Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 18:03

Electric Blues Duo

 

Xavier PILLAC et Antoine ESCALIER font la paire depuis près d’une vingtaine d’années, que ce soit au sein du Xavier Pillac Band (quatre albums à ce jour) ou, depuis quatre ans déjà, sous la forme de cet ELECTRIC BLUES DUO à la formule originale. Songez donc: en soutien du chant et des parties de guitare de Xavier, Antoine, à ses lignes de basse alliant groove et sobriété, ajoute désormais un footdrum, engin diabolique permettant d’actionner avec les pieds caisse-claire, charley et grosse caisse. Désormais quadrumane, Maître Escalier ajoute donc à son souci de l’harmonie et des chœurs celui de l’indépendance rythmique, d’ordinaire dévolu aux batteurs! Par delà cette performance, ce qui frappe à l’écoute de leur EP 6 titres, c’est l’apparente facilité avec laquelle ces comparses parviennent à faire swinguer les covers qu’ils s’approprient. La moindre surprise ne venant pas de leur adaptation en ragtime-swing acoustique du “Thirteen Question Method” de Chuck Berry! Celle du “Going Back Home” de Jeff Magidson donne, sur une trame de slide électrique incantatoire, l’occasion à Antoine de démontrer toute sa science à la salle des machines. “Shout Baby Shout” de Yank Rachell bounce de bout en bout, avec le drone de Youssef Remadna (ex-Rosebud Blue Sauce) en arrière-plan, et le chant gourmand de Xavier, dont l’accent américain impressionne. Le “Going Up To The Country” de Taj Mahal voit ici son traitement Chicago-shuffle originel parfaitement respecté, mais Pillac y appose un solo d’une fluidité et d’une articulation toutes personnelles. Une version échevelée du “Big Road Blues” de Tommy Johnson accueille à nouveau l’harmo gouleyant de Youssef Remadna, et l’on se surprend à envier les résidents des marais poitevins, qui ont la chance de compter pareils voisins. D’autant que ces lascars reviennent avec un ghost track acoustique où le dobro de Xavier et l’harmo de Youssef rendent un hommage savoureux au vice favori de Tommy Johnson, le whisky. Mais six titres, ça passe trop vite: garçon, la même chose!
 

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition

Cut the Alligator

Soul et Funk sont au rendez vous avec eux. Il n'ont que six d'existence mais deja 200 concerts a leur actif.

Une grosse section rythmique accompagne les deux jeunes femmes au chant. Elles se relayent , chantent ensemble et seduisent leur public

Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition

The Big Set

le coup de coeur de la soiree

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition

Dirty Deep

 

Il est très tard et leur musique ne passe pas....

Bain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme editionBain de Blues 2018, la 12 eme edition
Bain de Blues 2018, la 12 eme edition

Partager cet article

Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 17:51

Awek

"Awek est à coup sûr l'une des meilleures formations de blues européen, parce qu'elle puise sa force dans l'expérience, son âme dans la passion, son jeu dans l'émotion et son talent dans l'art d'un blues authentique et terriblement actuel" Francis Rateau - Xroads Magazine

Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny NealCahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal

Blues Maker Foundation

Robert Finley

Robert Lee Coleman

 

Music Maker est un label musical américain de blues.

Il a été créé par la Music Maker Relief Foundation pour aider les vieux bluesmen dans le besoin de plusieurs manières :

  • le Musical Development Program aide de nombreux musiciens à relancer leur carrière en enregistrant des disques et en participant à un festival de blues (le Congressional Blues Festival),
  • le Cultural Access Program organise des tournées dans le monde pour faire connaître les artistes de la fondation (cette tournée est passée par la France en 2006 et 2007),
  • le Life Sustenance Program apporte une aide financière et sociale aux vieux musiciens malades et à leur famille,
  • en outre, le New Orleans Musicians Fund aide les musiciens victimes de l'Ouragan Katrina à revenir à La Nouvelle-Orléans.

Cette fondation est parrainée par Taj Mahal

Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny NealCahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny NealCahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal

Kenny Neal

 

Sur la lancée des Grammy Awards pour lesquels Kenny Neal avait été nommé en février dernier, l'ambassadeur du swamp blues a remporté deux prix à la cérémonie des BMA 2017, organisée comme chaque année à Memphis par la Blues Foundation.
Vainqueur du titre de " l'artiste contemporain blues de l'année " et du " meilleur disque de blues " pour son dernier album Bloodline, Kenny confirme sa forme avant son retour en Europe dés juillet prochain !

 

Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny NealCahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny NealCahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal
Cahors Blues Festival 2017: Awek, Music Makers Foundation, Kenny Neal

Partager cet article

Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 17:33

9 ème édition

"Après les remerciements d’usage, Alain Gires va donc déclarer ouverte cette 9ème édition et c’est le Curtis Johnson Band, groupe originaire d’Evreux et vainqueur du Tremplin de la Traverse en 2011, qui va s’y coller. Le quartet, qui s’apprête à enregistrer un album, va faire tourner des reprises de belle facture mais également des compos dont certaines vont malheureusement afficher un petit manque de mise en place, sans doute à cause de répétitions encore insuffisantes pour des morceaux fraîchement écrits.

L’énergie du combo et l’humour de Curtis vont toutefois mettre le public dans d’excellentes conditions pour la suite du programme, et après un inter-plateaux animé une nouvelle fois par Philippe Ménard et un bar pris d’assaut à cause d’une chaleur bien présente, nous avons assisté à un événement marquant à plus d’un titre, le dernier concert de Fred Chapellier dans sa configuration actuelle.
.
Entouré de ses habituels complices Charlie Fabert, Denis Palatin et Abder Bénachour, Fred avait également invité l’incroyable Johan Dalgaard aux claviers. Autant dire que ça sentait très bon sur le papier, et que ce fût effectivement un bonheur total ! L’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur concert de Fred que j’ai eu l’occasion de voir, et j’en vu quelques-uns… Un set musicalement parfait, avec une énergie de tous les instants, une complicité évidente entre les musiciens, et la banane jusqu’aux oreilles de chacun d’entre eux a prouvé que tout le plaisir ressenti dans la salle était partagé sans réserve sur scène également.

S’il fallait retenir 2 titres en particulier qui ont collé les poils à toute l’assistance ce serait sans aucun doute “A Silent Room”, qui me fait poser mes boîtiers à chaque fois tant l’émotion me gagne, et le somptueux “Gary’s Gone” en rappel, avec une intro mystique de Johan à l’orgue, et le son prodigieux de la Les Paul.
Mais réduire à cela la prestation du groupe serait totalement inqualifiable tant nous nous sommes régalés du début à la fin, sans aucun temps mort, et avec au final un public debout, applaudissant à tout rompre un concert absolument magique ! Un très grand moment qui restera assurément dans la mémoire du festival !

Il faut bien entendu associer à cette magnifique soirée toute l’équipe technique qui nous a fait un son superbe et de belles lumières, et une nouvelle fois tous les bénévoles de l’association La Passerelle pour leur merveilleux accueil, leur gentillesse et l’organisation sans faille. Et pour finir, notez bien sur vos agendas la date du 6 avril 2018, car nous fêterons le 10ème anniversaire du festival, et selon les propres paroles d’Alain Gires, la nuit risque d’être longue !"

Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band

philippe menard

Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band

curtis johnson band

Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson BandBlues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band
Blues Notes 2017 avec Fred Chapellier, Philippe Menard et Curtis Johnson Band

Partager cet article

Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 17:20

AWEK

 

Quatre lettres pour quatre musiciens qui sonnent le blues français depuis maintenant plus de vingt ans.

C'est leur premier passage à la Traverse. Nous en avions discuté il y a un an avec Olivier Trebel, c'est chose faite, ils sont enfin venus en Normandie.

Toujours le même entrain , la même fougue sur scène, ils ont  ce soir assuré la première partie d'un autre bluesman français, Charles Pasi.

Toujours fidèle à eux même, leurs influences continuent à venir du Texas, de la Nouvelle Orléans, du Chicago blues. Ils aiment les classiques BB King, Muddy Waters..Leur répertoire est fait de nombreuses compositions classiques, efficaces,

 

 

AWEK Bernard SELLAM, Guitare Chant.

Stéphane BERTOLINO, harmonica.

Joël FERRON, Basse.

Olivier TREBEL, Batterie.

 

Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la TraverseAwek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la TraverseAwek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse

Charles Pasi

Le dandy du blues français est passé en Normandie. Ces valises sont légères, son dernier "Bricks" album est sorti en 2017.

Il aime mixer les genres, blues, jazz, rock et même musique africaine, son harmonica et sa guitare le suivent partout .

Voilà son 4e album Bricks, signé chez Blue Note (il est d’ailleurs l’unique Français à pouvoir en dire autant). “Les briques, c’est ce qu’il y a au départ d’une construction. Et aussi à l’arrivée. Quand il ne reste plus rien, il reste encore les briques. Tu regardes une ruine, tu vois des briques. La brique, c’est autant le projectile que le refuge. La brique, c’est le foyer, le symbole de la protection.”

 

 

Ce soit, il a entrainé le public dans son monde.

Après l'intimité des nouveaux morceaux, il rejoindra la batterie et le batteur pour un jeu à 4 mains, puis passera au clavier , reprendra sa guitare, son harmonica pour finir sur un mix instrumental qui fait toujours plaisir à voir et à entendre.

Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la TraverseAwek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la TraverseAwek et Charles Pasi  a la Traverse
Awek et Charles Pasi  a la Traverse

Partager cet article

Repost0
23 août 2018 4 23 /08 /août /2018 10:07

Le rendez vous de l'après midi est pertubé  par les orages. Après les très grosses chaleurs de la semaine, il est temps de rafraîchir l'atmosphère.

La technique avait tout préparé, Robert Finley et les belges de "The Blues Bone "sont prêts, mais la pluie et l'orage mettent tout le monde en attente. Des ponchos en plastique sont distribués, les spectateurs se mettent à l'abri mais rien n'y fera, il pleut.

C'est l'occasion d'aller boire un verre et de discuter avec les fidèles amis du festival. Et d'aller voir les habitués des festivals de blues .

Il n'y a plus qu'à attendre la soirée, voir si la pluie cesse.

Jorge Ramirez aime le blues, peint le blues et le vit. Cet artiste peintre, à l'air taquin et au style décalé, vit entre Carcasonne et la Nouvelle-Orléans depuis 1991. Il a posé, cette année encore et pour la onzième fois, ses toiles au Cahors Blues Festival.

Jorge Ramirez aime le blues, peint le blues et le vit. Cet artiste peintre, à l'air taquin et au style décalé, vit entre Carcasonne et la Nouvelle-Orléans depuis 1991. Il a posé, cette année encore et pour la onzième fois, ses toiles au Cahors Blues Festival.

Il est presque vingt heures, la pluie a cessée, la température a bien baissé.

Le spectacle va continuer.

Robert Mauries annonce le nom de son premier invité de la soirée.

Paul Deslaurier Band

"Le Paul DesLauriers Band est très fier d'annoncer que nous avons remporté le prix pour Entertainer of the Year (Artiste de l'année) pour une deuxième année consécutive au 21e gala des Maple Blues Awards ". Voilà qui promet de nous régaler...

Ils se sont produits dans de prestigieux festivals nord-américains : le Big Blues Bender à Las Vegas, le Daytona Blues Festival, le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival International de Blues de Tremblant, l’Ottawa BluesFest, le Kalamazoo Blues Fest au Michigan, le Heritage Music Blues Festival à Wheeling, West Virginia.

Relentless est le nom de ce show et de leur dernier album . Un mélange de blues et de rock, qui ramènent quelques années en arrière, vers les années 60 - 70. Le trio excèle, il figure aujourd'hui parmi les meilleurs groupes de blues canadiens et ne cesse de consolider sa réputation sur la scène internationale.Et nous n'allons pas être déçu..

 

Paul DesLauriers

Greg Morency à la basse

et Sam Harrisson à la batterie

Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018

 

Eric Gales

C'est le dernier invité de toute cette édition 2018. Un coup de coeur de Robert Mauries.

Il est déjà venu, il y a quelques années comme invité d'Anna Popovic. Une apparition rapide qui nous a permis de découvrir un guitariste hors pair.

Cette année, il est avec son groupe, et il nous dévoilera les événements qui ont changés sa vie.

Pour cette soirée, on s'attend tous à une démonstration de technique "guitare, une strat à 6 cordes".

 

Blues, funk, rock, swamp, gospel, reggae tout y est.

Sa particularité, c'est d'être droitier et de tenir sa guitare comme un gaucher. Il a appris comme çà depuis sa plus tendre enfance, il ne sait pas faire autrement..C'est dit, pas de discussion et de toute façon, il est trop adroit pour discuter.

Au cours de morceaux, il se dévoilera. Oui, il a fait de la prison et surtout il a su en tirer bénéfice. C'est derrière les barreaux qu'il a monté son groupe, qu'il a arrêté de se droguer. Jimmy Hendrix reste son idole et il s'en inspire.

Mais il n'hésite pas à piquer la batterie pour se défouler un peu ...

Et puis, il a rencontré une belle qui le rend tellement heureux...

Et nous aussi, il nous a rendu heureux. 

Paul Deslaurier reviendra le rejoindre pour quelques morceaux où les guitares s'envolent.

Il finira de façon inhabituelle.

C'est lui, l'artiste  qui invitera tous les bénévoles pour les remercier d'être là, de faire ce travail indispensable à la survie des festivals.

Il remerciera en particulier Robert Mauries de l'avoir choisi pour cette clôture.

L'émotion est très forte, les larmes sont au bord des yeux .

Merci Eric Gales, c'était une très belle fin pour cette édition 2018.

Vivement 2019.

 

 

Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018
Cahors Blues Festival, le 18 juillet -  clôture du festival 2018

Partager cet article

Repost0
15 août 2018 3 15 /08 /août /2018 09:04

SUNNYSIDERS

En duo, ils arrivent de Zagreb, en Croatie. 

Boris Hrepić fera partie du jury du Mississipi Blues Trail.

Ils ont remporté le Croatian Blues Challenge en 2010. Ils ont été demi-finalistes au International Blues Challenge, à Memphis 2011 et au European Blues Challenge, Toulouse 2012.

Hrepa (Boris Hrepić) est le leader de la guitare acoustique, du chant et de l’harmonica.Ro La (Antonia Vrgoč) est la voix qui navigue entre le blues et le rock.

 

AYNSLEY LISTER

Charme, le mot clé pour parler de lui.

Star montantes du blues, il a déjà travaillé avec Vaughan,Gaines, Clapton... une solide expérience...

Aynsley tourne actuellement  avec son dernier album, Home.

Sélectionné dans Guitarist Magazine, Classic Rock, Blues et HiFi Magazines entre autres. L'album a reçu d’excellentes critiques et gagné de nombreux prix dont le meilleur compositeur blues (British Blues Awards) et la meilleure chanson blues (British Blues Awards) avec Home le titre éponyme de l’album

Un guitariste qui fait partie de la génération qui "modernise" le blues, en mélant les sons rocks à la musique du delta. 

Des  morceaux rythmés comme  « Handful Of Doubt » puis un  blues trainant « Won’t Be Taken Down » qui pourrait générer de nouvelles histoires, on enchaine avec un morceau tout  délicat , tout en guitare acoustique «Kalina »....

Bref, on est tellement bien que l'on oublirait presque que l'heure des concerts de la grande scène est proche. Toute les bonnes choses ont un  fin...

 

Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet

Finale du Mississipi Trail Challenge 2018 sous l'oeil attentif du Président et de la marraine du festival.

Les quatre groupes retenus par le jury sont 

Nico Chona et les Freshstones

Lorenzo Piccone et Ismaila Mbaye

Jessie Lee et the Alchemists

Bo Weavil

Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Nico Chona et les Freshstones
Nico Chona et les FreshstonesNico Chona et les Freshstones
Nico Chona et les Freshstones

Nico Chona et les Freshstones

Jessie Lee et the Alchimist
Jessie Lee et the AlchimistJessie Lee et the Alchimist
Jessie Lee et the Alchimist

Jessie Lee et the Alchimist

Lorenzo Piccone et Ismaila Mbaye
Lorenzo Piccone et Ismaila MbayeLorenzo Piccone et Ismaila Mbaye
Lorenzo Piccone et Ismaila Mbaye

Lorenzo Piccone et Ismaila Mbaye

Bo Weavil

Bo Weavil

Jessie Lee & the Alchimist rafleront le maximum de prix.

Bo Weavil ne cacha pas sa joie de partir pour Memphis en 2019.

Manu Lanvin & the Devils  ,alias Jimmy Montout à la batterie & Nicolas Bellanger à la basse

et ses invités

Une soirée de fou.

Déjà Manu Lanvin qui va faire très vite monter la température dans le public et ensuite, toute une pléthore d'invités qui vont se succéder, jouer ensemble .

Plus de trois heures de show sans relâche..

"Six Blind white horses" pour débuter, les premières notes sonnent avant l'arrivée de Manu Lanvin et d'emblée, la magie s'opère...Quelques notes de la célèbre guitare viennent du fond de la scène et Il apparait ..sous les applaudissement de son public.

 

Avec 

JJ Thames avec "I just to make love to you"

Robert Finley

Gaelle Buswel et "Come Together

Diabolo et son harmonica , sur presque tous les morceaux de la soirée

Ladell McLin, 

Aynsley Lister avec "Son of the blues","Who Do you Love"

Mike Latrell au piano

et pour finir, Paul Personne avec "I'm going Down"

La soirée s'achèvera avec tous les invités sur scène et une interprétation  de "People Get ready". 

Encore merci Manu...

avec Paul Personne

Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juilletCahors Blues Festival, le 17 juillet
Cahors Blues Festival, le 17 juillet

Partager cet article

Repost0
7 août 2018 2 07 /08 /août /2018 16:05
Cahors Blues Festival 2018, le 16 juillet

Pour mettre en avant et récompenser les artistes qui font vivre le blues, le Cahors Blues Festival organise à l’occasion de sa 36ème édition, le 16 et 17 Juillet 2018, le second  « INTERNATIONAL MISSISSIPPI BLUES TRAIL CHALLENGE ».

 

Ce challenge se déroule en public dans le cadre du Cahors Blues Festival. Il est doté de prix internationaux (festivals, salles de concerts). Il est destiné à des formations musicales de blues concourant sur candidature spontanée ou proposées par une société de production, une agence de booking ou un label et répondant aux critères suivants :

 

• Musiciens ou formations,  professionnels ou amateurs, composés d’un à cinq membres.

 

Les 8 demi-finalistes de l'INTERNATIONAL MISSISSIPPI BLUES TRAIL CHALLENGE du Cahors Blues Festival sont :


Catégorie solo/duo :
- BO WEAVIL (France) 
- MOSHKA (Espagne) 
- LORENZO PICCONE (Italie) & ISMAILA MBAYE (Senegal) 


Catégorie trio/quartet/quintet
- The BIG SETS (Angleterre) 
- JESSIE LEE & the ALCHIMISTS (France)
- FOOLISH KING (France) 
- MANU & THE RED COFFEE (France - Ile Maurice) 
- NICOLAS CHONA & the FRESHTONES (France) 

 

A l’issu de la demi-finale 4 formations seront sélectionnées pour participer à la finale sur la grande scène du festival le 17 juillet, prestation de 25  minutes à l’issue de laquelle plusieurs Prix sont attribués

Bo Weavil. Depuis une vingtaine d annee , ile multi instrumentiste parcoure les scenes de blues.

Bo Weavil. Depuis une vingtaine d annee , ile multi instrumentiste parcoure les scenes de blues.

Foolish King . ce quintet  envoie des compositions melangeant   blues profond, funk volcanique et jazz. Propulsé en live par l’énergie de la  chanteuse Charlie, ils emmenent le public dans les annees 70.

Foolish King . ce quintet envoie des compositions melangeant blues profond, funk volcanique et jazz. Propulsé en live par l’énergie de la chanteuse Charlie, ils emmenent le public dans les annees 70.

Jessie Lee & the Alchimists

Jessie Lee & the Alchimists

Lorenzo Piccone

Lorenzo Piccone

Moshka

Moshka

Nicolas Chona & the Fresehstones

Nicolas Chona & the Fresehstones

The Big Set

The Big Set

Manu & the red coffee

Manu & the red coffee

« Nous avons reçu 70 candidatures. Nous en avons sélectionné 8 pour la demi-finale, 4 seront choisis pour la finale. Ils viennent de la France et de l'étranger» poursuit le président. Ils se sont produits devant un jury. Les nominés gagneront des contrats dans des festivals de blues.

Le jury se composait d'organisateurs de festivals en Angleterre, Espagne, Suisse, Belgique, France entre autres, du Cahors Blues Festival représenté par sa marraine Gaëlle Buswell, d'un site de matériel de vente d'instruments de musique. Il offrira des instruments aux gagnants.

 

Après cette après midi de blues; la musique sera dans les rues de Cahors pour la soirée et une partie de la nuit. Manu Lanvin Gaelle Buswel, Robert Finley se retrouverons près de la halle ,,,,

Partager cet article

Repost0
1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 10:14

Aujourd'hui, l'organisation des concerts gratuits du village du blues a été modifiée, la coupe du monde football a priorité.

Bernard Salem et ses élèves  ont rendez vous à 14 heures avec leur public.

La deuxième partie aura lieu après le match, à 19 heures,

Les klaxons et trompettes retentissent dans la ville , nous sommes "Champion du monde" comme en 1998. La fête commence à carillonner  dans la ville , tout Cahors est dehors . La France honore ses héros du jours, merci les Bleus...

Mais n'oublions pas le blues pour autant.

©  Dave Shopland/BPI/Shutt/SIPA

© Dave Shopland/BPI/Shutt/SIPA

Arrivant d'Espagne, c'est "Johnny Big Stone and the Blues Workers" qui reprend .

 Robert Mauries  les a découvert lors  du dernier challenge international de blues qui a eu lieu au Danemark.

Pour eux, c'est du blues, blues de différentes influences plus ou moins traditionnelles

Ils ont 2 albums  dont le dernier "Move on" , enregistré en 2015, ne contient pratiquement que leurs compositions.

Cette après midi, notre trio aura une invitée Sweet Martha 

 

Johnny "Big Stone" : guitare, chant. 
Little Jordi : contrebasse, harmonica 
Reginald Vilardell : batterie.

Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet

Toronzo Cannon

Natif de Chicago, c’est un représentant talentueux de la musique blues de cette grande ville.

Guitariste-chanteur, il s’est forgé sa réputation dans les fameux clubs et festivals de Chicago pour arriver à une réputation internationale.

Un chant puissant et une maîtrise indéniable de la guitare, il a aussi de grands talents de compositeur . C’est aussi un véritable showman, qui aime jouer avec son public.

Il a été inspiré par divers artistes, il aime surtout les guitares, celles de Hound Dog Taylor, d’Elmore James, de Albert King, Buddy Guy mais aussi de Jimi Hendrix.

 

Tout tous ceux qui aiment les Stones, Buddy , Guy Muddy, Waters, John Lee Hooke, Allman Brothers band,  James Hunter écoutez le, allez le voir lors de ces nombreuses tournées.

Energie, passion, sincérité sont les maitres mots du blues, il en est un digne représentant.

 
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juilletCahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juilletCahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet

Une petite pause technique pour préparer le plateau du dernier concert de la soirée dont profites Robert Mauries. 

Bette Smith lui a été présenté par le label, ni vue ni entendue auparavant.

Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour la proposer à la programmation du festival ...Mais il nous laisse la surprise.

En attendant la fin des balances, il nous présente la nouvelle marraine du festival pour cette année. Gaelle Buswel est l'élue et c'est avec émotion qu'elle remercie l'organisation de cet honneur...Elle reviendra bientôt sue scène avec plein d'autres artistes pour une soirée qui s'annonce plutôt festive.

Impossible de rater son entrée sur scène. C'est dans une tenue moulante et brillante, une chevelure de lionne qu'elle annonce un show coloré pour cette fin de soirée. Energie, gaieté seront les mots clés.On pourrait presque revoir la reine du rock,Tina Turner.

Née à Brooklyn, Bette Smith s’est rapprochée de ses racines musicales à Memphis lors de l’enregistrement de son premier album. Chanteuse de gospel à l’église et grande fan de Soul Music, c’est sous cette influence qu’elle sort le puissant « Jetlagger » paru le 29 septembre dernier.

Produit par Jimbo Mathus (Shinyribs, Luther Dickinson, The Seratones, …), l’album enregistré en live immortalise une véritable performance de la chanteuse car on y retrouve toute l’énergie et l’implication que Bette Smith retranscrit en concert.

Avec des teintes de Blues à la Big Mama Thornton, la classe de Joe Williams, la force de Koko Taylor et l’énergie de Janis Joplin, le tout bien enroulé dans un style à la Billie Holiday…

 
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juilletCahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet
Cahors Blues Festival 2018 , le 15 juilletCahors Blues Festival 2018 , le 15 juillet

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 11:53

Tout juste arrivée  la veille pour profiter du magnifique feu  d'artifice tiré du pont Valentré, les festivités repartent pour une nouvelle fois à l'espace Bessière. Il fait très chaud, le public arrive doucement et profite des grandes voiles d'ombrage qui protège les lieux d'un soleil de plomb.

C'est un duo suisse qui ouvre le 36 ème festival.

Amaury Faivre

Amaury Faivre et Yves Staubitz, vainqueurs du Swiss Blues Challenge 2017 se sont rencontré en 2010 . Ils ont crée leur duo . Harmonica, composition et chant  pour Amaury et guitare pour Yves, c'est  un mélange de blues, folk . Leur spécialité, c'est l'improvisation....

Cahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juillet

19 heures, c'est le rendez vous avec les rouennais de "Hot Slap". 

Eux leur truc c'est le rockabilly.

Heureusement que la température extérieure commence à baisser, ils vont s'occuper de chauffer l'ambiance et de faire bouger le public qui arrive tranquillement. Contrebasse, guitare, batterie, le trio énergique reprend les classique du rock'n'roll de Johnny Cash, Eddie Cochran, Elvis Presley....mais module son répertoire avec des compositions personnelles.

 

Cahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juilletCahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juillet

C'est maintenant l'heure de rejoindre la grande scène.

Robert Mauries ouvre la première soirée sur la grande scène ; Il en profite pour dédier cette nouvelle édition à Léo Bud Welch, décédé il y a peu de temps ; Et qui mieux que Béatrice Chauvin, qui le connaissait  très bien pour présenter sa carrière. ??

 

Rumble to Jungle

Ils ont gagné le challenge du Mississipi Blues Trail en 2017 et reviennent donc en première partie de soirée pour un concert d'environ quarante cinq minutes. Avec toujours Eddie Leclerc comme fondateur et guitariste de  Rumble To Jungle , il a été rejoint par la chanteuse Kissia San, le bassiste Sébastien Richelieu et le batteur Paul Hérou.

 Après avoir sorti un premier EP mélangeant Hip Hop, soul, funk, jazz, groove et blues , la rencontre avec la chanteuse franco-somalienne Kissia San tourne le groupe vers un son soul/rock.

L’équipe R2J se réduit à une formation plus brute, plus efficace et plus resserrée en adoptant la formule combo, guitare, basse, batterie et chant !

Eddy Leclerc : Guitare
Kissia San : Chant
Sébastien Richelieu : Basse
Paul Héroux : Batterie

Cahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juilletCahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juillet

Steve Strongman

Il a fait la première partie pour Buddy Guy, Jimmie Vaughan, Randy Bachman, Roy Clark, Otis Clay, Jeff Healey, Sonny Landreth, et la légende britannique, Joe Cocker, pour n'en nommer que quelques-uns.

 Il a remporté le prix Juno pour l’album blues de l’année, des prix Maple Blues pour l’auteur-compositeur, l’enregistrement et le guitariste de l’année. Il s’agit de Steve Strongman, Il est à Cahors pour la première fois et espère bien revenir un jour. Il  arrive du Canada, d’Ontrario  pour être plus juste et c’est avec un fort accent qu’il se présente . Il met un point d’honneur à ne parler qu’en français et s’en sort plutôt bien. Mais il n’est pas venu que pour parler. Auteur compositeur, il aime le rock. Et son interprétation du blues s’en ressent.  Il arrive avec un nouvel album de mars 2017.

Electrique et énergisant…tout en traduisant toutes les nuances du blues jusqu’au balades tendres.Son ami saxophoniste  viendra le rejoindre pour quelques morceaux.

 

Cahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juilletCahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juillet

Le blues n'a qu'a bien se tenir,  Senseverino et son humour décapant sont là pour finir la soirée.

Pour commencer, il va d'emblée annoncer ce qu'il ne fera pas, donc pas "les embouteillages"," A mon enterrement" et plein d'autres tubes qu'il a chanté des dizaines de fois. Mais pas d'inquiétude, il fera tout le reste ..ou presque.

Et surtout les morceaux de son dernier album, un hommage au blues; etre Montreuil et Memphis.

Guitare, harmonica sont là. Mais surtout cette écriture ambivalente, chargée de mots et de jeux de mots. A écouter avec attention pour bien profiter du show, n'est ce pas, les gens des gradins qui ronronnent sur leur siège....Nico Duportal viendra renforcer la guitare de Sanseverino.

Avec les guitaristes Nico Duportal et Hervé Legeay, le batteur Stéphane Huchard, l'organiste et violoniste Christophe Cravero, l'harmoniciste Marko Balland.

 

Cahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juilletCahors Blues Festival ; 14 juillet
Cahors Blues Festival ; 14 juillet

Partager cet article

Repost0
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 17:02

C'est un tout nouveau festival qui vient de naître. La Traverse reçoit les formations mais l'organisation revient à Philippe  Crestée et Valérie son épouse. Sa dernière venue était fêter le 20 ème anniversaire du Big Band avec une invité prestigieuse , China Moose en octobre 2015.

Le 28 janvier, c'est avec un invité aussi célèbre, André Manoukian  que ce premier festival est inauguré. Vingt deux musiciens,  22 ans de  tradition des grands orchestres de jazz, à travers les répertoires de Count Basie, Buddy Rich, Ray Charles, Franck Sinatra, etc.

Il y aura deux autres soirées concerts.Le lendemain c'est le Big Band Charlier / Sourisse qui occupera la scène.

"Au fil des années, à travers les multiples concerts, rencontres musicales, et Masterclass, le projet de créer un Big Band Charlier/Sourisse est apparu aux deux musiciens comme une évidence : Leur musique, “comme un jeu de légo entretoisé multipliant les lignes de fuites, les superpositions, les à-pics vertigineux” se prête à merveille à une écriture pour grand ensemble. Ils ont ainsi confié 13 compositions originales extraites de leurs différents albums à trois arrangeurs parmi les plus reconnus de la scène européenne : Pierre Drevet, Carine Bonnefoy et Stan Sulzmann qui ont réalisé des arrangements et orchestrations pour dix-huit musiciens."

Claude Egéa (trp)
Pierre Drevet (trp)
Erick Poirier (trp)
Yves Le Carboulec (trp)
Stéphane Chausse (alto sax, clar)
Lucas St-Cricq (alto& ten sax)
Stéphane Guillaume (sop & ten sax, flûte, clarinette)
Fred Borey (ten sax)
Fred Couderc (Baryton sax & basse clarinette)
Denis Leloup (trb)
Damien Verherve (trb)
Philippe Georges (trb)
Didier Havet (tb basse)
Benoît Sourisse (Piano / orgue hammond)
JM Charbonnel (contrebasse)
Pierre perchaud (guitare)
André Charlier (batterie)
Nicolas Charlier (percussions).

Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE
Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE
Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE
Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE
Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE
Jazz d'hiver à la Traverse, CHARLIER/SOURISSE

Partager cet article

Repost0