je suis même aller au stand fnac présent sur le festival pour acheter leur cd.... 

 

 

beauregard2010 editors 4347

 


  Tete

le site - my space

 

 

Tété est né à Dakar, au Sénégal, le 25 juillet 1975, sa mère est antillaise et son père sénégalais. Son prénom est d'origine africaine, qui signifie « le guide » en wolof. En 1977, il déménage à Bordeaux pour migrer trois ans plus tard à Saint-Dizier, en Haute-Marne, dans l'est de la France. Il y passera une grande partie de sa jeunesse. Il est alors bercé par les grands jazzmen et la pop des Beatles qu'écoute sa mère. Il commence à pratiquer la musique à l’âge de 9 ans, où il s’inscrit dans école de musique pour apprendre le solfège et le violon.

À 16 ans, il se retrouve quelques temps immobilisé par une jambe cassée. C’est alors qu’il joue de la guitare. Peu de temps lui suffit alors pour adopter l’instrument et créer ses premières compositions inspirées par Bob Dylan, Jimi Hendrix, Bob Marley, Lenny Kravitz mais aussi Serge Gainsbourg et Queen. Deux ans plus tard, il découvre Keziah Jones : c’est le détonateur. Cette révélation l’incite à se montrer au grand jour en chantant dans des bars.

Bac « éco » en poche, il choisit à la fac la filière scientifique de Nancy. Pendant les études, Tété profite surtout de ces quatre années pour multiplier les expériences musicales. Il découvre le jeu collectif à travers le groupe Mohonese Be Honest avant de s’exercer en solo au Twin Peaks. Il y interprète ses références anglo-saxonnes ainsi que ses premières compositions en anglais puis en français. Il prend également des cours de chant.

Arrive alors, pour la plupart des gens, le moment de chercher du travail. Mais là n’est pas l’objectif de Tété qui préfère se mettre à jouer à plein temps dans les rues et les bars. Le meilleur moyen de pratiquer la guitare c'est de devenir guitariste.

Après un grand succès, Tété décide de faire des concerts de guitare à Paris à partir de 1998. C’est donc toujours en solo que ce guitariste autodidacte fait son chemin en écumant les cafés et les restaurants. La qualité de ses performances et l’efficacité du bouche à oreille lui offrirent un grand public. Il est alors remarqué par un musicien. Après 3 jours d’enregistrement, il sort en 1999 un disc contenant certaines musiques « les envies », « le meilleur des mondes » et « Dodeline ». La FNAC, intéressée, décide de le distribuer.

2000 est sans doute l’année importante de ce début de carrière. À 25 ans à peine, Tété est repéré par Epic. Il s’entoure également de deux nouvelles personnes : Evymoon, il la rencontré lors de ses multiples performances scéniques, et Nicolas Picard, batteur il est un ami de longue date. Il commença alors les concerts avec (M, Louise Attaque, Femi Kuti, Tryo…). 115 concerts en une année < 2000, dont une participation remarquée aux Francofolies de La Rochelle. France Inter ne tarde pas à le programmer à la télévision. Le premier disc, Préambule, sort chez Epic en novembre 2000 précédant ainsi l’album L'air de rien paru en janvier 2001.

Il débute alors une nouvelle année riche en concerts (le batteur suisse Alberto Malo ayant préalablement remplacé Nicolas Picard), des affiches partagées avec entre autres Patrice et Sanseverino, de nombreux festivals, quelques dates au Québec, le tout alterné par une poignée de séances de promotion. Un public grandissant, des journalistes charmés et une certaine reconnaissance du milieu professionnel, lui valent une première nomination aux Victoires de la Musique.

Entre Paris et Montréal, 2002 est l’heure du retour à l’écriture tout en écoutant de nombreuses musiques : Nina Simone, M, Mathieu Boogaerts, Jacques Dutronc, Ryan Adams, Tom Waits, Chris Whitley, les Cardigans, Björk, des musiques 60’s et 70’s, du hip-hop, du classique, de la musique jamaïcaine… Sans oublier ses lectures : Sartre, Pennac, Kerouac, Salinger, Alphonse Allais, etc.

Après une petite année d’absence, de nouvelles chansons sont testées lors d’une mini tournée solo avant l’entrée en studio pour l’enregistrement du nouvel album À la faveur de l'Automne. Cet album sort en octobre2003. Tété est nommé aux Victoires de la musique en 2004 dans la catégorie "album révélation de l'année".

 

 


En 2006 Tété sort son quatrième album, Le Sacre des Lemmings et autres contes de la lisière.

A partir de l'été 2008, Tété ou Dédé, tel est le nom de l’émission sur France 5. Tété et le pianiste-compositeur André Manoukian ont pris la route pour un voyage à la rencontre des héritiers du jazz, du blues, du folk, du hip-hop et du rock. Il y en a pour tous les goûts! Ce road movie, réalisé en voiture, retrace les 4 étapes des deux musiciens à New York, Miami, La Nouvelle-Orléans, San Francisco. Ils remonteront chaque semaine ensemble et expliqueront les origines d’un style musical. Ils s’entretiendront avec des artistes lors de leur voyage. En 2010 il enregistre une chanson avec Joyce Jonathan.

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

beauregard2010 tete 4481

 

Saez

le site - my space


enregistrement complet du concert du 8 mai 2010 à Lille

ici

 

 

 

Un auteur engagé 

Dès le premier album Damien Saez fait part dans ses textes de son engagement altermondialiste (comme dans la chanson " Solutions " ou bien dans le single de son dernier album "J'accuse").

Il exprime un très fort rejet de la société marchande et de la politique occidentale en général.

Il écrit d'ailleurs dans une lettre postée sur son site à la suite de la censure de l'affiche de son dernier album " J'accuse " :

 

« J'ai honte pour ces gens, honte pour mon pays, honte pour ce qu'il est devenu, honte pour cette auto-censure que la société s'inflige à chaque fois qu'elle ouvre sa bouche ».

 

 

 


 

lettre du 8 mars

 

 

ALLO CERVEAU J’APPELLE NEURONES !!!!
Premièrement :
Je pense que seul un illettré ne comprendrait pas cette affiche et qu’elle n’est
que le miroir
de ce que les publicitaires et par extension les médias dans leur immense
majorité (puisqu’ils sont tous les salariés indirects des spots de pub passés sur
leurs supports) veulent faire de nous et de nos enfants et que, par conséquent,
cette affiche n’avait pour but que de réveiller quelques consciences et
quelques féminismes bien éteints de nos jours ;
je suis néanmoins heureux qu

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 15:30

beauregard2010_9723.jpg

 

2 et 3 juillet à Herouville Saint Clair, le festival remet le son.

 

Un tout nouveau dans la jungle des festivals , Beauregard souffle sa 2 ème bougie.

 

24 heures de musique dans le parc du chateau de la côte de nacre, un décors féerique pour une programmation qui décoiffe.

 

 

 

 

Bon, sur cette vidéo, c'est le programme de l'année dernière. Cette année,

Au programme, le vendredi, il y a eu

 

Trémore

 

Kim NovaK

 

Ghinsu

 

64 dollar question

 

Rodrigo y Gabriela , qui avec leurs 2 guitares flamenco ont déchaine le public

 

Féloche

 

XX

 

Luke

 

Iggy Pops & the Stooges

 

Local Natives

 

Phoenix

 

Yuksek

 

 

 

Pour samedi ,

 

 

 

Long time to lay a track

 

Nouvelle vague

 

Friendly Fires

 

I Arckle

 

Editors Tete

 

Brigitte Fontaine

 

Mika

 

La peuple de l'herbe

 

La Roux

 

Pop the fish

 

 

 

Une des particularité de ce festival est la présence de groupes normands et des stars.

 

 

  beauregard2010_3614.jpg

 

 


Tremore a ouvert le festival , scène 1.

 http://www.myspace.com/tremoretheband


 

Originaires de St Lo, ils avaient déjà participé à la 1ère édition.

 

   

 

 

 

 

 beauregard2010_tremore_8096.jpg

 

 

 

 

 

1 Ready For A ride

2 Breakfast

3 Vision

4 Blues For Liz

5 Weirdo

6 Curded City

7 Risk Of Fire

8 Days

9 Near The Tragedy

10 You Will Come Out

11 Recto-Verso

tremore.jpg

 

 

 

 

 


 

KIM NOVAK 

 

http://www.myspace.com/kimnovakk

http://www.kim-novak.com/

 

 

2 ème concert, scène 2

ils sont originaire de Caen,

le trio a recemment pris le chemin des studios pour enregistrer un nouveau cd au coté de Frans Hagenaars (Alamo Race Track, Un homme et une femme, Caesar, ...).
Ce second opus marquera la volonté du groupe de s'affranchir des codes qui l'ont lié aux fantômes new wave contenus dans
LUCK AND ACCIDENT (Talitres Records 2007).
Premier album de KIM NOVAK, Luck and Accident est un véritable condensé de l'univers du groupe
, réalisé par François Chevallier (Emilie Simon) avec la contribution de Markus Dravs (The Arcade Fire, Brian Eno, Björk,…).
Le titre
Swallow figure dans la compilation "GIVE ME SOME ROCK'N'ROLL" (Naive 2008) au coté de Radiohead, The Kills, Babyshambles, Girls in Hawaï, The Kooks, Santogold...

 


 

 

 

 

kim-novak.jpg

 

KIM NOVAK 'Luck & Accident"

1. Better Run -

2. Swallow -

3. Turn A Rabbit -

4. Lost At Play -

5. In The Mirror

6. If -

7. Female Friends -

8. Around Your Neck -

9. Some Photographs -

10. Crash -

11. On My Back

 

  Jeremybeauregard2010 kim novak 8240 copie

 

Nico à la baterie

beauregard2010 kim novak 8273 copie

 

Ugo

beauregard2010 kim novak 8184 copie

 

 

 

 

 

 

 


Ghinsu

 

http://www.ghinzu.com/

 

Ils sont belges, ou plutôt originaire de ce qu'il reste de la Belgique .(c'est eux qui le disent ).

Le groupe sort un 1 er album, en indépendant qui s' appelle "Electronic Jacuzzi " (2000)

Simultanement, le groupe tourne sur une cinquantaine de dates, et les ventes marchent de mieux en mieux .

Avec la sortie de nouveaux morceaux en 2003, ils signent avec le label Bang .

Leur cd est alors diffusé dans différents pays européens . Ils passeront à l'Elysée Montmartre, à l'Olympia, pour la France , aux Solidays en 2005.

En 2006, Ghinzu participe à la BO du film belge Dikkenek. D'ailleurs un des dialogues du film fait référence au groupe.

 

 

 

 

 

  • John Stargasm (chant, piano, synthétiseur, basse)
  • Mika « Nagazaki » Hasson (basse, guitare, synthétiseur)
  • Greg Remy (guitare, basse)
  • Jean Montevideo (synthétiseur, guitare, chœurs depuis 2008)
  • Tony « Babyface » Poltergeist (batterie depuis 2007)

 

En 2007 sort le film Irina Palm dont le groupe a composé la bande originale.

Ghinzu a cédé les droits publicitaires de son morceau "21st Century Crooners" à la SNCF pour le renouveau de son image et de son identité visuelle dans le spot : "SNCF, donner au train des idées d'avance"

Ghinzu vient de signer son 3 ème album, Mirror Mirror qui est dans les bacs depuis le 22 janvier  . 


Mirror Mirror ? Mon bon Mirror, qui est le plus beau rock ?

Et le miroir incontestablement rétorque : « Mais Ghinzu, bien entendu ! »

Ils sont habités par une énergie démoniaque contagieuse. Aux riffs des guitares, les perles d’eau qui coulent sur notre visage s’immolent. Ghinzu se balade avec les palettes de réanimations. Ce sont des décharges à mille voltes qui traversent notre corps. Ils promettent une pop anglaise entraînante avec « Cold Love » qui ouvre le bal. Toujours aux ambiances british rebelles des années 80, « Tack Easy » est ravageur. Ils nous prennent par la main avec ce regard qui ne trompe pas. Ils veulent nous faire chavirer.

Vous aurez bon dire non, ils ont le charme, le charisme pour obtenir ce qu’ils veulent. Ils promettent aussi de nous accompagner dans un monde que l’on fuit. Le son est si pur, si bon qu’on y pénètre sans prendre garde avec « Mother Allegra ». Peu à peu l’album s’enfonce dans l’entre de la terre. Nous marchons sur les braises et le magma qui coule autour de nous, nous plonge dans une artère de la Terre connectée à notre cœur qui bat de plus en plus fort

 

blow.jpg blow1.jpg   mirror.jpg
  Turn Up The Satan
Dolly Fisher
Dragon
R2d3
Thoughts Behind The Scene
Electronic Jacuzzi
Dracula Cowboy
One Shot Ballerina
Bingo It's Heaven/get Up
  Blow
Do You Read Me
Jet Sex
Cockpit Inferno
Until You Faint
Dragster Wave
Sweet Love
High Voltage Queen (the Reign Of)
21st Century Crooners
Mine
Horse
Sea Side Friends
 01/Cold Love
02/Take It Easy
03/Mother Allegra
04/Mirror Mirror
05/Dream Maker
06/The End of The World
07/This Light
08/This War Is Silent
09/Joy, Success, Happiness
10/Birds In My Head
11/Kill The Surfers
12/Interstellar Orgy
     

 

 

 

 

beauregard2010_ghinzu_8418.jpg
beauregard2010_ghinzu_8442.jpg

 

 

beauregard2010_ghinzu_8452.jpg

 

beauregard2010_ghinzu_8363.jpg

 

 


 

 

 

64 dollar question

 

 ils sont nés au printemps 2005, à Caen.

Ils s'appellent Rudy, Alan , Guillaume et Ella.

64 dollar question s’est déjà produit aux côtés de « AGAINST ME » ( à la Boule Noire pour la pré tournée européenne de New Wave ) « Monochrome » , « Zone libre », « Tagada Jones », « Haram », « Aussitôt Mort »

 

37844bbf4d4b4bcaa176920b68a25c21-COVER_400.jpg 4ba552834ca04118b053858d31d1d17a-COVER_400.jpg 
   

01 The Basement
02 Horns Of Plenty
03 Ricochet
04 Big Guns
05 Shoot The Shit
06 The Straight And Narrow
07 Exorcise It
08 Blood Sugar
09 Wet Rag
10 King Is Dead

 

 

 

C'est avec ce genre d'album qu'on comprend pourquoi on aime la musique. Après tout la musique c'est simple. En tout cas à l'écoute de 64 Dollar Question tout parait facile. Il y a une telle aisance à créer une mélodie, à sortir un riff qui fait mal, ou à attirer son auditeur dans son monde que ça frôle le génie. Génie, le mot est lâché. Pourtant je ne me suis pas précipité pour écrire cette chronique. J'ai écouter en long en large et en travers ce disque. Je l'ai laissé reposer quelque temps pour être sûr. Sûr qu'on avait ici à faire à un grand groupe. Et c'est bien le cas. C'est forcément le cas ici. Tout dans ce disque est énergie, rage, mélodie et amour de la musique. Car ça se sent, là où certains groupes se forcent, 64 Dollar Question fait ça avec plaisir. Pourtant le groupe aurait pu s'éparpiller avec toute cette énergie. Mais non, il contrôle tout cette ferveur avec la classe des plus grand. Que ce soit dans ce single imparable qu'est ”The Basement”, le furieux ”Big Guns” (au passage quelle basse!!!), ou le très sautillant ”Wet Rag”, tout est contrôlé et distillé à la perfection.

A l'heure où beaucoup de groupe se tirent une balle dans le pied et oublie l'essentiel, 64 Dollar Question lui, fait de la musique, de la vraie et surtout de la bonne. Pour finir, un jour quelqu'un m'a dit ”tu ne peux pas savoir si un groupe est honnête”. Peut être m'est il arrivé de tomber sur des groupes qui ne l'étaient pas. Mais à l'écoute de cet album, aucun doute n'est permis. Un grand merci à ce groupe.

 

Kevin Montazeaud le 28/03/2009

 

 

 

  beauregard2010_64dollarquestion_8469.jpg

beauregard2010_64dollarquestion_8502.jpg

 

beauregard2010_64dollarquestion_8560.jpg

 

beauregard2010_64dollarquestion_8483.jpg

 

 


 

 

 

Rodrigo y Gabriela


http://www.rodgab.com/

http://www.myspace.com/rodrigoygabriela

 

 

Ils sont méxicains et avec seulement leurs 2 guitares sèches, ils ont enflammé tout le parterre du festival.

Il faut dire qu'ils dégagent une folle énergie sur scène et que celle ci est  contagieuse.

 

1111 medium  

 

 

 

 

 

 

Le duo s'est formé à Mexico, où les deux musiciens jouaient dans un groupe de heavy metal appelé Tierra Acida, anciennement Castflow. Se sentant de plus en plus frustrés par la portée limitée de la scène musicale mexicaine, ils se sont produits en Irlande puis dans le reste de l'Europe, où ils ont rencontré le succès. Ce duo joue depuis 2009 une musique latino très influencée par le rock 'n' roll, le folk, le jazz et le metal. Il enregistre pratiquement tous ses titres en live et a introduit dans son répertoire de nombreuses reprises, notamment de Jimi Hendrix (Voodoo Child), MetallicaLed Zeppelin (Stairway to Heaven). (Orion) ou

Ces deux spécialistes de la guitare acoustique ont opéré leur mue à Dublin, où ils préparaient sans cesse de nouveaux morceaux. Leur album sorti en février 2006 est arrivé directement numéro un dans les charts irlandais.

Depuis 2009, ils vivent de nouveau au Mexique.

En mai 2010, ils ont joué devant les couples présidentiels américain et mexicain à la Maison Blanche

 

 

 

 

 

beauregard2010 rodrigoygabriela 3677

Feloche


Féloche au chant et à la mandoline
Lea bulle à l'accordéon , trompette
Christophe Malherbe à la double basse
feloche.jpg

Musique d'ici et d'ailleurs , c'est une sonorité inhabituelle que nous offre Féloche .
La mandoline et l'accordéon, une trompette comme un jeu d'enfant, la vie cajun traduit le gout de Féloche pour le bayou de la Louisiane.
Son interprétation sent la banlieue.

À mi- chemin de l’électro, de la chanson et du rock-steady sauvage, il décale tous les genres avec une énergie folle et crée un son inédit et actuel, tout à la fois fiévreux et flottant, doux et frénétique, dissonant et mélodique, que tout amateur de transe musicale se doit de découvrir...

beauregard2010 feloche 8660
beauregard2010 feloche 3744
beauregard2010 feloche 8690

The XX
 
 
 
 


 

Quand ils commencent à faire parler d'eux en 2009, les membres de The XX ont une moyenne d'âge de 20 ans à tout casser. Un jeune âge certes, mais en 2009, c'est presque devenue monnaie courante. Inspirés des Cocteau Twins, les quatre londoniens sortent, XX, un premier album très bien accueilli chez la critique.

 

 

Romy Madley Croft et Oliver Sim se sont rencontrés à l'école maternelle, et ont plus tard us été rejoints par Baria Qureshi et Jamie Smith, alors qu'ils faisaient leur étude à Elliot, école de laquelle de Hot Chip, Four Tet ou Burial. Le groupe s’est formé en 2005 et a commencé par des petits concerts dans la région de Londres. Si ces quatre jeunes gens affichent un look de punk ou de rockeurs garage, leur musique, elle contient toute la sensualité de guitares lointaines, la délicatesse d'une boîte à rythme ou d'un beat et la beauté à la fois brute et élégante de leur compo dénudées. Après les titres "Crystalised" et "Basic Space" qui ont circulé, l'album XX est l'un des disques les plus attendus fin 2009.

 

 

 

xx.jpg


beauregard2010 XX 3765
beauregard2010 XX 8797

 

 

 

Luke

 

 

 

 

 

Le groupe francilien se forme en 1998 après la dernière tournée du groupe Spring Christophe Plantier (guitare) officiait et où Thomas Boulard, Bordelais d'origine, venait d'entrer. Le duo est ensuite rejoint par Ludovic Morillon (batterie), Stéphane Bouvier (basse) et Cyril Guillaneuf (claviers).

Luke envoie de nombreuses démos et un 7 titres auto produit de 1999, avant d'être repéré par le label Village Vert, dans les locaux duquel Thomas Boulard avait ses habitudes bien avant de signer. Ils sortent en 2000 un premier maxi de 4 titres, Je n'éclaire que moi.

C'est alors qu'ils préparent leur premier album intitulé La Vie presque, mélange de rock français et de pop anglaise. L'album sort en octobre 2001 et se caractérise par une utilisation intensive du parlé/chanté par Thomas Boulard. Luke part sur les routes...

Fin 2003, le groupe enregistre en studio et à

Partager cet article
Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 23:49

Non, pas de consommation excessive d'alcool, pas de champignons hallucinogènes, pas d'herbe.

Aujourd'hui , c'est bien Noel.

 

 


Celà fait 6 mois, jour pour jour que j'attend mon Noel , et çà y est , c'est ce soir .

Rendez vous à l'Olympia pour le concert de Norah Jones ce soir .

Il y a 6 mois, il n'y avait pas de préavis de grève pour le 24 juin , et tous les trains circulaient .

Aujourd'hui, rien ne bouge en dehors des manisfestants qui marchent en scandant leurs mécontentements .

J'ai donc pris la voiture à contre coeur. Et puisqu'il faut y aller par la route, autant profité du beau temps pour me balader dans Paris .

Et la surprise, c'est que çà a bien roulé, pas vraiment de ralentissement .

 

Retrouvailles devant l'Olympia , le concert est complet et le trafic de billets marche à fond sur le boulevard des Capucines .

Elle sera précédé de cette éternelle et parfois rasante 1 ère partie. Il fait très chaud, les mélodies sont douces, un peu berceuses, et les paupières deviennent lourdes .....Pauvre Willy Mason, je n'ai encore pas été très réceptive.

Norah Jones arrive après 30 minutes d'entracte. Elle a une jolie robe (ou jupe ) violette, très courte.



Elle  présente son nouvel album "The Fall", accompagnée de ses nouveaux musiciens, parmi lesquels les batteurs Joey Waronker (Beck, REM) et James Gadson (Bill Withers), le pianiste James Poyser (Erykah Badu, Al Green), les guitaristes Marc Ribot (Tom Waits, Elvis Costello) et Smokey Hormel (Johnny Cash, Joe Strummer).
Sorti le 16 novembre dernier chez Blue Note, "The Fall" est différent des album précédent . Les mélodies sont plus rapide, plus rythmées , en contraste avec ses anciennes chansons beaucoup plus feutrées. Norah Jones nous dévoile ici son petit côté rock'n'roll, sortant des ballades jazzy auxquelles elle nous avait habitués.


 

norah jones 1  norah jones 2  

 

Bien que ce nouvel album soit différent des autres, ce fut avec plaisir que j'ai réécouter les "tubes " des albums précédents.

Ce concert fut un beau mélange de toutes ces tendances, un peu jazzy, un peu folk, un peu rock 'n' roll.

Une belle soirée .

Et Norah Jones n'hésite pas à revenir sur scène, 1 fois, 2 fois et même encore après que les lumières se soient rallumées .

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 12:50

 

Pour leur 10 ème anniversaire, les opéras de plein air présentent Carmen.

Mise en scène par PPDA et Manon Savary.

 

affiche carmen

 

 

 


Après  le parc départemental de Sceaux, le chateau de Chambord  

la représentation de ce soir a eu lieu au chateau du Champ de bataille,

près du Neubourg, en Normandie

 

 

champ-de-bataille2.jpg

 

 

Carmen est un opéra comique en 4 actes écrit par Bizet .

Il débutat sa carrière scénique en 1876 et reste depuis l'opéra le plus joué dans le monde.

les personnages principaux sont :

 

  • Don José, brigadier (ténor)
  • Escamillo, toréador (baryton)
  • Le Dancaïre, contrebandier (baryton)
  • Le Remendado, contrebandier (ténor)
  • Moralès, brigadier (baryton)
  • Zuniga, lieutenant (basse)
  • Andrès, lieutenant (ténor)
  • Lillas Pastia, aubergiste (rôle parlé)
  • Un guide (rôle parlé)
  • Un bohémien (basse)
  • Carmen, bohémienne (mezzo-soprano)
  • Micaëla, paysanne (soprano)
  • Frasquita, bohémienne (soprano)
  • Mercédès, bohémienne (mezzo-soprano)
  • Une marchande des oranges (alto)
  • Officiers, dragons, cigarières, bohémiennes, bohémiens, marchands ambulants, etc.

 

Une place, à Séville. ­1820.

Au fond, la porte de la manufacture de tabac.

 

Michaela, jeune paysanne cherche le brigadier Don José. ON lui dit qu'il arrivera avec la garde montante.La relève de la garde s'annonce au son des trompettes et des chants des enfants .

Puis la cloche sonne, les cigarières de la manufacture sortent.

 

Une ouvrière, la plus attendue de toutes ne tarde pas à apparaître, c'est Carmen.

Les jeunes gens assemblés demandent à Carmen quand elle les aimera.

En guise de réponse Carmen expose sa philosophie de l'amour, quelque peu pessimiste, dans la célébrissime habanera L'amour est un oiseau rebelle, pour laquelle Bizet s'est fortement inspiré

 

 

l'histoire continue, Carmen aime son soldat, leur relation houleuse s'achève et Carmen part avec Torréador.Très longtemps après,  Carmen rencontre à nouveau son soldat. Sa fougue n'a pas baissée , l'ambiance est orageuse.

Carmen refuse de le rejoindre et finira par mourrir sous le poignard  de Don José.

Celui ci , desesperé, se suicidira aussi .


Comme les années antérieures, cette soirée fut sous le signe de la qulité.

Une mise en scène sompteuse, un décor sobre, une magnifique distribution .


Seul reproche, le parking derrière la scène qui parasite l'attention .

 

 

 

 

 

   
Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 10:33

3 heures et demie d'embouteillage pour 120 kms, je sors enfin de la voiture pour retrouver le POPB et ses sièges rouges . Je ne suis pas venue ici depuis longtemps, mais ce soir c'est Mark Knopfler  qui joue, et je ne peux pas le rater .

 


La première partie est assuré par un duo hollandais. Je ne suis pas très réceptive à leur prestation, que je trouve un peu trop soporifique . Seul l'inconfort des sièges et la chaleur m'empêche de sombrer dans le sommeil.

30 minutes d'entracte , ou plutôt d'attente .

 

mk_0047.jpg


Mark knopfler arrive enfin, accompagné de ses fidèles musiciens, toujours les mêmes ....Dès les premières mesures, les accords de guitare filent sur les cordes jusqu'au circonvulutions de mon cerveau .

La sécrétion d'endorphine bat son plein. Ma dépendance est toujours aussi vive.


Les morceaux s'enchainent , les nouveaux, les anciens de Dire Straits ,les anciens de sa carrière solo.

Toujours autant de plaisir à l'écouter chanter, l'écouter jouer .



1.  Border Reiver
2.  What It Is  
3.  Sailing to Philadelphia  
4.  Coyote  
5.  Prairie Wedding  
6.  Hill's Farmer Blues  
7.  Romeo & Juliet (Dire Straits)
8.  Sultans of Swing (Dire Straits)  
9.  Done with Bonaparte  
10. Marbletown  
11. A Night in Summer Long Ago  
12. Speedway at Nazareth  
13  Telegraph Road (Dire Straits)
14. Brothers In Arms (Dire Straits)
15. So Far Away (Dire Straits)
16. Piper to the End

 

mk_0099.jpg



Cette tournée accompagne son dernier cd, Get Lucky.

L’enregistrement s'est déroulé avec les musiciens Danny Cummings, Glenn Worf, John McCusker, Matt Rollings, Richard Bennett, Mike McGoldrick, et Phil Cunningham.

 

 

 

  1. Border Reiver
  2. Hard Shoulder
  3. You Can’t Beat The House
  4. Before Gas & TV
  5. Monteleone
  6. Cleaning My Gun
  7. The Car Was The One
  8. Remembrance Day
  9. Get Lucky
  10. So Far From The Clyde
  11. Piper To The End

 

MarkKnopflerGetLucky.jpg

 

 

http://www.markknopfler.com/

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 22:14

Son instrument à lui , c'est le tambour, mais par n'importe lequel , le tambour Ka .

Les guadeloupéens disent qu'il est un gwoka master.

Depuis qu'il est tout petit, on mettait les ka sur la place du village , et il jouait des heures durant.

Pas étonnant qu'il sache placer ses doigts avec force et précision sur son tambour .

Aujourd'hui, son apprentissage  a abouti à son groupe, avec au saxo( Philippe ) , à la guitare (Franck Curier ) ,à la  contrebasse ( Claire Gilet  ) , à la batterie ( Alain Castaing  )  .

Sa voix complète l'ensemble pour le rythme et la tradition du pays sur des mélodies et des textes qui célèbrent la nature, l’amitié, la musique et dénoncent les maux dont souffrent la planète, et son île la Guadeloupe.

 

my space


 

 


 

 



Le Gwo Ka  est né à une période sombre de l'histoire des Guadeloupéens au début du  XVIIIème siècle. Il est non seulement une musique mais aussi tout ce qui gravite autour d'elle: la danse, les jeux, les blagues , une certaine manière d'être. 

Les recherches musicologiques permettent aujourd'hui de trouver les racines du Gwo Ka dans les percussions et dans les chants des pays de la côte ouest du continent africain (Golfe de Guinée, ancien royaume du Congo...).
A partir des musiques et des danses extrêmement riches et diverses de leur pays  d'origine, les esclaves ont élaboré un outil de communication, un art nouveau (au même titre que le créole) : le Gwo Ka.

Ce genre musical se caractérise par une typologie africaine :
- forme répétitive,
- l'improvisation,
- les mouvements physiques de danse liés à la musique,

 

Le Gwo  KA est l’âme même du peuple Créole,  dans ces rythmes nos ancêtres esclaves  ont laissé toute leur souffrance et leur révolte ;  interdit avant 1848, ignoré, méconnu. Le Ka, avec toute sa puissance  revendique aujourd’hui sa place comme étant la musique privilégiée de la culture du peuple créole.

- les réponses entre un soliste et le choeur,
- la syncope sur les temps faibles.
 

L'origine du mot Ka ou Gwo Ka demeure très ambiguë.
Il viendrait d'un quart de tonneau qui servirait au transport de la viande, ou du N'goka que l'on retrouve dans le haut Dahomey et en Angola.On retrouve le mot Ka et Gwo Ka avec peu de variantes à la Nouvelle Orléans, en Haïti, à Cuba et aux Iles vierges.
Historiquement lié au système de la plantation, le Gwo Ka était une culture, de même que la manifestation Sware Lewoz, exclusivement rurale. 


 

La musique Gwo Ka s'est adaptée au milieu et était présente dans tous les actes de la vie quotidienne (comme en Afrique) naissance, mort, gîte, révolte, tâches journalières, romances etc... C'est pourquoi on peut répertorier différents types de chants ou styles gwo ka.  Les influences (mode de vie et genre musical) du "maître" se sont greffées à cette base (phénomène de créolisation), pour donner les sept rythmes ou danses que nous connaissons : le Léwòz, le Menndé, le Kaladjya, le Graj, le Woulé, le Padjanbèl et le Toumblak. Le mot GWO KA désigne aussi bien l'instrument que la musique elle- même

 

 

makaia_2599.jpg

 


Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 23:00

8+4,  c'est le titre de son CD qui sort en ce jour.

sur facebook

ou sur my space

 

  François Godefroy alias Gene Clarksville, ex membre des Dogs et des Roadrunners En 1987, Christian (basse, Tupelo Soul) et Gene CLARKSVILLE (Roadrunners) rejoignent les Dogs

- Discographie CD LP “The eternal waltz”, CD LP “Shadow boxing”, plusieurs COM, CD LP LIVE "Flyin' Back To Clarksville" (2004).

 


 

gene-clarksville-2.jpg

 

  La salle est bien remplie, la moyenne d'age est tirée vers le haut ce soir. Je retrouve quelques visages familiers des concerts de blues de la traverse.

Ce soir, ce n'est pourtant pas du blues . C'est rock . Et çà déménage....

Pianiste, guitariste et chanteur , Gene est accompagné de Christophe Pélissié (guitare), Eric Laboulle (batterie) & Thierry Minot (basse & machines).Il y aura aussi un superbe saxophoniste , un certain Michel, ami de l'ami de la demoiselle qui veut mes photos ....C'est vrai que le téléphone ne donne pas des imagesz d'une belle qualité ....Si elle pouvait me redonner son nom, ce serait sympa...

gene_clarksville_2217.jpg

 

 

Ils nous interpreterons

Comme un lac, in the beginning, the perfect element , the rest of the world , tout n'est que n'est que mécanique (en écoute sur myspace ) , ana@anastasie , love potion , hey you no real winner , so why , the eternal waltz , the musician, 7 days , misled , later is still too soon , color blind et au rappel

a gleam of hope , one way fare (aussi en écoute sur myspace ) , teenage head .

 

Le concert est filmé, il y a ura bientôt un dvd du concert de ce soir .

 

 

gene_clarksville_2080.jpg

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 23:26

 

  Mélanie Pain

son site

 


Premières scènes de cette nouvelle tournée de Mélanie Pain en accompagnement de son nouveau cd , My Name.

Elle arrive sur scène, en même temps que ses musiciens .

Il y a Mathieu au piano, Guillaume à la guitare, Mathieu à la batterie et Paul encore à la guitare.

C'est une explosion de bonne humeur avec un groupe qui s'amuse autant qu'il travaille . Elle ondule au rythme de ces chansons, elle rit, elle appelle son public pour jouer avec elle .

Les morceaux s'enchainent et le temps passe vite.

 

C'est déjà presque la fin du concert, elle revient,Elle et ses musiciens partent dans la salle, au milieu du public. Ce public , peu nombreux, qui n'entendra pas les appels à venir en fosse, à venir danser la valse ou le tango ou la polka .Alors puisqu'il ne viennent pas, ce sont eux qui y vont .

 

 

  

melanie-pain.jpg

  1. My name
  2. Celle de mes vingt ans
  3. Bruises
  4. Everithing I know
  5. Helsinki
  6. La cigarette
  7. Little cowboy
  8. If you knew
  9. Ignore moi
  10. Peut-être pas
  11. Adieu mon amour
  12. Girls and Boys
  13. Prendre le jour

 

 

 

melanie pain 1881
La Fiancée
la_fiancee.jpg
la fiancee en concert
Elle debute  , elle est jeune et encore peu mobile sur scène.
Elle a une joiie voix qui accompagne des textes interessants . Guillaume, le même que celui de Mélanie Pain joue de la guitare, Julien est au piano.
Elle a déjà sorti un 1er cd .
Elle nous interpretera
Jure, cette autre ,tigre , histoire de plage ,histoire de plage , soleil pale , mains sales , femmes à gages ,dernier de cordée , veilleuse ,et puis un bonus qui pertubera Julien,l'emploi du moi .
Je lui souhaite d'atteindre les sommets, sans corde et sans piolet , sans embuche.
la_fiancee_1819.jpg
Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 23:00

 

Il est passé presque partout


Prix Félix Leclerc aux Francofolies de Montréal, Coup de Cœur Charles Cros en 2008 et 2005, Prix du Jury au festival Alors Chante de Montauban, Prix chanson des découvertes du Printemps de Bourges,  passages aux Francofolies de La Rochelle, de SPA, de Montréal, festival Mythos, Le Chaînon Manquant, Chorus des Hauts de Seine, Festival Les Jeux, Festival de Marne, Paroles et musique (Saint Etienne) …

 

et pourtant avant ce soir, je n'avais jamais entendu parlé de lui.

Il est arrivé sur scène, dans une demie obscurité, le cheveu coiffé comme après une longue nuit agitée. Et il commence à nous raconter des histoires..Et il est bavard.Il aime raconter ses histoires d'amoureux malchanceux, de clodos sans le sous, d'aquarium aux baleines rouges .

Les textes sont décapants, décalés, la musique,ou plutôt l'accompagnement de Béatrice del'ile de France à la contrebasse et de Roland d'Aquitaine à la batterie sont lourds, lancinants de tout son malheur . Non, rien n'est lourd en fait, tout est en finesse, il suffit d'écouter .

Bref encore une découverte de talent, merci au trianon pour sa programmation.

 

 

http://www.myspace.com/nicolasjuleschanteur

 

http://www.nicolasjules.com/

 

  nicolas_jules.jpg

 

 

 

 

 

nicolas jules 1645
Xavfeugray

Il a assuré la 1ere partie du concert de Nicolas Jules .Il est tout jeune.
Solène joue de la batterie, Mathias un peu de violon, et la belle Arlette du ukulélé.
Le répertoire est encore peu fourni mais le contact est sympa et la musique s'écoute bien .

xavfeugray_7621.jpg
Partager cet article
Repost0