Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 17:05
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

(Big Band) (Suisse / US)

« The funkin' SOUL Band! » 8 musiciens, tous unis par le même amour inconditionnel de la Soul Music et du Funk de la fin des années 60 et du début des années 70, sans synthétiseur ni sampling.

Celle de la grande époque qui donne des frissons et de l’émotion.

La combinaison réussie d’énergie explosive, de rythmes uptempo, de ballades et de good spirit. Lignes de basse puissantes, orchestration raffinée et soignée, harmonies vocales réussies, tout y est !

Les voix chaudes et captivantes de Dora Kuvuna et du Californien Dorien Smith secomplètent et se répondent.
accompagnés de:
Matthieu Vial-Collet - Basse
Antoine Vial-Collet - Batterie
Félicien David - Sax’
Régis Ferrante - Sax’
Sébastien Pintiaux - Guitare
Jérémy Rassat - Claviers

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

No Money Kids taillent dans le vif, de manière frontale, animale, et polissent leurs pépites à la sueur. Né d’une rencontre studio en banlieue parisienne, le duo composé de Félix Matschulat (guitare-chant) et JM Pelatan (basse-machine samples) décroche la finale de nombreux tremplins, tape dans l’œil des médias et écume les salles et les festivals.

Porte-voix de la génération DIY, le duo “électro-blues” s’associe au photographe Djamel Boucly pour développer un univers graphique à leur image : une esthétique en “noir et blanc”, un clair-obscur, qui cherche la beauté dans la souffrance.

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

Auteur-compositeur-interprète, Terrie Odabi

captive et nous envoute de cette voix incroyablement puissante, chaleureuse et émouvante qui vient de l’âme.

Cette magnifique artiste possède la scène avec générosité, engagement, enthousiasme, sensibilité et beaucoup de finesse.En 2017, elle est nommée aux Blues Music Award dans les catégories Best Emerging Artist and Soul Blues Female artist.

A sa sortie, son CD «My Blue Soul» (2016) est immédiatement classé en tête des charts de Blues.

Après une 1ére visite en France lors de la tournée «New Blues generation 2016» cet automne, où elle accompagnait Mister Sipp; Nous sommes très heureux de pouvoir l’accueillir cet été en exclusivité pour le Bagnols Blues Festival.

Terrie Odabi-Chant
Vinz Pollet Villard - Claviers
Fabrice Joussot - Guitare
Yannic Villenave - Basse
Vince Cegielski - Batterie

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

« Honey for the Biscuit » est le troisième album de

après « Taylormade » en 2011, et « Revival » en 2008, mais venant du monde du Rhythm & Blues et de la Soul, sa toute nouvelle incursion dans le monde du Blues a de quoi surprendre et ravir !
Tasha est l’une des quatre enfants du grand Johnnie Taylor (1934-2000), le « Philosophe de la Soul », lauréat du Pioneer Award et qui enregistra près d’une vingtaine d’albums sous le fameux label Stax mais Columbia&MalacoRecords.

Plus habituée de la Soul que du Blues, l’album de Tasha Taylor démontre sans détour aux férus de Blues les multiples facettes de son talent. Chanteuse, songwriter et musicienne, elle a elle-même composé dix morceaux de l’album « Honey For The Biscuit » et s’est entourée de Tom Hambridge (producteur, compositeur, musicien et chanteur) et Richard Fleming (Buddy Guy, Joe Louis Walker, George Thorogood, Devon Allman).

Tasha Taylor - Chant & Guitare
Davide Floreno - Guitare
Roger Inniss - Basse
Olli Ontronen - Batterie

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

A tout juste 22 ans,

représente tout ce qui a fait la grande musique d'une autre époque: brute, sincère, passionnée, «... une véritable artiste, originale et créative, qui «fait son truc» sans complexe avec un naturel désarmant.

Elle a LA voix, une voix subtile, chantante, délicieusement enfumée et puissante qui prend aux tripes et ne lâche rien jusqu’à la dernière note de la dernière chanson. Une voix empreinte de Soul et de Blues, aux accents de Nina Simone et d’ Aretha Franklin.»

Pour son 1er album éponyme (2016), 11 titres qu’elle a écrits avec le cœur, chantés avec les tripes...

Sur scène, Ina possède un charisme et une énergie, une spontanéité dignes des plus grandes chanteuses Blues & Soul.

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

 

(Quintet) (UK)

Le Funky-Soul Band!

«Quelques-uns des meilleurs musiciens de studio et de scène de la planète, ensemble ils jouent du Funk, de la Soulet le résultat est exceptionnel de groove et de musicalité. Leur premier album a valu au groupe un grand succès en Angleterre et aux USA ; le second CD est sorti au début avril 2016. Steve Jones part en tournée avec rien moins que Paul Turner, Frankie Tontoh, Sam Tanneret Otha Smith.

Ils ont accompagnés des artistes comme Stevie Wonder, Amy Winehouse, Sting, Van Morrison, Phil Collins, Elton John... Avec de tels pédigrées vous imaginez aisément quele résultat est étourdissant.»

La prochaine bombe Soul/Funk va déferler, profitez-en !!!

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

Ronan, au premier abord, semble lunaire, taciturne, égaré, emprunt d’une force tranquille que rien ne peut ébranler. C’est aussi le charme affable, rude et authentique de la Bretagne faite homme...

...Une gueule et une voix. Rocailleuse, de celle qui caresse l’épiderme et hérisse le poil, tout droit sortie des profondeurs moites du Mississippi.

Multi-instrumentiste de son état (guitares, dobro, harmonica, banjo, stomp-box, cigar box guitar), Ronan est un gars affable, doux et humble. Un gars qui fabrique lui-même certaines de ses armes de scène à l’instar de ses «Cigarbox guitar» aux matériaux si surprenants (bidon d’huile, planche de skate-board vintage, boite de cigares...) et qui déboule avec son drums-kit infernal et tout un arsenal de guitares pour défendre un héritage musical dont l’histoire a pris racine dans la souffrance d’un peuple tout entier.

Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet
Bagnols Blues Festival 2017: vendredi 21 et samedi 22 juillet

«Les Ladybird’z, un répertoire de reprises Rhytm'n Blues,Soul et Funk servi par cinq musiciennes, qui rassemble de grands talents : Tina Turner, Otis Redding, Wilson Picket, Prince, James Brown, Aretha Franklin, Jackson five, Janis Joplin ...

Sur scéne, ces cinq drôles de dames, savent avec bonheur faire partager à leur public, leur énergie, leur passion et leurs émotions.Avec au coeur du groupe, Angela à la batterie, qui donne la pulse à tout le groupe, complété par Valérieà la basse; ça groove !!!

Les solistes ! Dialogues d'impros qui redonnent tout son intérêtà un répertoire de reprises.
Isabelleau clavier, rythmique imparable à la Stevie Wonder.
Au saxo, Cathy!
Le jeu de guitare d’Elodie apporte au groupe une musicalité exceptionnelle.

Les Lady'z sont aussi chanteuses; Cathy, Isabelle et Elodie assurent les chants lead & tout le monde participe aux chœurs!»

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 16:44
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"

La Traverse

 

 

Ce soir, c'est l'ouverture de la saison à la Traverse et cette année c'est le 25 ème anniversaire du " Blues de Traverse ".

A évènement exceptionnel, programmation exceptionnelle. Paul Moulènes nous présentera ses invités .

 Ce sera le retour de Robin Trower déjà venu en 2008, de Lucky Peterson (tribute to Jimmy Smith ), présent à la première édition du Blues de Traverse et revenu depuis....et bien d'autres encore.

Pour cette première soirée, c'est le drapeau anglais qui flotte sur la salle. Pas de brexit pour le blues.

Pour commencer,  les bandits de Wille, le trio originaire du SO de l'Angleterre. Et des bandits comme eux, on ne s'en lasse pas. Ils ont été révélé au grand public en ouverture de Status Quo, de Deep Purple lors de leur tournée française et de Joe Bonamassa lors de son passage à l'Olympia.

Emmené par Will  Edouard au chant et à la guitare, le groupe s'est acoquiné d'un bassiste un peu  fou Matthew Brooks, et de Andy Nauman à la batterie .

Détonnant, exubérant, explosif, ils jouent fort un blues teinté de folk et parfois d'un peu de reggae. Le public est conquis par leur découverte.

A voir leur flyer, ils tournent sans cesse. Les dates s'enchaînent .

 

 

http://www.benpooleband.com
https://www.facebook.com/benpooleofficial
http://www.willeandthebandits.com
https://www.facebook.com/willeandthebandits.official/

Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"

 

Ben Poole

 

Toujours aussi play boy, le jeune guitariste injecte du sang neuf au blues. Son jeu de guitare reconnu de tous  le place tout droit dans les "guitar hero". Il est attendu avec impatience pour cette rentrée de septembre. Toujours aussi attrayant, c'est avec une barbe bien fournie et parfaitement taillée qu'il fait son entrée sur scène.

Des solos, des reprises , des compositions personnelles issues en autre de son dernier album "Times has Come" de 2016 sont au rendez vous.

Une voix subtile, un jeu de guitare digne des grands noms, il nous emmène dans son univers, dans sa sensibilité qui donne le frisson.

Line up du groupe de Ben Poole :
Ben Poole : Chant, Guitare
Wayne Proctor : Batterie
Joe Mac : Claviers
Beau Barnard : Basse
Craig Smith : Tour Manager

Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Ben Pole et Wille & the bandits ; ouverture du festival "Blues de Traverse"
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 11:30

 

  Un  peu de lecture.
 
Le Blues Alive 76 de septembre 2017 vient de sortir: http://bluesalive76.blogspot.fr/
 
N'hésitez pas à partager.
 
Bonne lecture à tous
 
Eric et Ghislaine
Partager cet article
Repost0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 17:52

Pour cette 22 ème édition de la Nuit du Blues au Zénith de Caen, l’association « Backstage »  a prévu une programmation est très chamarrée, électrique mêlant le blues francophone et américain.

Pour commencer, les caennais « The Barguys ». Soul, funk, rock le groupe interprète ses compositions modernes. Les vainqueurs du « tremplin de Traverse » 2016 enchainent les scènes et leur succès grandit. La grande scène leur va bien, Alexandre Lesueur, le chanteur et claviériste occupe sans problème tout l’espace. Les musiciens donnent au public, certains morceaux comme « Midnight Love » « Shame on Me » deviendraient vite entêtant. Avec

Alexandre Lesueur (chant, claviers),

Marc Mitou (batterie)

Didier Fleury (guitare),

Laurent Choubrac (guitare)

Thierry Thomas (basse)

 

Ils chauffent la salle pour laisser la place à un groupe toulousain dont la réputation dépasse les frontières de l’hexagone.

22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen

Awek et Nico Duportal

Ensuite, Awek , un des meilleurs groupe européen qui prendra le relai. Avec plus de vingt ans de scène, vingt trois pour être juste, dix albums , »Long Distance « pour le dernier sorti en janvier 2017  et des centaines de concerts, ils n’ont rien à démontrer.

Leur livre « 20 ans de Blues » est un témoignage de cette belle histoire de vie.

Elu meilleur groupe de Blues français en 2004 et 2005, récompensés à Berlin en 2011 , à IBC Memphis en 2008 , à Cognac Blues Passion en 2008, ils continuent à user le bitume  et à jouer sur les scènes de France et d’ailleurs. Emotion, passion et expérience restent les fils conducteurs de leur créations et représentations. Ils prévoient soixante dix  belles dates minimum pour cette année, certains vont se régaler. Un petit tour en Normandie, à la Traverse par exemple serait vraiment bien venu. Tu en penses quoi Paul, tu es d’accord ???

Ils inviteront le guitariste et ami Nico Duportal à les rejoindre pour cette soirée. Il n'a que pour seul objectif de faire danser le public, voir remuer et s'agiter dans tous les sens l'auditoire et l’association va être détonante et dansante.

Un hommage à Chuck Berry et aussi à BB King viendront ponctuer le set comprenant de nombreux titres de leur dernier album et de leurs compositions. Avec

Bernard SELLAM : chant, guitare
Joël FERRON : basse
Olivier TREBEL : batterie
Stéphane BERTOLINO : harmonica

22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen

Zac Harmon

La star de la soirée, c’est Zac Harmon . Il vient du Mississipi, juste pour trois dates françaises. Avec son groupe, ils nous offriront un très beau set où rien n’est laissé au hasard.  Ils savent comment tenir le public en haleine et le tenir éveillé, jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Sourire enjôleur, pas de danses bien orchestrés tout est en place pour séduire. Et çà marche.

Mais l’ensemble manque vraiment de naturel. Tout est prévu, chaque sourire, chaque pas de danse, les déhanchements  répétés de Zac. Avec

 

Zac Harmon :guitare, chant

Robert Sullivan :guitare

Corey Lacy :claviers

Christopher Gipson :basse

Ralph Forrest :batterie

22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen22 eme Nuit du Blues de Caen
22 eme Nuit du Blues de Caen
Partager cet article
Repost0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:30

Terres du son

Dimanche, troisième et dernier jour.

A une certaine distance de l’emplacement de Ginko, on l’entend de très loin la batterie qui accompagne Popa Chubby. Tout en force, comme d’habitude.

Calé sur sa chaise, il joue de sa vieille guitare pendant que le public scande et frappe dans les mains énergiquement. Il est heureux, ce public qu’il aime à un bon esprit.

A Biloba, pendant ce temps, c’est encore le reggae qui revient. Ils sont tous haut en couleur, ils changent leur place et leurs instruments et se passe le rôle de chanteur à chaque morceau. Inna de Yard donne de la bonne humeur et même si le ciel devient noir, il restera toujours un peu de soleil avec eux.

Cà y est l’orage éclate, il tombe des trombes d’eau. Un abri tout près se profile, la salle de conférences. Il y a des rendez-vous de presse en vue. Ce sera l’occasion de découvrir Môme qui donnera un concert dans la soirée. Un jeune homme tout timide, il se dévoilera et se déchaînera ce soir. L’interview suivante est pour deux des chanteurs de « Un air, Deux familles ». Et là, c’est décontracté, expérimenté et plein d’humour.

L’information sur le bilan du festival est trop en retard, tant pis, c’est l’heure de retrouver Imany.

Il pleut toujours beaucoup. Imany est déjà venue il y a cinq ans dans les mêmes conditions, mais elle a une aura spéciale sur la pluie et va comme précédemment la chasser. Le show débute dans une ambiance stricte, militaire. Cachée au fond de la scène, toujours avec un foulard noué autour de la tête, elle chante son premier morceau droite comme un I. Elle reviendra vite devant, demandant au public de participer aux arrangements en chantant avec elle. Une reprise de Queen revisitée et c’est bientôt « Clap your hands » qui viendra clore le concert.

Changement radical de style…

La pluie a cessé et ceux sont maintenant les roumains de la fanfare Ciorcarlia qui vont souffler dans plein de sortes d’instruments à vent. A l’origine, ils étaient douze musiciens. Ils ne jouaient alors que pour les mariages et autres baptêmes. Mais ils se sont développés et maintenant ce sont des tournées internationales qui les emmènent sur la voie du succès.

 

Retour à Ginko. « Un air, deux familles » est entré sur la scène. Le projet est né de la réunion des « Ogres de Barbak » et des « Hurlements d’Léo ». Et avec deux groupes comme eux, on ne se prend pas vraiment au sérieux. Ils jouent ensemble les morceaux de chacun d’eux, des compositions écrites ensemble et surtout reprennent le célèbre « Salut à toi », le public aime. C’est donc un joyeux tintamarre avec de nombreux musiciens, dont Jojo l’accordéoniste. La nuit est tombée, la fraicheur s’installe.

Retour sur l’électro. Le public est installé sur le parterre en masse. C’est le tour de « Petit Biscuit ». Seul devant ses consoles, le jeune bachelier originaire de Rouen a déjà fait une tournée internationale. Pour cet été, il parcourt plusieurs festivals en France.

Pour rester dans le même style de musique, le public se déplace vers l’autre grande scène. Môme est attendu. Une console au look très moderne, une guitare et ce sera un grand tableau lumineux et sonore. La timidité est partie, il est déchainé…

 

Terres du son touche à sa fin pour 2017.  C’est encore une édition riche, avec un public qui est venu en nombre.

Comme le souhaite l’organisation, le chiffre de fréquentation reste stable avec 40 000 entrés pour les 3 jours, et surtout une augmentation de l’accès aux personnes dépendantes. Le nombre de fauteuils roulants croient mais aussi les familles et les poussettes.

Le pari est donc tenu et l’année prochaine, on devrait retrouver le même esprit.

Merci aux organisateurs mais surtout merci à tous les bénévoles qui travaillent sur le site, que l’on retrouve d’une année à l’autre et qui gardent le sourire avec trois jours de présence intensive, quelle que  soit les circonstances.

 

Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Terres du son ; dimancheTerres du son ; dimanche
Terres du son ; dimanche
Partager cet article
Repost0
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 16:00

SAMEDI

 

Le thermomètre flirte au dessus des 30 degrés.

Pour débuter cette chaude après midi, Bachar Mar Khalife le musicien libanais et son groupe sont à Biloba.

Oud, piano, percussion résonnent la musique orientale. Une chanteuse viendra les rejoindre. Grande, mince, vêtue d’un boubou version moderne, elle a une magnifique voix. Dommage que le public ne soit pas encore arrivé en nombre pour écouter cet artiste.

 

Revenons à la scène française. La chanteuse Camille revient sur le devant de la scène avec un nouveau show. Que des percussionnistes et des choristes. Pas de guitare, pas de basses…

Dans une ambiance bleue, elle chante et danse avec ses musiciens et choristes, s’appuyant sur son dernier album. Un tambour géant est perché au fond de la scène. Il répond à un deuxième musicien, jouant avec les pas de danse et les mots de Camille. A l’occasion de leur anniversaire du jour, elle invitera quelques personnes à partager une bourrée sur scène.

 

Un petit quart d’heure de pause et un verre d’eau plus tard, il est temps de rejoindre Raul Midon à Biloba. Auteur, compositeur, guitariste, vivant à NYC, son style musical empreinte les sons du jazz, du folk, de blues et de la soul et parfois même des ambiances latino.

 

Il sera mon coup de cœur de la journée et une découverte, pour moi. Faada Freddy et ses comparses m’ont étonné et séduite. Pas d’instrument, ils fabriquent tous leurs sons avec leur bouche, imitant guitares, basses, percussion et autres. Ils interprèteront même un « We will rock you » à leur façon. Faada Freddy est sénégalais, chante en français, anglais mais aussi en wolof, la langue de son pays natal. Les compositions sont rythmées, dansantes. A ne pas rater à l’occasion.

 

La nuit est revenue pour cette deuxième journée, il fait un peu moins chaud , le cannabis passent de lèvres en lèvres.

 

Ils sont déjantés, survoltés. Les Gogol Bordello sont là. Un mix de musiques des balkans avec accordéon et violon et l’introduction de musique punk, ils viennent de créer la « Gypsy punk ».

Gogol Bordello est notamment connu pour son sens du spectaculaire qui anime chacun ses concerts grâce à l'énergie débordante d'Eugene Hütz, le chanteur moustachu. Ce groupe se produit énormément en concert et tourne à travers les États-Unis et toute l'Europe.

Il est difficile de rester immobile en les regardant.

 

Le clou de la soirée que tous attendent est bientôt là.

Un peu d’attente pour mieux chauffer l’ambiance, ils connaissent les ficelles du métier. Lumières. Ils entrent et c’est le délire. Gojira, l’ex Godzilla nous prépare un super show avec fumigènes. Puissant, bouillonnant, les adeptes du métal sont servis.

Six albums studio au compteur, des scènes partagées avec Metallica, le groupe le plus connu à l’international est français. Et le public est là, ils ne sont pas toujours en tournée en France.

 

 

 

 

Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Terres du Son, Samedi 8 juillet 2017
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 16:20

The Pathfinders

Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet

John Nemeth

Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juilletCahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet

Angele Forrest

Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juilletCahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juilletCahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet

Mr Sipp

Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juilletCahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juilletCahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Cahors Blues Festival : samedi 15 juillet
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 16:11

Cotton Belly's

Les Cotton Belly’s se mettent en quatre depuis douze ans pour satisfaire un public fidèle et séduit par leur musique. Porté par un humour et une bonne humeur communicatifs, le groupe n’oublie pas pour autant de soigner sa musique et ses textes. Rigolos oui, mais pas des rigolos !

L-C. B.

Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juilletCahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet

The Faboulous Trio

Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juilletCahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet

Finale du challenge Mississipi Trail

avec 

Vicious Stell

Rumble 2 Jungle

Flo Bauer

Daddies MT & the Matches

Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juilletCahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juilletCahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juilletCahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Cahors Blues Festival : vendredi 14 juillet
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 07:47

Terres du Son 2017

 

Retour en Touraine pour Terres du Son. Sous un ciel bleu et un soleil radieux, il me faudra trois heures de route pour rejoindre le Domaine de Cande et le festival.

Les festivités vont grand train à Tours, en même temps se déroule l’American Festival Tours.

C’est sur un espace de 250 hectares que la musique s’est installée pour ces trois jours.

Avec une programmation variée, alliant autant la pop, le blues, le jazz, l’électro…

Les artistes ont quatre scènes pour s’exprimer, allant de la scène locale aux artistes internationaux. Biloba et Ginko pour les plus connus et Chapitoo et Propulsion pour les découvertes.

En parallèles aux festivités musicales, il y a des animations proposées aux festivaliers. Un point fort qui différentie Terres du Son des autres festivals, c’est son engagement très fort sur l’écologie, le social et l’économie. Il est impératif de minimiser l’impact d’un tel regroupement sur l’environnement, de promouvoir les actions sociales et d’aider l’accès à tous, de booster l’économie locale.

Mais il ne faut pas pour autant oublier la programmation.

Pour l’ouverture, ce vendredi rassemble un beau cocktail.

Après une brève conférence de presse, Tété et son ami Lunaire rejoindront Biloba. Une porte pour ouvrir le conte et raconter l’histoire inventée avec l’aide de Thierry Fanfan le bassiste. Tété et sa poésie nous entraineront dans un imaginaire bordé de blues et de folk.

Une deuxième porte se refermera sous les applaudissements du public. L’histoire est finie.

 

Roche Musique et ses jeunes talents va nous proposer une ambiance radicalement différente. Tommy Jacob, Plage 84 sont des adeptes de l’électro hip hop. Il y aura aussi FKJ ou French Kiwi Juice, multi instrumentiste avec son sax et ses claviers, sa voix. Cà groove tout en douceur sur le parterre avec cette musique un peu jazzy qui sent bon le soleil, les amours éphémères. Nait à Tours, il est heureux de revenir chez lui.

 

FKJ a amené l’été avec sa musique et c’est maintenant au tour des Jamaïcains de garder la chaleur et la nonchalance des îles. ProtoJe et les Indiggnations évoquent toujours les thèmes  cher au reggae, violence, injustice, religion et l’amour sous les couleurs rastafaris. Ils rendent hommage au grand leader du reggae, Bob Marley. Pacifiste, la devise de ProtoJe est

 

« N’ est ce  pas détruire ses ennemis que d’en faire des amis « .

 

Naive New Beater est un groupe franco-canadien d’électro rock. Après Wallace en 2009 puis La Onda en 2012, David Boring, leader du groupe et chanteur, Martin Luther BB King à la guitare, et Eurobelix aux machines, ils lancent leur troisième album « A La Folie ». Un clip exceptionnel à 360 degré accompagne le titre Heal Tomorrow.

La soirée sera dansante et agitée.

 

Il est un peu plus de 21 heures et après une conférence de presse sympathique traduite par Alix, il est temps de rejoindre Morcheeba avec bien entendu Skyes et Ross sue la scène.

C’est toujours un grand plaisir de les rejoindre. Ils ont un nouvel album, mélange de hip hop, rhythm and blues et pop. Ils parlent de leur vie, des enfants, des amours, du quotidien. C’est encore une réussite et le succès est bien là.

 

La nuit est tombée, la chaleur elle ne descend pas et il fait toujours très soif. Pas que de l’eau pour un certain nombre qui se sont écroulés et dorment au sol.

 

Il est temps d’aller rejoindre un duo électro français, Synapson. Formé en 2009 par Alexandre Chiere et Paul Cururon, ils viennent de sortir un deuxième EP. Ils inviteront la chanteuse Anna Kova en autre pour le titre « All In You ».

 

Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juilletTerres du son 2017: vendredi 7 juillet
Terres du son 2017: vendredi 7 juillet
Partager cet article
Repost0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 20:22

les festival des soirees du cameleon

"

La culture est comme la démocratie, elle s’use quand on ne s’en sert pas !

Le caméléon est de retour pour la 16e année .

D’un trio vocal à nos classes orchestres, d’un collectif festif à notre ensemble symphonique, d’un joueur égyptien à un chanteur de blues, d’un virtuose des cordes frottées à nos jeunes rockeurs, d’un reggae aux platines tropicales,… il y en aura pour toutes les oreilles et toutes les bourses.

Un choix assumé : des têtes d’affiche qui ont plus l’habitude de faire le tour de la terre que le tour des plateaux télé !

Une nouveauté : une scène extérieure gratuite !

Une continuité : le volet pédagogique avec des master class  (les 3Somesisters avec la classe voix, Pavel Sporcl avec la classe de violon/alto, David Jacob (Trust) avec la classe de basse électrique, Blue Clouds avec les ateliers « impro »…).

festival des soirees des cameleons

Il a maintenant pris ses marques au théâtre de l’Arsenal. La nouvelle salle de Val de Reuil peut accueillir 1000 personnes avec un espace extérieur en prime.

Le leit motif du festival, c’est la rencontre, rencontre entre musiciens professionnels et amateurs, rencontre entre les publics de tout horizon, rencontre entre les différents styles d’expression musical ou corporel. Comme partout, le financement est difficile , mais la ville de Val de Reuil met un point d’honneur à soutenir ce lieu d’échange entre toutes les mosaïques de sa population.

Les bénévoles, enfants de l’école de musique, parents d’enfants, adolescents assurent un gros travail pour l’aboutissement de l’évènement.

Le résultat est spectaculaire, la programmation est variée, mixant les musiques du monde, le reggae, le swing, le rock, le blues , les violons tziganes et l’électro, un DJ…Et bien sur tous les élèves de l’école viendront démontrer leur savoir.

Cette année les Caméléons ont reçu du beau monde avec les 3Somesisters, l’orchestre national de Barbes et son équipe métissée. Ils ont fait danser le public avec des sons venant d’Afrique du Nord, du rock.

20 ans de concerts et un tout nouvel album, et une énergie d’enfer, de bonne humeur. La soirée est festive.

En extérieur ce sont les amateurs de reggae qui vont prendre le relai avec Kimkiliba .

Et pour finir cette première soirée, "Soul et Tropiques" les DJ rouennais feront tourner les platines.

Dimanche, il est 14 heures et la musique repart avec les élèves de l’école.

Swing 276, avec son extraordinaire pianiste lance la danse. Il fait chaud mais des couples dans le public se forment pour danser quelques rocks.

Retour en salle avec un jeune égyptien, leader de son groupe, avec son oud, instrument reflétant la culture orientale. Mohamed Abozekry élu meilleurs joueur de oud du monde arabe en 2009 est revenu de Pragues pour une masterclasse et ce concert. Il repartira dès le concert terminé. Il enchaine les concerts partout dans le monde, faisant découvrir son instrument et sa culture en l’adaptant au monde occidental. L’ensemble a une consonance jazzy très agréable.

Retour en extérieur avec Alex Massmedia, l’enfant de la Traverse comme il aime dire.

Il a gagné le Tremplin de Traverse et pour lui , c’est toujours une grande joie de revoir le public de la région.Il sera accompagné de son guitariste Philippe Odge . Il est possédé par le blues, vit à travers sa musique et ces vibrations intenses sont ressenties par le public. Pour ne rien gacher, il est d’une extrème gentillesse, ouvert à son public .

Il vient de sortir un EP 4 titres « Devil deal ». A écouter d’urgence.

Alors quoi lui souhaiter de mieux que de parcourir les scènes de blues, les festivals d’été et pourquoi pas s’exporter vers des publics sensibles à travers le monde.

Pour clore cette 16 ème édition, Pavel Sporci viendra faire chauffer les cordes de son violon. Il est avec son groupe les « Gipsy Way ».

Un final très apprécié du public pour un final sur la musique des balkans .

 

Mohamed Abozekry
Mohamed AbozekryMohamed Abozekry
Mohamed Abozekry

Mohamed Abozekry

Swing 276
Swing 276Swing 276
Swing 276

Swing 276

Orchestre national de Barbes
Orchestre national de BarbesOrchestre national de Barbes
Orchestre national de Barbes

Orchestre national de Barbes

festival les soirees du cameleon 2017
festival les soirees du cameleon 2017festival les soirees du cameleon 2017
festival les soirees du cameleon 2017
festival les soirees du cameleon 2017
festival les soirees du cameleon 2017
Partager cet article
Repost0