Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 16:00

12 jours de randonnées

départ du Caire, un détour (beaucoup trop court ) sur Alexandrie et sa merveilleuse bibliothèque puis l'oasis de Siwa.

De là , nous empreinteront les routes , pistes et chemins de la mer de sable , à pieds ou en 4*4.

Une escale à l'oasis de Baharya , un bain d'eau de source , puis un autre et enfin le fameux désert blanc . Il y a le vieux et le nouveau désert blanc .Trois jours de sable meringué, de champignons  et l'apothéose au Théatre et au lieu dit le Mariage ".

C'est déjà la fin , la fin de ses marches sous un soleil hivernal qui gave notre tête de bons moments et de remèdes antidépression pour affronter l'hiver rude de nos campagnes , c'est aussi la fin de ces soirée autour du feu , à siroter un thé , ou plutôt 3 thés, en chantant à tue tête et en jouant du jerican .

 

egypte_1398.jpg


Il restera 2 jours au Caire pour revoir la grande ville.

Elle grouille de gens, elle est toujours aussi poussièreuse , elle hurle les klaxons de toutes ces voitures loin des normes écologiques des pays trop civilisés.

Elle a surtout  perdu son charme.

Elles étaient si belles, si fières de montrer leur sommet pointu que rien ne masquait . Il y a 25 ans que je les ai vu la première fois , dans leur écrin de sable , visibles à des kilomètres .Quel outrage d'avoir détruit cette majesté, pour construire des maisons et des routes qui facilitent l'accès aux touristes et aux marchants de la ville .

Les 3 pyramides ne sont plus qu'une curiosité qui rapportent de l'argent à l'état, aux commerçants  .Elles ne valent même plus le détour . Quelle déception....

Et puis, il y a eu des instants magiques dans cette grande mégapole.

Une visite discrète dans la citadelle, des visages souriants, détendus, et cette visite de mosquée .Notre guide improvisé nous a ouvert les portes du minaret, et de tout là haut , la vue est tellement différente.

Il faisant brumeux de poussière et de pollution, des rangées d'antennes paraboliques guidaient notre regard vers tous les toits, tous les sommets des autres minarets.

Un petit coin de bonheur .

 

egypte_1439.jpg

 

C'est fini, le bus nous conduit à l'aéroport. Cinq heures plus tard, c'est Roissy et sa couche de 20 cm de neige qui bloque tout Paris.

Mais les ministres ont dit que c'est Météo France qui s'est trompé .Eux, ils sont restés au chaud. Ils savaient sûrement .

 

 

Ils nous reste les photos , les adresses des uns et des autres pour continuer à réver de soleil  et continuer à rire au coin du feu. Peut restera t il aussi des amis .

En attendant , Jean Pierre nous a fait un petit montage .

 

et moi encore des photos.

 

  egypte sepia 4219

egypte_4101nb.jpg

Partager cet article

Repost0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 16:32

HK 0483

 

HK 0524

 

HK 0534

 

HK 0612

 

HK 0751

 

hk 0759

 

HK.0763

 

HK 0859

 

 

HK 0885

 

HK 0893

 

HK 80536

 

HK O608

 

HK 0712

 

HK 0687

 

HK 0706

Partager cet article

Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 10:40

nz_9164.jpg

snope point

nz_9126.jpg

snope point

 

nz_9191.jpg

 

snope point

 

nz_9211.jpg

 

snope point

 

nz_9244.jpg

 

snope point

 

nz_9293.jpg

 

curio bay

 

nz_9364.jpg

 

curio bay

 

nz_9406.jpg

 

quelque part

 

nz_9426.jpg

 

quelque part

 

nz_9466.jpg

 

florence point

 

nz_9534.jpg

 

owaka falls

 

nz_9550.jpg

owaka falls

Partager cet article

Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 08:49
il nous reste une journée et demie avant de rendre le cc.
 Plusieurs options sont possibles pour occuper ce temps .
Le retour à la montagne et au lac avec le Mont Cook, le plus haut sommet de NZ, le lac Tekapo, juste en dessous du mont Cook ou le retour à Kaikoura pour essayer de voir les baleines .

 Nous sommes dans un café en bord de route et la serveuse nous propose son aide .
Elle nous conseille un itinéraire vers la montagne , avec différents villages sympa .
Et surtout, elle nous renseigne sur les prévisions météo, notre ennemie depuis le début de l'île du sud .
Il va faire de plus en plus beau au nord de Christchurch, la pluie va tourner vers la montagne . Nous décidons donc de retourner à Kaikoura , au nord .

 La route faisant, effectivement, le ciel se découvre .
Nous arrivons à Kaikoura en milieu d'après midi, après une rencontre photographique avec les otaries à fourrure .
Nous allons nous inscrire pour la sortie du lendemain.
Tout roule, le soleil brille, il n'y a pas de vent . La nuit est calme, la température douce et je commence à y croire .

 Nous allons au point de rdv et surprise, la 1 ère sortie est annulée . Il y a beaucoup de vent en pleine mer et les bateaux ne peuvent pas sortir .
Nous nous inscrivons pour la sortie de 12 heures , mais il nous est expliqué que les chances de sortie des bateaux sont de moins de 20% .
Quelques courses et un café plus tard, nous retournons au centre, sans illusion cette fois ci, le vent étant violent à terre .
Nous regardons le documentaire animalier dans la salle de staff, attendant la décision finale . Je me rend compte de mes lacunes en anglais, je ne comprends rien, et de toute façon, je ne suis pas du tout concentrée .

Le verdict  tombe, toutes les sorties de la journée sont annulées . C'est définitivement terminé, nous ne verrons pas les baleines, les dauphins, les albatros royaux ....

Encore une déception ....

Aujourd'hui, nous sommes à Christchurch .
Nous reprenons l'avion demain, c'est donc fini pour la NZ . Il fait un magnifique soleil, sans vent et je rage encore de tous les ratés dus à la météo .

La ville est agréable, habitée et oui , il y a de la vie ici .

Partager cet article

Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 10:00
Après la semi deception de Milford, nous reprenons la route pour la plus grande ville, le plus au sud de l'île du sud , Invergargill.
 Elle ressemble à toutes les villes de NZ , avec ses maisons en bois bien entretenues, ses stores à l'américaine et son absence d'habitant . Mais où sont donc tous les Néo Zelandais . C'est vrai que dans l'ile du sud, la densité est de 3 habitants au KM2 , donc bien moins que les vaches , moutons et biches qui peuplent les paturages .

 Pour parvenir à cette ville du sud, j'ai trouvé sur la carte une toute petite route, de montagne , permettant d'éviter la grande nationale . Foutaise, c'est une immense plaine qui nous amenea au sud . Ce soir ce sera resto et vin au menu .
Cela fait plusieurs fois que nous testons le vin d'ici et ma foi, il n'est pas mauvais du tout . Je compte bien essayer encore quelques crus avant le retour vers la France .

7 heures, le réveil sonne et en route pour la route de la côte .C'est une scenic drive, elle doit donc être jalonnée de beaux sites . Le soleil nous accompagnera toute la journée et le vent restera tempéré .

Enfin . Tout d'abord nous testerons le slop point . C'est le lieu le plus au sud de la NZ. Il est superbe . Du haut de la falaise, couverte de graminés dansant au vent , la mer se heurte sur de gros rocher noir . Les vagues ont une telle force que parfois elles atteignent plusieurs mètres de haut . Au bout du chemin, un panneau indique que la distance entre l'équateur et le pôle sud est un peut prêt la même , soit environ 5000 kms . Il fallait normalement 20 minutes pour aller et venir de ce point , nous avons du y passer une heure et demie .

Retour à la route , pour curio bay . C'est une foret petrifiee et aussi le lieu où se trouve une colonie de pinguins aux yeux jaunes . Ils ne sont pas là, ils préfèrent pécher toute la journée que de jouer les stars pour photographes . Dommage .Le site est curieux, les arbres pétrifiés sont petits, mais tellement vieux ....Plusieurs millions d'années ...

Quelques images plus tard, nous arriveons près d'Oweka . Il y a , cachée dans la foret une jolie cascade . Elle commence à etre bien àl'ombre des grands pins , mais nous ferons quelques jolies photos .
La journée a été bien remplie . Le soleil nous a tenu compagnie sans fléchir et c'est bien agréable .

Partager cet article

Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 11:10

 

 

Prochaine étape, les sounds de Milford .


Nous reprenons la route . C'est le déluge, il pleut , il vente, il fait froid et le brouillard ne nous quitte pas .


Chouette cette route, avec de magnifiques paysages . Du moins c'est ce que disent les guides touristiques, parce que nous, on n'a rien vu .


Quelques lueurs palotes de temps en temps, nous en profitons pour faire quelques photos sans interet .

Les fougères de toutes sortes bordent la route . Il paraitqu'il y en a 1200 espèces et moi, les fougères, j'en ai plus qu'assez . Je veux du soleil, pas beaucoup, mais juste de quoi découvrir cette contrée si lointaine , que je ne reverrai pas dans un avenir proche .


Bref, Wanaka arrive , avec ses fougères , nous allons y camper pour la nuit . Demain ne peut pas etre pire .

Ce n'est qu'une ville d'étape avant de remonter vers Te Anau et la Milford road .

Quelques mots avec le voisin, un australien qui nous annonce que la route est coupée pour cause de neige . Il a du picoler de trop ....ce n'est pas possible, ce n'est pas l'hiver ici, mais encore l'été .

La pluie a frappée le toit du CC toute la nuit .


Le lendemain, contact, c'est reparti pour la fin de l'itinéraire .

Comme recommandé, nous faisons le plein de la voiture, il n'y aura pas de station service et il restera 300 Kms aller retour .


Nous en profitons pour prendre un café et discuter avec la dame du bar .

Elle me donne le journal local à la page météo .

Bref, c'est la cata, la route est fermée et personne ne passe .

Nous arivons à Te Anu en milieu d'après midi, direction le DOC. Ils ne repondent même plus à la question rasante des touristes , ils ont collé une pancarte sur la porte

« Road to Milford is closed « 

Je ne vais pas abdiquer si vite .

Je demande des renseignements sur les moyens de transport divers et variés .

Pas la voiture, pas l'hélico ni les petits avions, trop de vent , pas les bateaux au départ de Te Anau ....bref que la marche à pied , et c'est pas à cote, environ 100 kms .

Bref PAS de Milford , pas le clou du voyage ....................


Mais, il y a une possibilté ruineuse ;

Une compagnie organise des croisière au départ du lac voisin , à trvers les fjords . Pas Miford, mais les fjords quand même .

Nous achetons un billet , en espérant avoir au moins un peu de visibilité .????


Aujourd'hui, lac de Manapouri, c'est le depart . IL est 7 H 30, il fait nuit et nous embarquons . Le moteur tourne et en avant jusqu'à 14 heures .


Le jour se lève , pas le soleil et tout doucement le paysage se découvre . On commence à voir les montagne au milieu du lac , surmontées d'épais nuages .

Finalement , vers 11 heures, il commence à  y avoir du bleu dans le ciel et il ne pleut plus .

Et même si nous n'avons pas vu le Mont Mitré et Milford , ce fut une belle croisière, avec une météo plutot acceptable (avec polaire, veste en goretex et un peu de résistance au froid ).

Au retour, à 14 h pile , nous reprenons la route . Notre timing est trop court maintenant pour attendre l'ouverture possible de la route .


Nous sommes à Invercagill , la plus au sud des grosses villes de l'ile du sud . Demain, nous suivrons la route de la cote , essaierons de voir les pinguins, albatros, otaries .


Les photos viendrons plus tard, dans un autre post .

Partager cet article

Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 09:51
des torrents de pluie toute la nuit, un début de matinée avec un brouillard à couper au couteau ,bref, la journée s'engage mal .
Nous trainons puis finissons par nous decider à partir voir le glacier Franz Joseph . Il a été decouvert et exploré par un autrichien, Julian Von Hast, qui lui  donnera le nom de l'empereur d'Autriche .
Nous arrivons sur le parking et de là , plusieurs chemins partent soit vers la rivière, soit vers un gros rocher surplombant de loin la langue glacière, soit un chemin menant à la langue glacière .J
e choisis celui ci, bien qu'il soit le plus éloigné et surtout que le temps n'est pas très clément .
40 minutes plus tard et quelques photos de prises, j'arrive juste en front de la langue glacière . J 'approche de plus en plus et là,la pluie redemarre .
 Encore quelques photos plus, je décide de retourner .
L'appareil retournera à l'abri dans son sac, quant à moi, je serai trempée ....les vetements à tordre malgré la veste en goretex et les chaussures étanches .Mis je suis ravie d'avoir fait cette ballade .

Aujourd'hui, nous sommes allés voir le Fox . 30 kms de route , pas de quoi paniquer, surtout qu'il a plu encore à sceaux  toute la nuit .
 Route faisant, une petite tache bleue apparaît dans le ciel . En premier, le lac Matesson . Le mont Cook est sensé s'y refléter, mais pas beaucoup d'illusions, les nuages épais ne laisserons rien passer . Nous en ferons le tour, jourons à faire des poses longues sur une petite cascade . Ien d'exceptionnel, le temps se maintient .
Il est déjà tard et nous allons au glacier . L'approche est simple et même si le chemin a été fermé par les guides, nous passons sous les cordes pour y aller .
 La rivière est grosse et s'ilpleut encore, il faudra vite revenir pour ne pas se faire prendre par les flots . Mais tout se passera bien et la ballade se passe sans problème .

Finalement , la journée s'est passée sans pluie et plutot avec un petit soleil qui a percé les nuages . Demain, nous demarerons la descente vers le sud . Haast et Wanaka sont au programme . De préference sans pluie .

NZ_7630.jpg


NZ_7712.jpg


NZ_7942.jpg



Partager cet article

Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 07:08

 

Route n ° 60, vers le nord .

Nous allons voir les Pupu springs .

Difficile de dire réellement ce que c'est . Des sources d'eau douce, résurgente, dans une foret primaire qui evolue . Mon niveau d'anglais est insuffisant pour comprendre toutes les explications géologiques sur la question .

C'et vrai que l'eau est limpide, mais cette balade ne laissera pas un souvenir imperissable dans nos mémoires .

Nous reprenons la route pour 'extrème nord de la péninsule ; La météo est plate, il ne pleut pas ,il ne fait pas soleil, il n'y a pas trop de vent.

La golden bay, ainsi nommé pour cause de chasse à l'or dans le temps, paraît bien fade, malgré les éloges des guides touristiques sur sa beauté .

Nous abandonnerons la voiture pour grimper les falaises, broutées par de nombreuses brebis . Arrivés à l'aplomb des falaises, nous retrouverons Etretat local .

Nous continurons vers une immense plage de sable gris . Le vent s'est levé, la sable cingle les jambes, les bras, mais ce que c'est beau .

Des tourbillons de sable violent , la mer est encore en colère, d'énorme rochers bordent cette immense plage de 45 kms de long . Et pour amuser la galerie, 6 phoques coincés dans une marre de mer font des allers et retour en nage papillon en attendant que la marée haute les emmenent au large . Ils s'amusent bien ces phoques, sortant leurs moustaches de l'eau dès que quelqu'un arrive .

C'est l'heure de repartir, de quitter ce lieu encore exceptionnel .

Mai la météo n' pas dit son dernier mot . Et un bon cette fois ci . Le soleil apparaît enfin, dévoilant un ciel particulier, comme si un peintre s'exercait avec un large pinceau; nouvel arret photo , bien sur .

Cette fin de journée sera illuniner sur tout le chemin de retour . Beau final .

 

 

_EVE6207.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 06:42
_EVE7000-copie.jpg
le cap Farewell

_EVE7048-copie.jpgle cap Farewell



_EVE7505-copie.jpgles panecake rocks



_EVE7145-copie.jpg
le lac Nelson

_EVE7059-copie.jpg
le cap Farewell


_EVE6968-copie.jpgle cap Farewell



_EVE6923-copie.jpg
les Pupu springs


_EVE6853-copie.jpg

la cote ouest


_EVE6644-copie.jpg

la cote est

_EVE6608-copie-copie-1.jpgla cote est


Partager cet article

Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 11:12
 Nous quittons donc les Malbouroughs sounds pour Kaikoura.
Cette petite ville de la cote est, donne sur le Pacifique . Ellle est connue pour les baleines , Les dauphins et les otaries à fourrure.
Nous repassons par Picton , et à peine sortis de la ville , le décor  change complétement .
Nous touvons de petites montagnes chauves , érodées par le vent . Entre de collines, des vallées vertes,plantées de ceps bien alignées et taillés au cordeau .
 C'est le début de la route du vin . Cette région de NZ est réputée pour ses cépages sauvignon , mais pas de dégustation, l'objectif est différent .
 Une bone heure de route plus loin, le décors change encore .
Nous retrouvons l'océan . Malgré un très beau soleil et beaucoup de vent , très vite de gros rouleaux sont visibles de loin . La plage de sable noire est bien trop belle, la lumière est parfaite, la mer est déchainée et les appareils photos ne tiennent plus en place . Il y aura surement quelques belles images àvoir de cettebelle plage .

EVE6460

 Nous reprenons notre route et encore quelques virages plus loin, un panneu indique la présence des otaries .
Il y en a plein les rochers, à jouer, se prélasser au soleil . Nous reviendons par là le lendemain, donc pas d'arret cette fois ci . Kaikoura arrive enfin , Nous nous installons au camping pour la nuit . Nous pourrons voir les baleines dès le lendemain matin 8 heures . La promenade en bateau durera 3 heures , il n'y a plus qu'à mettre le réveil .
Mais la météo en décidera autrement . Il a plu à torrent toute la nuit, la mer est déchainée et les bateéux ne peuvent pas sortir . Il n'y a aucune garantie qu'ils sortiront dans la journée, et il nous est conseillé d'attendre le lendemain . Impossible .
Nous décidons donc de repartir , à cotre coeur, en tout cas pour moi .
 Deuxième blague de la météo , plutot les mauvais jours . L'avantage des jours d'orage et de tempete, c'est que la lumière est exceptionnelle , alors je me venge sur mon appareil photos . Nous retrouverons les otaries, qui ont le bon goût de rester à 2 metres de nous, sans que nous les génions . Tant mieux . Le vent soufflera toute la journée, il sera même difficile de rester debout tellement les rafales sont violentes .



_EVE5394.jpg

Partager cet article

Repost0