Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 10:07
Auteur , compositeur , interprète , Al di  Meola a rempli la salle de la traverse ce soir .
 
Ambiance « feutrée », tous assis , il n’y aura  aucune exibition du public  dans cette soirée, excepté les mouvements de tête et les doigts qui marquent le rythme de la musique
 Ambiance différente du programme habituel des bluesmen et rockers  , le maitre nous fera une démonstration majestueuse de sa dextérité à la guitare acoustique .
Assis devant un large pupître portant de nombreuses partitions ,il sera accompagné par son accordéoniste  Fausti Beccalossi, son batteur Peter Kaszas , un deuxième guitariste Peo Alfonsi ,faisant parti du « World Sinfonia Band.
 
 
al-di-meola.jpg
  1. Siberiana 8:28
2. Paramour's Lullaby 7:45
3. Mawazine Part 1 2:07
4. Michelangelo's 7th Child 7:30
5. Gumbiero 6:18
6. Brave New World 1:54
7. Full Frontal Contrapuntal 4:52
8. That Way Before 3:06
9. Fireflies 4:01
10. Destination Gonzalo 5:16
11. Bona 6:00
12. Radical Rhapsody 5:02
13. Strawberry Fields 4:09
14. Mawazine Part 2 2:54
15. Over the Rainbow 3:04
Ils interprèteront les morceaux du dernier album , Pursuit of Radical Rhapsody.
Depuis l’éclatement du groupe « Return to forever « , Al di Meola joue en solo (1976) .Il a enregistré une trentaine d’album, dont le célèbre "Friday Night in San Fransisco" avec John McLaughlin et Paco De Lucia .
Il est considéré comme le maître du jazz fusion.
 
 
 
 
Mélange d’instruments électrique et acoustique , mélange des sonorités latines comme le flamenco, le tango, la musique africaine, brésilienne et  du moyen orient feront de son répertoire une fusion personnelle très élaborée.
 
«Je cherche à m'exprimer avec moins de technique, et davantage de profondeur. Pour y parvenir, je me tourne vers la musique de l'Argentin Astor Piazzola.  L'univers du tango permet des rythmes hyper-syncopés. L'introduction d'un accordéon rend les sonorités plus variées
 
 
   
 
 
Avant Al di Meola, un groupe local de jazz, les FEQ (Frank Enouf Quartt devenu Quintet )
avec Jean Baptiste Gaudray à la guitare, Laurent Meyer au saxophone tenor , Frank Enouf à la batterie et Bertrand Couloume à la contrebasse.
Ils ont interprétés quelques morceaux de John Scotfied , "A GoGo" .
 

   
 
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 07:00
Rarement présente sur les scènes parisiennes ou française, elle revient avec son nouvel album, 300 days at sea.
 http://eveball.free.fr/concerts/Heather_Nova/photos%202011/h%20nova.jpg   Beautiful Ride
Higher Ground
Stop the Fire
Save a little Piece of tomorrow
Everything Changes
Do something that scares you
The Good Ship ‘Moon’
Turn The Compass Round
Burning to Love
I’d Rather Be
Until The Race Is Run
Stay
Un album tous les deux ans et à chaque fois , toujours à cette période automnale, une seule date de scène à Paris .
Je ne la rate pas .
 
Le Bataclan était loin d'afficher complet pour cette soirée .Dommage. Elle mérite bien d'avoir une salle comble .Mais ses fans de toujours (j'en connait quelque uns depuis longtemps) sont là, ils sont venus de loin pour la voir et l'écouter .
Elle démarrera son show par une nouvelle mélodie de ce dernier album, Every Things change .
Elle nous réinterprètera une de ses anciennes chansons, pour que les fans fondent à nouveau .
Un petit bonjour à Paris qu'elle remercie d'être sous le soleil et la musique repart .
Alternance d'anciennes et nouvelles chansons , la salle chauffe .Un petit message pour son fils qui est derrière les tables son avec son père et toujours cette voix qui remplie nos oreilles .
Le rythme est beaucoup plus rock et électrique que lors de son dernier passage.
La guitariste de toujours  , à sa droite se contortionne les doigts et les hanches n'y est surement pas étrangère .
Elle nous offrira même quelques sourires , quelques mots en français .
Elle n'est toujours pas excubérante sur scène .
 
Pour cette soirée , il y a eu
  http://eveball.free.fr/concerts/Heather_Nova/photos%202011/pochette%20cd.jpg
 
           
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
  http://eveball.free.fr/concerts/Heather_Nova/photos%202011/heather_nova_2011_3559.jpg
  
 
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 17:26
Bob Brozman en première partie
 
    Ce zinzin mérite le détour car ses shows relèvent plus de Tex Avery que du cours d'éthno-musicologie, "son auto-parodie n'ayant d'égale que sa dextérité diabolique"(Frank Tenaille, le Nouvel Observateur).
 
Je ne suis pas fou, je suis free.
Magnifique dicton pour démarrer cette première partie de concert .
Bob Brozman, américain né à New York est  agé de 57 ans .Il voudrait bien être plus jeune , mais depuis qu'il a pris de l'âge, sa voix est enfin une voix grave, masculine .Comme quoi il y a du bon à vieillir .
Notre bluesman est seul sur scène. Pas tout à fait seul tout de même.
Il a avec lui toute une collection de diverses guitares, dobros....
Elles ne sont pas reliées à un cable mais juste placées devant un petit micro. Et il en changera à chaque morceaux .
Notre américain aime la musique, il pense que l'homme jouait de la musique avant de savoir écrire .IL pioche son inspiration dans les sons de tous ces pays qu'il a croisé .Il nous racontera toute sa vie dans un français autididacte et quasi parfait .Il se permet même de nous faire pas mal  de jeu de mots, de nous faire rire , de se porter en autodérision.
Il osera aussi comparer les rythmes des stars de la pop américaine à une marche allemande.Deux temps .Une , deux ,une ...
Lui , il aime les rythmes à trois temps, comme les rythmes chaud de l'île de la réunion, de Hawaï.
Une deux trois, une deux trois .............
De toute façon, il est heureux .Heureux de jouer , de composer, heureux en amour .
Il a une jolie femme, bien galbée ,intelligente, qui parle encore mieux français que lui.
Que peux- t- elle lui trouver, lui qui a 57 ans , une barbiche , des lunettes rondes ...On se le demande bien .
Elle doit aimer rire ....
Un peu de musique ici
 




 
 
 
bob_brozman_3157.jpg
bob_brozman_3133.jpg
 
 
Chicago Blues Festival
 
Grana Louise (chant )
Big James (trombone, chant)
Vino Louden (guitare, chant),
Michael Wheeler (guitare, chant),
 Melvin Smith (basse),
Pooky Styx (batterie ) 
Le rendez vous annuel du Festival de Traverse revient pour sa 42 ème édition.
C'est une machinerie bien rodée, comme tous les ans .
Nos trois musiciens avancent en premier sur scène , mais contrairement aux habitudes  du Chicago Blues Festival, ils annoncent d'emblée l'entrée de Grana Louise, la chanteuse .
De longs cheveux blonds décolorés sur une peau bien noire, des sourcils eux aussi bien noirs et des lèvres marquées d'un rouge voyant , Grana Louise nous fait une arrivée dansante de son popotin qu'elle remue sans complexe .
Cette chanteuse et compositeur de renom a fait ses début dans le gospel avant de venir au blues .Elle sera accompagnée de musiciens de choix .
Elle nous interprétera 3 morceaux avant de repartir derrière les coulisses  et laisser la place à Vino Louden au chant et à la guitare et à Melvin Smith à la basse . Mais elle reviendra .
Le guitariste est une vieille connaissance de Grana Louise, il a été son directeur musical pendant de longues années . Ils nous interprèteront une bonne dizaine de morceaux puis annonceront l'arrivée d'un autre musicien.
C'est un instrument qui est peu représenté sur les scènes du blues que tient Big James Montgomery . Il se montre avec son  long thrombone .
Grana Louise remontera sur les planches et tous ensemble, ils finiront cette soirée musicale.
 
 
    
     
42chicagobluesfestival_3177.jpg
 42chicagobluesfestival_3281.jpg
 42chicagobluesfestival_3295.jpg
 42chicagobluesfestival_3385.jpg
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 12:21

 

 

Notre artiste, vieux de la vieille du show biz, comme il dit est un auteur compositeur interprète de blues .Il chante en français, pour mieux faire comprendre ses textes et ses messages .

Et il a beaucoup de choses à dire, il est bavard. Mais c'est toujours l'amour au sens large du mot qu'il chante .

Il a également interprété du reggae. Il nous fera d'ailleurs une reprise arrangée à sa sauce d'un titre de Bob Marley, qu'il vénère autant que bob Dylan. Cà doit être à cause du prénom.

 

 

 

Il nous fera passer un agréable moment.

Il y aura au programme


Mean old blues

Avant la paix

Plus la peine de frimer

Les rames de l'âme

Un jour tu trouves

Esclaves ou exclus

Secoues toi

Le train roules

Chaque matin

Laisses couler

 

une entracte d'environ 20 minutes pour se rafraichir le gosier ....

 


 

2 morceaux en acoustique avec Bill et sa guitare usagée

Encore bouger

Y  en avait marre

La collectionneuse

Laisser faire

Chanteur maudit

Je rève

Entre deux eaux

 

un faux départ et au rappel

 

 


Le final , au rappel emmenera tout le public en Espagne avec

Barcelone, tu déconnes , Assis sur le bord de la route ,  Faut que j'me tire

 

et maintenant c'est vraiment fini, il n'a plus de voix .

 

 

 

 

bill_deraime_2894.jpg

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 20:31

toutes les photos des concerts de

 

Joad

les 15 ans du kalif

 

 avec Manceau, Tahiti 80 et The Bee Jees

sont en ligne  

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 11:00
Leur 1 er album est sorti en 2010 et , voilà déjà le second , "Au matin des grands soirs ".
Un peu par le hasard des rencontres .L 'espace musical, association qui oeuvre pour la restauration du patrimoine musical normand travaillait avec Joad pour un reportage sur la fermeture de l'Exo 7 (après l'ouverture du 106).L'équipe a bien fonctionné et du coup, ils se sont vu proposer un enregistrement en studio.
Ecriture et enregistrement ont pris six mois .
Le résultat de ce travail est gravé sur un disque qui sort ce soir, pour le concert du Trianon.Et cette sortie est bien médiatisée, télé, radio .,presse écrite ..se sont interessés de près au groupe et à ses nouvelles chansons .
front-load.jpg

 numerisation0001.jpg

 

   
 
joad.jpg
Les cinq musiciens sont en résidence au Trianon depuis mardi, ils pauffinent leur live de ce soir .Au menu, pop et textes en français .
Avant leur entrée, les lumières s'allument sur la scène, un texte est lu, l'ambiance est tendue...
La musique, tendance comédie musicale est envahissante.Le pianiste, Romain prend possession de son clavier .
Ils arrivent ensemble, guitare à la main et le rythme change .
Vincent Blanchard  au chant, harmonica et guitare
Mathias Fugen  à la basse,
Romain Greffe aux claviers
Loïc Ropars à la guitare et
Greg à la batterie
et les  cuivres .avec en autres Josselin Sauvage .
 
 
 
 
 
 
  Ce soir
Au matin des grands soir
Duckface
Je ne savais rien de çà
Je crache au ciel
Mon nom ne te dit rien
Celui qui parle
Briller
Le gout du sang
Donnes moi de tes nouvelles
On a tous quelque chose à vendre
Je reste ton chien
De petits deuils en lieux communs
Ni dieux ni maitres
Une autre que moi
La chanson de Jacky une belle reprise de la chanson de Brel
Le salaire de la peur
De l'eau dans mon vin
Je suis fait de ceux là
Pauvre con , pauvre conne
Pour un sourire et des promesses
Reve n° 7
Dors
Duckface
Ils sont entièrement avec le public, commentent, expliquent l'histoire des textes .
Ils inviteront sur scène deux amis ,l'un est  guitariste l'autre chante.Les deux groupes se mèlent avec bonheur pour une magnifique chanson.
Une soirée pop rock qui durera plus de deux heures  .
  joad_2520.jpg
  joad_2344.jpg
 
 
    joad_2524.jpg
    joad_2527.jpg
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 07:57

 

    kalif.jpg



15 ans plus tard...
Depuis sa création en 1996, le Kalif n’a pas dérogé à cette règle : des musiciens au service de musiciens. Initialement l’association proposait des locaux de répétition, histoire de ne pas déranger les voisins... Aujourd’hui, ces mêmes voisins viennent voir des concerts qu’on organise, ou prennent des cours de musique dans nos locaux. La structure est vite devenue incontournable dans le développement de la scène locale, où l’émulation est le maître mot. Et si le Kalif existe toujours du haut de ses 15 ans, c’est pour une bonne raison : nul ne peut vivre sans musique.
Au programme des festivités : des concerts, showcases, animations pour enfants, (re-)découverte du Kalif, une conférence pour mieux comprendre l’origine des courants musicaux, la diffusion de l’émission « Les enfants du Rock » spéciale Rouen du 24 mars 1986, une foire à tout musicale...


En premier
 Manceau

Avec Julien au clavier, guitare acoustique  et chant
Samuel à la basse, guitare électrique, thrombone, flute et choeurs
François à la batterie, xylophone, choeurs
Vincent à la basse , percu et choeurs

Ils sont originaires de Rennes .
Ils viennent d'enregister leur premier EP, "On a mellow day ".
manceau.jpg

Pour ce soir, 3/4 d'heure de musique avec
Take back
The way it is
Grandma
Lady K
Little by little
Twinlight zone
Love that never was............
manceau_1942.jpg
    Tahiti 80
Le groupe a été formé en 1993 par  Xavier Boyer, Pedro Resende, Médéric Gontier and Sylvain Marchand.
Actuellement , il est composé de
Pedro Resende, Sylvain Marchand, Mederic Gontier, Xavier Boyer, Raphaël Leger, Julien Barbagallo.
Il viennent de sortir un nouvel album.

 tahiti80.jpg
 

Defender
Darlin' (Adam & Eve Song
Gate 33
Solitary Bizness
What some
Easy
Past, The present & the possible
Nightmares
Rain,stream and speed
Crack Up
AM

          la critique spécialisée...

  Résultat, un nouvel album qui va certes faire encore un malheur au pays du Soleil Levant, mais qui colle aussi au peloton emmené par les Phoenix et autres Jamaïcas pour la course au meilleur ambassadeur electro-pop de France.

ou
"The Past, The Present & The Possible" a pris le contrepied de l'attitude générale en prouvant qu'explorer les ressources du songwriting est toujours aussi excitant. Le groupe a donc choisi d'expérimenter à nouveau (...) le mariage entre sons électroniques subtils et essence pop.

 


La salle s'est bien remplie et le public est venu pour eux.
Ils sont surtout connus aux USA et au Japon, mais la France ne les adule pas .
Ils joueront pendant une heure et demie, leur musique pop.
Xavier a une voix très "douce ", un peu comme un chuchotement .Un peu surprenant au début, la musique renforce la tonalité et l'ensemble devient plus qu'agréable à écouter.

Ce soir,
Isaac,
Gate 33
Easy
Escalator
Something about you
1000 times
The past , the present and the possible
Defender
Blue Monday
Darling
Crack up
4AM
Openbook
Heartbeat
tahiti80_2020.jpg
 
Leur répertoire se compose de chansons pop et rock'n'roll : Bee Gees, tom Jones, Turtles, The Wings, Beatles & Kinks, etc. Le groupe , lui se compose de 4 musiciens:
Joe White : Chant, Guitare
Jerry White : Guitare, Chant
Phil White : Basse, Chant
Greg White : Batterie .
Donc pas de compo perso, mais beaucoup de bonne humeur pour ce groupe blanc fringuant .
Au programme
Baby come back, Hang on sloopy, I can't control myself , Do wha diddy , Not fade away , Time is on my side , You got it , Suspicious mind , Friday on my mind ,Back in URSS , Hard to Handle , Eleonore , Happy together ,All day and all of the night........
que l'on ne peut que fredonner avec eux tellemnt c'est connu et bon à entendre.

 



thejeebees_2253.jpg

thejeebees_2219.jpg
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 09:26
Après avoir fait salle comble au trianon de Paris, il y aura beaucoup moins de monde au Trianon de Sotteville.
Mais le public est fan , jeune.
Enfin celui qui reste dans la fosse,parce que  les commentaires vont bon train et les critiques aussi sur ceux qui reste assis en fond de salle .....
Originaire des Yvelyne,le groupe existe depuis 2002, et a déjà sorti 2 albums . "Avec eux ", le 2ème album a donné lieu à une importante tournée et à un nombre de vente de cd non négligeable ."Deportivo " en 2007 conforte leur situation .
Aujourd'hui, c'est le 3 ème , "Ivres et Débutants ". Il a été composé avec Gaetan Roussel, d'où quelques allusions à Louise Attaque pendantr le concert .Mais Gaetan Roussel ne sera pas le seul cité.Il est sorti en février 2011.
 
Jérôme Coudane (chant, guitare), Richard Magnac (basse) et Julien Bonnet (batterie) se connaissent depuis l'age de 17 ans et partagent la même passion pour la musique et le foot , d'où le choix du nom du groupe .
Leur style rock plutôt  excité  se coupe de  chansons douces françaises , où les textes reprennent le dessus .
Le répertoire de la soirée
Roma
La brise
Ivres et débutants
Mille moi même
Au milieu
I might be late
La salade
Intrépide
Nos baisers
En ouvrant la porte
Parmi eux
Rejoue quand même
Exode baratté
Les bières d'aujourd'hui s'ouvrent manuellemnt
Au saut du lit
pourquoi devrai je
Le bruit que la vie fait
territorial pissing
Pistolet à eau
Ne le dit à personne et personne ne le saura
Paratonnerre
 
Pour les petites histoire, un groupe de 3 fans , comme dirait Jérome,se sont bien amusés "à foutre le bordel "pendant la soirée.Leur jeu favori, monter sur scène, puis se jeter dans la foule, pourtant pas trop nombreuse. Bref, bonne humeur au rdv.
Prendre une bouteille de bière, la décapsuler et la boucher avec le pouce , bien secouer, comme l'orangina et lacher sur le public.
Et là, shampoing et douche garantie pour ceux qui sont devant ....
Et encore la chute de Julien.
Debout à danser sur son tabouret, les pieds se prennent dans le fil du micro et badaboum, chute.
Le tabouret par dessus et la relève difficile .
Tout le monde rigole, lui non, il partira pour ne revenir qu'au salut final.
 
 
 
deportivo 1576
 
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:00
Retour au rock des années 70 avec 3 groupes .
Une marche arrière vers la musique des Pretty Things et des Rolling Stone , une musique née du blues ..
Les décibels vont s'envoler pendant 4 heures sur la scène de la Traverse .
Les jambes vont danser dans le public , la bière va couler au tonneau du bar .
PRLsmall.jpg
 
 
En première partie, les "Classic and Troubles" .
Comme ils disent, ils font du rock eux aussi .
Ils sont 3 , originaire du sud de la France.
Avec David à la batterie, Fabrice à la basse , Christophe à la guitare
Leur nouvel album dont ils interpreteront les morceaux ce soir .
another_day.jpg
 
 
 
classic-troubles_0766.jpg
     
 
Ensuite
Le groupe a été formé en 1975 et depuis, ils tournent .
Ils ont tourné avec les Sex pistols, The Clash, Dr Feelgood dans les années 1980. Ils tournent encore .
avec en ce moment
Simon Bowley : Batterie
Chris Taylor : Guitare
Barrie Masters : Chant
Dipster : Basse
Richard Holgarth : Guitare
A l'origine le groupe était composé de
Dave Higgs à la guitare,
Steve Nicol à la batterie
Rob Steel à la basse
Barrie Masters est toujours là.
Ils ont gardés la forme et leur souffle pour un rock fort, puissant .
Après une heure sur scène, ils laisseront la place.
Bière, vin (plutôt blanc) et autres liquides les maintiendront derrière les rideaux .
     
     
     
     
hot-rods.jpg  
 
 
 
eddieandthehotrods_0932.jpg
 
       
 
 
Suite du triplet .
Le groupe s'est formé en 1977 à Londres grâce à  Dennis Greaves  qui contacte le bassiste Peter Clark. Ensemble, ils recrutent le batteur Kenny Bradley  et l'harmoniciste et chanteur      Mark Feltham.En 1980, ils sortent leur 1 er album et avant la fin de l'année , deviennent très populaire .
La sortie de leur 2ème album en 1982 leur permettra d'être inviter de la télévision toutes les semaines .
Ensuite le succès tombe et l'intérêt du public et des maisons de disques décroit .
Ils se sépareront sur cet  échec .
Pour leur "10 ans ", ils joueront de nouveau ensemble , le groupe , après recomposition continura de jouer et de composer ensemble .
Leur album  "It's never tto late " sorti en 2009 sera un vrai succès . Il coÏncide avec leur 30 ème anniversaire .
Aujourd'hui le groupe est composé de
  • Mark Feltham - Chant, Harmonica
  • Dennis Greaves- Guitare
  • Gerry McAvoy - Basse .Il fut le bassiste de Rory Gallagher de 1971 à 1991.
  • Brendan O'Neill - Batterie
 
Ce soir, il y a ura les musiciens bien sur et leurs morceaux fétiches
Mechanic Man
I'm so alone
Helen
Move it
Don't point your Finger
Dog House
Three Times Enough
Never too late standing
And the road again
Last night
Pack fair & Square.
...............
 
 
 
 
ninebelowzero_1198.jpg
 Il n'est pas loin de minuit , les techniques sont prêts et maintenant c'est le tour de
 
 Le public est toujours vaillant ,le gobelet de bière à la main.
Notre chanteur Robert Kane ,  aussi est en forme.
Le groupe , originaire de l'Essex ,  a été formé en 1971.
Il a été pas mal remanié depuis sa naissance.
Wilco Johnson finira pas quitter le groupe .Ils continueront de se produire sur scène malgré tout, malgré le  décès de Lee Brillaux  en 1994.
 
 
 
 
Robert Kane prendra sa succession au chant .
 
  Old City Confidential, le film de Julien Temple , reprend l'histoire de la musique britanique des années 70. Le film porte un regard particulier sur le groupe "Dr Feelgood ".
Old City Confidential s’est mérité le prix du Meilleur documentaire au Kermode Awards de 2011, le prix Vision au Mojo Best Film Awards en 2010 et le prix Cult du Meilleur film international au Festival de film de Torino en 2009. Il a fait partie de la programmation de plusieurs festivals internationaux de film, tel que Londres, Stockholm, Dubai, Sydney, Karlovy Vary et Oldenburg
 
  Avec
Robert Kane à l'harmonica et à la voix
Kevin Morris à la batterie
Pitt Mitchell à la basse
Steve Walwyn à la guitare
 
  drfeelgood_1385.jpg
  drfeelgood_1440.jpg
 
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 07:42
Vendredi soir, c'est l'ouverture de la saison , avec ses discours traditionnels, ses élus locaux et son buffet de bienvenue.
trianon2011_0711.jpg
Après les formalités, le concert démarre.
Régis Nous a présenté Eric Lareine comme une ancienne connaissance, comme son artiste fériche .
A son arrivée au Trianon, L'artiste programmé, Mano Solo avait annulé son concert .
Eric Lareine a assuré le remplacement . C'était leur première rencontre .
Plusieurs années après , le revoilà dans un nouveau spectacle intitulé "Eric Lareine et leurs enfants ".
Avec
Eric Lareine chant -
Frédéric cavallin Batterie -
Frédéric Gastard Sax basse, claviers analogique
Pascal Maupeu Guitare électrique
 
Il est arrivé sur scène en dansant ...
Telerama dira en 2010.
 
"C'est tordu, biscornu, déglingué, inquiétant. Captivant, intriguant, attirant, puissant. Et curieusement harmonieux, quoique apparemment très désarticulé. Plus de repères, plus de chemin balisé : une chanson cabaret se pose ici sur du free jazz et dégage une énergie foncièrement rock. Le schéma du couplet-refrain s'est désintégré, le récit s'est évaporé. Des images se choquent, se croisent, évoquent bien plus qu'elles ne racontent
   
Face à un tel ovni discographique, on peut fuir à toutes jambes en se bouchant les oreilles, ou au contraire s'engager dans son labyrinthe de mots et de sons, acceptant d'ignorer où il va nous mener, de s'y faire bousculer, ou d'être confrontés à des instants plus ou moins agréables - on ne sait jamais ce qui nous y attend. Quelle tornade ! Et quelle claque. Eric Lareine, figure d'une chanson chercheuse et souterraine, n'avait plus enregistré de disque solo depuis treize ans (dans la décennie 90, il en a sorti trois, tout aussi étranges que celui-là mais bien moins aboutis). On le pensait parti sur d'autres territoires... Il revient donc magnifique, inventif, subversif (il faut l'entendre dans la peau d'un... calcul rénal), pas très loin de la force évocatrice d'un Ferré. Pour porter son verbe allumé et sa voix écorchée, il a fait appel à trois musiciens de jazz, Pascal Maupeu, Frédéric Gas­tard, Frédé­ric Cavallin (baptisés « leurs enfants »). L'union est brillante. Cela fait plusieurs mois qu'on n'avait pas entendu un album de cette force-là.
 
 
 
eric_lareine_0739.jpg
Partager cet article
Repost0