Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 12:23

C’est parti…

Comme tous les mois de novembre, le Blues de Traverse commence sa 27ème édition. Au fil des années, les évènements se sont étoffés, laissant une porte ouverte aux salles environnantes, proposant aux élèves de la commune de Cléon des activités musicales accompagnées par les musiciens qui participent au festival, en ouvrant la porte des particuliers qui reçoivent aussi des musiciens chez eux.

Ce soir, c’est Traverse qui accueille le premier concert. Et c’est complet depuis longtemps.

 

La star de la soirée, c’est Paul Personne. Le succès ne se dément pas, tant qu’il a fallu organiser une 2ème soirée dont les dernières places ont été soldées hier soir.

Mais avant de revenir sur Paul Personne, il y a eu un autre bluesman.

 

Fabrice Falandry chante le blues en français, racontant ses expériences de vie en français. Il est seul avec sa Lap-steel hawaïenne qui a une longue histoire avec lui. Sa weissenborn nous emmène en voyage. Fabrice Falandry, c’est aussi un admirateur de Jacques Brel. Il a adapté « Je suis un soir d’été » en son honneur, pour le remercier de l’inspiration que le chanteur belge lui donne dans l’écriture de ses textes. L’ensemble peut aussi s’écouter sur son EP 5 titres, « le Gout de l’Effort ». Ce fut une belle découverte, tout en finesse, délicatesse, avec une envie d’y revenir.

 

 

 

Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"

Une petite pause technique pour affiner l’installation du plateau et c’est une ovation avant même son apparition sur la scène. Son line up a envoyé les premières notes. Paul Personne arrive en terrain conquis, devant un public tout ouïe. Il les remercie d’être là, comme à chaque visite, d’être fidèle. Il nous présente ses nouveaux musiciens, nous promettant de bons moments avec eux.

Funambule (Ou tentative de survie en milieu hostile) est sa dernière création. Mais il ne va pas se limiter à ce dernier. Il nous emmènera au fil des années sur son blues électrique, déclenchant applaudissements incessants. Le temps passe très vite en sa compagnie, l’ambiance est chaleureuse, on ne s’en lasse pas.

 

Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"
Paul Personne ouvre le 27 ème "Blues de Traverse"

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2019 4 24 /10 /octobre /2019 09:18

Une soirée mère fille, cela faisait longtemps mais pour aller voir un concert ensemble, celà date et ne se refuse pas. Nous avons donc rendez-vous le 13 octobre à Paris, au café de la Danse. C’est la première date de la nouvelle tournée d’Heather Nova « Pearl ».

Un dixième album du même nom, vingt six ans de chansons et une recette qui ne change pas. Il y a une queue impressionnante dans la rue, à se demander si tout ce monde va rentrer dans cette salle. C’est vrai qu’elle n’a qu’une seule date en France, à Paris comme à chacune de ses tournées. Elle arrive tout juste des Bermudes.

Elle sera précédée par Bobbie, une jeune blondinette qui aime sa guitare acoustique. Une jolie voix mais rien d’original. Les balades d’amour coulent doucement leur chemin.

Heather Nova au café de la Danse à Paris
Heather Nova au café de la Danse à Paris

Heather nova

 

 

 

 

Nous y sommes, les lumières baissent, les musiciens s’installent et elle arrive enfin. Le set démarre avec « See Yourself », puis « London Rain », Les fans sont tout ouÎe, fredonnent les paroles qu’ils connaissent par cœur. Les morceaux s’enchainent, mêlant les titres les plus anciens aux nouveaux. Elle finira par parler un peu, s’exprimant dans un français approximatif, l’anglais reprendra vite le dessus. Toujours beaucoup d’émotion dans ses chansons, elle ne quitte pas sa guitare acoustique. Elle a beaucoup « électrifié «  son accompagnement. Sa guitariste, Frida…. s’éclate, le bassiste violoncelliste aussi. Et, elle est amoureuse. "Vincent " est né en France et elle lui a écrit un tityre.

Heather Nova au café de la Danse à Paris
Heather Nova au café de la Danse à ParisHeather Nova au café de la Danse à Paris
Heather Nova au café de la Danse à Paris

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 15:06

4 octobre, c'est l'ouverture de la nouvelle saison à la Traverse, pas encore le festival "Blues de Traverse", mais il arrivera très vite. Paul Moulènes nous présente ses invités à venir , bien entendu, comme à chaque fois, les soirées de Paul Personne sont sold out.

En attendant place aux musiciens de ce soir. 

Pour commencer , le MBB Crew. Groupe purement normand , ils viennent de sortir un tout nouvel album "Black Mirror". Production toute Normande, la pochette est réalisée par Charles Ducroux, peintre de la région.  Ils nous interpréterons bien sur ces nouveaux morceaux. Manu, à la guitare et au chant n'est pas très détendu sur ce début de set, il a un peu le trac. Mais la musique va gagner la partie, et ils vont très se lâcher dans un répertoire beaucoup plus rock que celui de leur premier album. 

Le set est super, le public en redemande. Mais la star de la soirée attend son tour . Nous retrouverons Manu et ses compères au bar, où les albums se vendent comme des petits pains.

Varela Montero Manuel : Guitare, chant
Bernard Clément : Guitariste
Lefèvre Wilfried : Basse
Mazurier Bertrand : Batterie

Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la TraverseErja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse

 

Erja Lyytinen

La belle Finlandaise nommée meilleure guitariste 2017 aux European Blues Awards est la tête d’affiche de cette  soirée.

Pour elle, le blues est traditionnel et moderne. 

Le public est venu en nombre pour la découvrir.
D'emblée, il adhère à son sourire, à sa présentation en français, et surtout à  sa musique. Elle fait la part belle à ses compositions, mais aime plonger dans le répertoire de Carlos Santana avec qui elle a partagé la scène.

Pour cette tournée française, le set est orienté vers son dernier album "Another World".Huit titres pour un septième album, une belle carrière déjà.. Une musique finement au petrits oignons, avec des arrangements subtils, une voix sensuelle envoutante, une énergie communicative et de très très belles compositions.Un  jeu de guitare et une voix qui  envoute...

Nommée "Déesse finlandaise de la slide" par Blues Magazine, elle a enregistré dans des lieux variés à Helsinky, Londres, Memphis.  Elle mélange avec brio les sons rock, blues, jazz, soul mais l'ensemble sonne tout de même très rock.. Pour casser le rythme endiablé, une jolie balade " «Break My Heart Gently», une histoire de rupture...

Tatu Back à la basse

Ipe Laitinen à la batterie

Harri Taittonen keyboards

Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la TraverseErja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse
Erja Lyytinen et MBB Crew à la Traverse

Partager cet article

Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 13:41

Rock & Girolles

 

Cèpes, girolles, trompettes de la mort…c’est leur quotidien. Mais aujourd’hui, ils arrêtent de gratter le cul de leurs casseroles et prennent la route pour gratter les cordes de leurs guitares. Cela fait déjà 10 ans que cela dure. Et ce n’est pas près de finir. Leur musique n’a pas le gout de trop cuit. Un peu rock, très blues ou très rock et un peu blues, tout dépend de leurs envies et de la sauce qu’ils préparent. Leurs modèles sont célèbres et ils n’hésitent pas à en reprendre les tubes, à leur sauce. Un cocktail musical de James Brown, The Rolling Stones, Stevie Wonder, Marvin Gaye et même Mickael Jackson, Buena Vista Social Club.

Behgam Kazemzadegan – voix / guitare
Julien Fraysse - guitare
Sebastien « Ran » Lemoine - basse
Antoine Robin – batterie

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Lorenza – Hope2U

Artiste française engagée depuis plus de 20 ans avec la communauté Diné, les Indiens Navajo d’Amérique du Nord

Après un album enregistré en 2015 en Arizona avec l’artiste amérindien Keith Secola de la tribu Ojibwa, elle continue sa quête musicale avec son nouvel album appelé « Hope2U »

Colonisées, victimes de génocide, réduites au silence pendant des siècles, les tribus amérindiennes ont failli voir disparaître leurs histoires. La survivance de leurs danses, leurs chants, était, entre autres, passée par les liens que certains amérindiens avaient tissés avec d’anciens esclaves noirs des états du sud. L’influence du rythme du blues est aussi née de cette histoire.

Le concert est une compilation de chants basés sur un tempo unique esquissant le rythme des danses amérindiennes aux aspects spirituels et historiques. 

 

 

Discrètement accompagnée à la guitare, au tambour et au hochet, Lorenza interprète les traditions orales amérindiennes séculaires transmises par la communauté navajo d'Arizona. Respectueuse des chants sacrés navajo, elle a aussi créé son propre univers musical.
Elle invitera le public à chanter et à danser avec elle.

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don BryantCahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Automatic City

Le dernier groupe du village du blues est là depuis un moment. Il faut du temps pour préparer tout le matériel qu’ils utilisent sur scène. C’est Francis Rateau qui les présentent, un de ces coups de cœur nous affirme t il .

Le nom du groupe est inspiré d’un des personnages du titre « Wang Dang Doodle » de Willie Dixon, Automatic Slim.

Ça évoque aussi le côté urbain du son, et les rythmiques répétitives.

 

Surprise, dès les premières notes, leur blues est différent, indéfinissable. Les percussions nous emplissent les oreilles. Les jambes s’agissent sous l’emprise du chant puissant et il ne suffit que de quelques minutes pour que la foule soit griser par ces sonorités inhabituelles. Les invités Navarro de Lorenza mènent la danse emmenant hommes, femmes et enfants comme si il s’agissait d’une danse rituelle.

Création, hommage aux anciens, ils se sont appropriés leur blues. Un son sorti de notre planète, allant loin dans l’univers.

 

Avec Eric Duperray au chant et à la guitare

Zaza Desiderio aux percussions

Raphael Vallade à la contre basse

Emmanuel Mercier au théremine, l’instrument que l’on ne touche pas et au stylophone.

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don BryantCahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Curtis Salgado

Américain de Portland, chanteur, harmoniciste, récompensé à de nombreuses reprises, il est ce soir à Cahors. Trente ans de carrière, lui c’est la soul qui l’inspire. C’est donc avec aisance qu’il arrive sur la grande scène du Cahors Blues Festival. Il a joué avec de grands musiciens comme Robert Cray avec qui il avait monté un groupe, Muddy Waters, Albert Collins….

Mais ce soir, il est venu seul avec son harmonica, empruntant les musiciens qui l’accompagne. Il est accompagné par Anthony Stelmaszack, au chant par Julie Dumoulin et Laurence Le Baccon , Damien Cornelis aux claviers, Kris Jefferson à la basse, Tommy Schneller au sax ténor, Gary Winters à la trompette, Dieter Kuhlmann au trombone et Erwan Ruaud à la sono. Arnaud Fradin et Michelle David sont avec le public.

Tout tourne à la perfection. Cette dernière soirée du cru 2019 est encore d’une qualité exceptionnelle.

 

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don BryantCahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Don Bryant

 

C’est lui qui va clore cette édition du Cahors Blues Festival.

À 75 ans, ce fringant interprète du patrimoine noir américain reconnaît volontiers avoir davantage évolué dans l’ombre de ses héros en tant que compositeur et parolier. Plus de 150 titres issus de « L’épopée des Musiques Noires » sont signés Don Bryant. Il est, par exemple, l’auteur du classique "I can’t stand the rain" immortalisé en 1973 par la chanteuse Ann Peebles, repris par TinaTurner.

Don Bryant écrivait la bande-son d’une époque mise en musique par les grandes figures d’alors, Al Green, Solomon Burke, Albert King, Etta James ou Otis Clay.

Témoin du mouvement des droits civiques au cœur des années 60, Don Bryant se fait aujourd’hui l’écho du quotidien parfois glorieux, souvent douloureux, de la communauté afro-américaine toujours confrontée aux dérives d’une administration embourbée dans ses contradictions. Il transmet un message d’amour et de tolérance. Puisse le public et les autres l’entendre.

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don BryantCahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Voilà, cette nouvelle édition du Cahors Blues Festival touche à sa fin. Il est l’heure de se quitter et d’attendre la suite. Mais il est aussi l’heure de remercier tous les bénévoles, qui depuis des années rendent possible cette manifestation.

Bravo à tous pour tout le travail et le temps que vous donnez sans compter pour nous satisfaire.
A  l’année prochaine, j’en suis sure.

 

Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant
Cahors Blues Festival avec Curtis Salgado, Don Bryant

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 07:15

Mister Bo Weavil

 

En 1994, il a 22 ans et se lance en solo, en duo ou en trio dans les rues parisiennes. Il joue le blues des années 30-40 puis électrifie son répertoire. Des années plus tard, c’est l’époque du one man band, toujours d’actualité. Ces derniers temps, il ouvre pour Ben Harper, Betty Lavette, Sharon Stone, Camille, Robert Plan. De grands noms de la chanson qui le reconnaisse comme le meilleur… Il est aussi allé à Beale Street à l’international Blues Challenge de Memphis.

Avec sa guitare, son harmonica et son stromp box, il voyage sur les époques du blues. Il a ajouté quelques airs de la musique malienne, mêlant le blues , le folk et le funk.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Véronique Gayot

 

Le soleil ne baisse pas sur la place Charles de Gaulle de Cahors, il fait très chaud et le public cherche l’ombre. Mais Véronique Gayot est une agitatrice, et bien qu’elle arrive de  l’est de la France, elle ne cédera pas à la chaleur.

Son band est originaire de l’autre côté de la frontière, en Allemagne. Une rencontre avec Timo Gross, guitariste et producteur allemand lui permet et de mettre en musique les morceaux de « Wild Cat », titre qui colle parfaitement à sa voix éraillée.

Blues, rock, attention çà gratte dur.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Chris Bergson et Ellis Hooks

 

La grosse pomme nous a donnée de fabuleux musiciens, Chris Bergson est l’un d’eux. Toujours avec sa guitare, c’est accompagné de Ellis Hooks au chant qu’il se produit ce soir. Tous les deux sont adeptes du blues, du rock, de la soul, du folk, de la country. Ellis Hooks a appris le chant à l’église, puis a vadrouillé dans les rues des USA et de l’Europe.

Leur association permet de recréer un nouveau style de blues, mêlant le gospel que Ellis Hooks connait bien. En plus c’est un show man né, le spectacle est complet. Deux showmen, de la bonne musique, nous avons passé un excellent moment de talent, de modernité et de convivialité.

Une surprise a été annoncé par Robert Mauries. Cette surprise, c’est la venue non programmée de Fred Chapelier qui jouera quelques morceaux avec Chris Bergson.

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Michelle David and the Gospel Session

 

Robert Mauries la voulait à tout prix dans sa programmation et il s’est donné les moyens de la faire venir. En pleine tournée internationale, il a été difficile de lui trouver une date qui colle. Mais la diva américaine est là ce soir. Elle et son band arrivent tard dans l’après midi, arrivant tout juste du sud de l’Espagne. Conséquences, pas de balance avant le concert…Mais le métier est là, tout va parfaitement se dérouler. Si elle est américaine, ses musiciens sont originaires des Pays Bas.

Grand, mince, élégant, c’est le guitariste qui ouvre. Dès les premières notes, l’ambiance est donnée, on va se régaler. Le reste des musiciens enchainent, encadrant l’entrée passée presque inaperçue de Michelle David. Plantureuse, généreuse, elle va vite nous emmener dans un tourbillon infernal. Elle n’est pas sans rappeler Sharon Stone…

Gospel, blues, elle va très vite enflammer le public.

« Une musique qui nourrit le cœur et apaise l’âme » sont les mots qu’elle utilise. Un son profond qui vient de la mémoire des populations noires, accompagné de brillants musiciens dont une belle section de cuivre, tout est en place pour « gospelliser » le public.

Tous en veulent encore, et elle reviendra, épuisée de sa prestation dansante devant un public séduit et heureux. Elle a réussi, son message , ses prières, ses doléances ont été entendu.

Avec Onno Smit à la guitare,

Toon Omen à la batterie

Paul Willemsen et les autres aux cuivres…

Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David
Cahors Blues Festival avec  Chris Bergson, Ellis Hooks et Michelle David

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2019 6 20 /07 /juillet /2019 09:00

Cet après midi, c'est la Toulouse Blues Society qui présente les habitués de la scène  blues de la ville rose

Pour commencer, ce seront les Juke Joints Band et leurs invités.

Nom qui n'est pas sans rappeler les juke points du Mississipi, lieux mythiques de rencontre des bluesmen, ces clubs que l'on peut encore trouver en s'aventurant dans les quartiers noirs des villes du delta comme le Po Monkey de Merigold ou le Red’s Lounge de Clarksdale. 

Autour des deux protagonistes de base, à savoir Ben Jacobacci (guitare) et Chris Papin (chant), il y a désormais Rosendo Frances à la batterie et son compère Michel Teulet à la basse. A l'ordre du jour, des reprises mais revisité, le tout avec la voix éraillée de Chris Papin. C'est un moment sympa avec eux, un voyage électrifié aux sources du delta du blues.

 

Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh ColtmanCahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman

Fred Cruveliers Band

Un trio bien assis dans le milieu du blues qui est arrivé en quart de finale à Memphis au International Blues Chalenge en 2019.

Leur blues flirte volontiers avec le Rythm'n'blues, la Soul et drague aussi le Rock et la Pop .

Un premier album « Get it done » est sorti et Avril 2014 , un deuxième « Live in So Blues » en Avril 2017 et un troisième album «To live another day » en décembre 2018 maintenant largement diffusés sur les antennes blues françaises ( Lazer Blues Train , Maxwell Street , District Blues , Radio 666 , Radio Blues Intense , Blues Station , Radio Eure du Blues...etc )

En quelques années, le Fred Cruveiller Blues Band est parvenu à s’imposer comme une valeur sûre de la scène blues française.

Pour cet après midi, ils nous présenteront une toute jeune recrue à la guitare et au chant. Un beau potentiel et encore du blues pour l’avenir.

 

Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh ColtmanCahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman

Malted Milk Soul Orchestra

Plus de 20 ans de carrière, des centaines de concerts 7 albums et toujours la même énergie à défendre la musique afro américaine y mêlant blues, soul et funk. Arnaud Fradin et son groupe Malted Milk sont de retour avec un nouvel album «  Love, Tears & Guns « .

C'est la première scène de ce nouveau spectacle. Les 20 ans de carrière qui se fêtent par un show survitaminé.

Il n'y aura pas moins de 15 musiciens sur les planches, le groupe habituel Malted Milk avec entre autre Igor Pichon à la basse et Maxime Genouel à la guitare. Aux sept musiciens habituels s'ajoutent une section de cordes et deux choristes.

Et comme ce n'était pas encore suffisant, Arnaud Fradin a invité Hugh Coltman à le rejoindre au chant.

Ce sera la fête de la musique à Cahors.

Mais abondance ne signifie pas travail bâclé, bien au contraire. Après la tournée de grande qualité avec Toni Green entre 2015 et 2017, celle ci s'annonce très différente et prometteuse. Toni Green est repartie à Memphis et le groupe a travaillé d'arrache pied a écrire de nouvelles compositions aux styles variés. Soul et Blues rencontrent Funk et Rock. Le résultat est brillant. Arnaud Fradin reprend le chant, faisant varier sa voix au gré des accords. 

Hugh Coltman, showman par excellence le rejoint assez vite sur la scène. Leur association est irrésistible.

"Ca groove ....ca fait du bien .....ca taquine l oreille ....bref c est du Malted Milk ! Encore et encore bravo !"

 

Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh ColtmanCahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh ColtmanCahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman
Cahors Blues Festival, Malted Milk Soul Orchestra feat Hugh Coltman

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 08:41
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail

Sous l'égide de Francis Rateau

 

Sélectionnés par la commission de programmation du Cahors Blues Festival parmi plus de 60 candidats de plusieurs nationalités, voici les 8 demi-finalistes qui joueront sur la scène 'Village' du festival le Samedi 13 Juillet de 14h à 18h30 devant un Jury européen de programmateurs

Nous remercions tous les candidats inscrits dont il faut souligner le très bon niveau artistique

 

par ordre alphabétique :

BIG DEZ (quintet)

ELISE & THE SUGARSWEETS (quintet)

LUCKY GAS & LITTLE PETER (quintet)

ONE RUSTY BAND (duo)

RONAN & MARKO BALLAND (duo)

SAME PLAYER SHOOT AGAIN (quintet)

SWEET SCARLETT (quintet)

YOANN MINKOFF & KRIS NOLLY (duo)

 

les élus de cette demie finale vont s'affronter sur la grande scène . Nous aurons l'occasion de voir

Big Dez

One Rusty Band

Same Players shoot again

Elise & les sugars sweet

Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Big DezBig Dez

Big Dez

Elise & the sugars sweet
Elise & the sugars sweetElise & the sugars sweet
Elise & the sugars sweet

Elise & the sugars sweet

Same player shoot again
Same player shoot again
Same player shoot again

Same player shoot again

A l'issue de la finale du Challenge International 2019 du Cahors Blues Festival, les membres du Jury ont remis les Prix suivants :
- Prix du HookRock Festival (Belgique) : One Rusty Band
- Prix du Thrill Blues Festival (Croatie) : Same Player Shoot Again
- Prix Disney (France) : Elise & the Sugarsweets
- Prix Delta Booking and Festival (Pologne) : Elise & the Sugarsweets + One Rusty Band
- Prix Ameno Blues Festival (Italie) : Same Player Shoot Again
- Prix Baden Blues Festival (Suisse) : Same Player Shoot Again
- Prix Benicassim Blues Festival (Espagne) : Big Dez
- Prix Avignon Blues & Rock Chateaurenard Festival (France) : Same Player Shoot Again
- Prix Cahors Blues Festival (France) : Same Player Shoot Again + One Rusty Band
- Prix France Blues (France) : Big Dez

Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail
Cahors Blues Festival 2019 : finale du Mississipi Blues Trail

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 11:44

Adrien Legrand

La pluie a enfin cessé sur la Normandie. Adrien Legrand et ses amis font vibrer notre animateur  de France Bleu, Michel Jérome.

Originaire de Saint Malo, accompagné par la ville de Caen, c'est une musique toute douce, rock new have qu'ils jouent devant un parterre malheureusement presque vide. Pas facile pour eux. Ils remercieront généreusement le peu de public présent et repartent pour une nouvelle berceuse.

Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback

Metro Verlaine

Après la douceur de "Adrien Legrand", Métro Verlaine va un peu réveiller les endormis. 
Ils sont d'Evreux, ont 6 ans d'expérience. Avec Raphaelle, pas le temps de se reposer... elle chante, se déhanche, visite le public. Elle aime les marins et viendra fendre la foule pour toucher les pompons porte bonheur.

La Normandie, c'est un peu d'Angleterre. Ils ont puisé leur ressource musicale outre mer. Ils ont fait leurs débuts au "Rock dans tous ces états", festival important qui a lieu en juin à Evreux. Depuis leur début, ils ont enrichi le groupe avec Geoffroy qui est un batteur parisien ; il a quitté la vie parisienne pour s’installer notre ville ; et nous avons enrôlé un bassiste et un second guitariste du cru.. 

L'ensemble fonctionne bien. Ils viennent juste d'enregistrer leur premier album"

  • "Sombre, agressive et mélancolique, la pop sauvage des normands de Metro Verlaine est un mélange d'électricité et de romantisme. Leur premier album « Cut-Up » a été enregistré en deux temps dans une vieille baraque normande et produit par Charles Rowell (Crocodiles) et Arthur Guégan. Très inspiré par la vague post-punk (The Cure, PIL, Joy Division, New Order), le groupe en a déconstruit le son pour le rendre le plus clair et fin possible, dans un mélange de pop froide et de rythmiques martiales. "

     
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback

Mes souliers sont rouges

 

Cinq joyeux compères qui distillent leur musique traditionnelle québécoise dans une folle farandole,."Mes souliers sont rouges" est un groupe folk normano-québecois né  à Caen en 1991, fondé d'abord par deux musiciens de bars vite rejoints  par trois complices et  auteurs d'un premier opus « Tape la galoche » sorti en 1995 et récemment remastérisé et réédité.

C'est le titre" Les souliers sont rouges " qui les a baptisé et propulsé sur le devant de la scène. Leur répertoire réunit des morceaux du Québec, d'Acadie et d'Irlande, des compositions aussi.

Après une longue interruption, un groupe et un répertoire  renouvelés, ils reprennent  la route . Au vu de  l'énergie et la qualité  des arrangements, vocaux et instrumentaux, le succès revient.

Ils sont ce soir à Rouen pour l'Armada et reviendront très bientôt en terre normande.

Le groupe folk le plus alternatif sort son 7e album au Printemps 2019 : « Ce qui nous lie » : un manifeste pour les musiques populaires de tradition orale dont il vient d’extraire des pépites nichées au cœur des campagnes normandes et un trésor enfoui au fin fond du Michigan

 

Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback

Les Ogres de Barback

 groupe français auto-produit créé en 1994 et dont les membres sont quatre frères et sœurs. Chacun étant multi-instrumentiste, la couleur des chansons est très variée.

Déjà 25 ans que les Ogres de Barback parsème le temps de leurs chansons. Des premières que l'on trouve dans leur premier album auto-produit "Rue du Temps" jusqu'à celles que de l'album "Vous m'emmerdez" paru en 2014. Mais voilà, le temps commençait à être long pour tous les fans des Ogres de Barback 

`Nouvel album (15 mars 2019) et une tournée. De quoi s'agit-il donc, cette fois ? La forme tiendra autant du spectacle que du concert, avec, outre les trente-cinq instruments dont ils jouent, quelques éléments de décor et, surtout, une scénographie et une mise en lumières toujours aussi travaillées. Et de vraies surprises...

Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback
Les concerts de l'Armada avec Adrien Legrand, Métro Verlaine, Mes souliers sont rouges, Les Ogres de Barback

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 10:43

2019 voit quelques nouveautés au Cahors Blues Festival. Tout d'abord, le lieu a changé. L'espace Bessière héberge maintenant un multiplex cinématographique encore en travaux. Les beaux platanes qui bordaient la rue ont été malheureusement abattus et par cette période caniculaire, l'ombre a disparu.

Donc le rendez vous se trouve à quelques pas de là, sur le grand parking gratuit du haut de l'avenue Gambetta. L'aménagement des scènes reste le même, la petite scène du village du blues et ses concerts gratuits à l'entrée, et la grande scène de la soirée en arrière. De grands voiles d'ombrage recouvre le parterre des concerts de l'après midi. Indispensable.

Après les discours d'ouverture avec les élus locaux, Robert Mauries offre un nouvel hommage à Johnny Winter et baptise cette nouvelle grande scène du nom du bluesman décédé le 16 juillet 2014, le surlendemain de son dernier concert , à Cahors.

Place aux artistes, la musique reprend ses droits et vive le blues.

The Bluesbones

 

The Bluesbones

Pour commencer, c'est un groupe belge. Robert les a rencontré lors d'un voyage à Memphis. Ils étaient programmés en 2018 mais la météo leur a jouée un vilain tour et le set a du être annulé pour cause d'orage et de pluie diluvienne. Ils reviennent donc cette année sous un soleil de plomb. 

C'est une belle rencontre.

Formé en 2011, ils viennent tous d'autres formations, d'où une expérience perceptible dans leur jeu.

Leur but est avoué "To play the blues that that gets to your bones"

Et ils atteignent leur but, frissons garantis. Surtout lors de la reprise d’un titre de Barry White.

Si ma mémoire ne me lâche pas, c'est une nouvelle interprétation de "

You're The First The Last My Everything "- Barry White

 

Leurs influences : Jimmy Hendrix, Stevie Ray Vaughan, Joe Bonamassa, Walter Trout. 

 

 

Nico de Cock au chant, le guitariste Andy Aerts, le bassiste Ronald Burssens et Dominique Christens à la batterie. Depuis, Stef Paglia, un jeune guitariste talentueux de 18 ans a rejoint le groupe. 

 

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Nico Duportal & the Sparks

 

Six musiciens pour un set explosif de Rockin'Rhythm'n'Soul, c'est une musique ses origines aux sources de la musique populaire américaine.  En quelques années, le groupe est devenu une figure incontournable et emblématique de la scène européenne en sillonnant les routes. C'est tout le Rhythm'n'Blues et le Rock'n'roll originels que Nico et ses acolytes ressuscitent avec ardeur et style. Malgré la chaleur torride de cette fin d'après midi, les spectateurs quittent leur chaise pour se déhancher devant la scène.

Abdell B. Bop à la contrebasse et guitare basse, Pascal Mucci à la batterie et aux chœurs, Olivier Cantrelle aux claviers et aux chœurs, Alex Bertein au sax baryton et Sylvain Téjérizo au sax ténor

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Il est 20 heures 30, la grande scène ouvre son programme et recevra à la suite

Jessie Lee & the Alchemists

Will Barber Trio

Axel Baueur

Jessie Lee & the Alchemists

 

Une rencontre en 2011, Jessie Lee Houlier rencontre Alexis Didier et sa guitare et c'est une belle histoire qui nait. Un groupe rock voit le jour, reprenant des morceaux  blues rock puis très vite les compositions personnelles voient le jour. Depuis, ils se sont agrandis avec Laurent Cokelaere (basse) et Julien Audigier (batterie) soutiennent la voix puissante de Jessie Lee et les riffs et solos de guitare incisifs d’Alexis, rejoints peu de temps après par le claviériste Laurian Daire .

En juin 2015, Jessie Lee est approchée par les directeurs de casting de l’émission télévisée à succès « The Voice » à laquelle elle décide de participer, et c’est sur le petit écran que le grand public la découvre alors.

Depuis, ils jouent et ont remporté le Mississipi Blues Trail 2018. Ils reviennent donc sur la grande scène cette année. Nous avons de la chance de pouvoir les voir et les entendre. Ils mêlent leurs expériences personnelles pour nous offrir un set de rock, de blues, de jazz, de soul. La magnifique voix de Jessie colle parfaitement au répartoire de Etta James, qu'elle admire. C'est un vrai moment de plaisir qui ne dément pas les résultats du tremplin de l'an dernier. Ils ont en préparation un prochain album dont les morceaux sont écrits mais par encore enregistrés. Ils nous interpréterons 2 morceaux de ce prochain album. Test réussi.

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

 

Will Barber Trio

Auteur, compositeur, interprète.

Découvert au cours de l'émission "the Voice", Will Barber joue dans toutes les salles de France et d'ailleurs en solo ou en trio. Ce soir, ils sont trois, Will Barber à la guitare Weissenborn  (lap slide guitar) sur les genoux et au chant, son bassiste déjanté et son batteur déchaîné. 

Même s'il commence à avoir l'expérience de la scène, c'est tout ému qu'il arrive. D’emblée, il nous emmène dans son univers country, blues.

Les trois complices se lâchent peu à peu et le public s’enflamme. Les morceaux se suivent alternativement tantôt calme ou tantôt dans  intense . C’est original, les instrument qu’il utilise sont été créé pour lui et il en sort un son que l’on entend pas ailleurs. Entre ses créations, il reprendra  avec brio un morceau de Pink Floyd, "Another brick in the wall"

Il a un album tout récent "Alone"

Eric Blanc à la basse

Olivier Raynaud à la batterie

 

le public est emballé, en redemandera mais le timing s'oppose à un retour. Dommage, on aurait bien repris une dose .

 

Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture
Cahors Blues Festival 2019 : ouverture Cahors Blues Festival 2019 : ouverture

Axel Bauer

C'est l'invité d'honneur de la soirée.

Axel Bauer est un chanteur, auteur-compositeur, guitariste et acteur français.

Il se fait connaître fin 1983 avec la chanson " Cargo" qui rencontre un grand succès en France. Il revient dans les rangs en 1992 avec le titre "Eteins la lumières " puis en 2001 avec les " À ma place (en duo avec Zazie) " qui sera disque d'or et recevra un NRJ Music Award.

Le public le sollicite très vite pour qu'il reprenne les tubes qui l'ont fait connaître. Mais il a sa liste et verra plus tard pour les demandes. "Vous voulez du blues, je vais vous en donner, répondra t-il. 

Finalement les fameux morceaux sollicités finissent par arriver, peut être un peu tard, la fosse s'est dégarnie. 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 09:42

 

En ce premier week-end, l’Armada a dû faire face à une affluence record. On estime à 1/3,  le nombre de visiteurs supplémentaires dès les premiers jours de l’Armada 2019. C’est une réussite extraordinaire et plusieurs facteurs ont contribué à ce succès. C’était la première fois que le week-end de la pentecôte correspondait au premier week-end de l’Armada. Le soleil était de retour, pour le bonheur de tous, et ceci, juste après la journée du vendredi 7 juin où le site avait été évacué  à 18h, en raison de la tempête Miguel. Enfin, cette Armada était très attendue. 6 longues années séparaient cette édition anniversaire de la précédente et elle s’annonçait particulièrement belle, avec notamment la présence de près de 50 navires. Parmi les voiliers présents, on comptait deux bateaux d’exception : l’Hermione, l’invitée d’honneur, qui avait effectué un périple inaugural dans plusieurs ports de Normandie avant son arrivée à Rouen et le Sedov, le plus grand voilier au monde qui n’était à ce jour, jamais venu à l’Armada.

Et pour améliorer la circulation, notre ministre de l'intérieur, Christophe Castaner  est venu en visite surprise sur le site obligeant la fermeture d'axes routiers et empirant les difficultés. Mais bon, cet évènement n'est pas si fréquent...Après 500 mètres en 45 minutes, j'arrive tout de même à l'heure pour le premier concert.

Nous retrouvons Michel Jerome et Abdoul pour l'annonce des différents artistes du jour.

 

 

Beach Youth

Ils sont 4 garçons originaires de Caen, et leur notoriété monte doucement. Un deuxième EP nommé "Second" fait suite à leur premier Ep 5 titres nommé "Singles".

Après la sortie des singles « Days », Memories » & « Young », les quatre étudiants dévoilent l'EP « Singles », une compilation de titres retraçant les trois premières années du groupe. Un peu rétro, chaleureux, mélancolique, ils sont un peu perdu sur cette immense scène de l'Armada. Une petite salle les mettrait surement plus en valeur. A suivre et peut être reviendront ils, eux aussi à une éventuelle et nouvelle Armada .

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Jahen Oarsman

Caennais d'adoption, il a trouvé une ville qui l'aide à  s'accomplir.

C'est sa deuxième visite à l'Armada de Rouen et l'évolution est perceptible. Le répertoire s'est bien entendu développé, mais également l'aisance sue scène. Entre saoul, pop et folk, il nous emmène où le vent le porte, en douceur.

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Malo'

Franco Australien, il est le protégé de Jean Louis Aubert et a assuré la première partie de la tournée des "Insus" l'an dernier. L'ex-leader deTéléphone l'aide à réaliser plusieurs titres de son premier album français (Be/Être, Columbia), posera sa voix sur une chanson.

 Il a également travaillé avec Charlie  Winston, Pierre Guimard (Lilly Wood and The Prick), Craig Silvey (Arcade Fire, Florence + The Machine, Arctic Monkeys), Vincent Ségal ou encore Albin de la Simone.

Talentueux, il aime communiquer avec le public et entraine son public sur ses ballades à fleur de peau. Il a trouvé son style, une belle voix qui sert ses compositions, Malo' n'a que 23 ans et une belle carrière devant lui.

 

 

 

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Bénabar

 «Le début de la suite » est le nouvel album de Bénabar et dimanche à l’Armada de Rouen c’était le début de sa tournée des festivals de l’été. L’artiste propose au public un savoureux mélange de ses plus grands succès mais aussi ses nouveaux titres pour faire danser tout le monde. Et la recette a pris avec le public de Rouen. Plus de 20.000 personnes sont venues l’applaudir sur la presqu’île de Waddington.

Tendre, drôle, émouvant, il retrouve un public qui va supporter les maltraitances de la météo Avec ses titres comme "Quatre murs et un toit", "le diner", "l'effet papillon", il emballe , il assure. 

Son actualité du moment reste chargée avec en autre la sortie du film "Beaux Parents".

 

 

Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et BénabarConcerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar
Concerts de l'Armada, dimanche 9 juin 2019 avec Beach Youth, Jahen Oarsen, Malo et Bénabar

Partager cet article

Repost0