Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 14:15

Il a encore plu toute la nuit.

Le sol est détrempé, mais pour le moment, le soleil réapparaît un peu .

 

La nuit a été agitée, le vent s'est engouffré sous les tôles.

Dans le bar, accolé à notre chambre, la musique a été bon train une bonne partie de la nuit.

Une bonne douche froide pour nous réveiller, un petit déjeuner et c'est reparti .

Aujourd'hui , nous allons à Omorate.

 

C'est une petite ville tout au sud la région de l'Omo.

Nous serons seulement à 60 kms du Kenya,près du lac Turkana 

D'ailleurs, il nous faudra passer au poste de douane, même si nous ne passons pas la frontière.

Nous roulons pendant près d'une heure sur une piste monotone, sans relief. D'un seul coup, Bertrand fait stopper la voiture.

Il vient de voir des gros oiseaux sur le bord d'une petite rivière.

Ceux sont des secrétaires, qui bien sûr s'envoleront à notre approche.

 

 

Nous continuons encore notre route, mais cet  intermède nous a réveillés.

Sandy nous dépose dans un bar, hôtel, restaurant local, pour les locaux.

Nous allons devoir traverser la rivière Omo en pirogue.

Les pirogues sont en fait des demis troncs d'arbre évidés.

L'accès à la rivière est pentu et glissant .

 

Bertrand enjambe la pirogue pour s'installer, et ...patatra, il est dans l'eau.

C'est une grande crise de rigolade, de notre part et aussi des Danasech.

Mais l'appareil photo n'est pas tombé à l'eau. Ouf....

 

 

 

La traversée de fait sans autre gag. A l'arrivée, même épreuve.

Il faut sortir sans finir dans l'eau. Tout se passe bien, des dizaines de mains se tendent pour nous aider.

 

Un peu de marche, et nous allons vers le village, toujours accompagné d'un jeune guide du village.

 

C'est un petit village, protégé par une barrière de branchages et feuillages.

Il est surpeuplé, il y a des enfants partout, une vraie fourmilière.

Les cases sont petites, faites elles aussi de branchages ,feuillages et tôles ondulées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants nous tiraillent par les bras. Ils veulent tous être pris en photo.

 2 birrs, c'est toujours le même tarif.

 

Certaines, même , essayent d'obtenir de l'argent en plus pour poser avec une chevrette. Ils ont le sens des affaires et ont bien compris ce qui plaît aux touristes qui passent par là.

Au moins, eux , ne boivent pas d'alcool.

 

Difficile de se retrouver dans un tel brouhaha.

 

 

Nous nous séparons pour essayer des faire quelques photos sympa.

Bertrand et Bernadette les attirent . Tant mieux pour Jacques et moi, nous avons un peu la paix pendant ce temps.

Un spécimen du genre malicieuse, et pas du tout timide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous allons bientôt repartir,accompagné par quelques villageois .

 

 

 

Une nouvelle traversée de la rivière reste à faire.

Je serai seule dans ma pirogue, avec une femme du village.

Nous entreprenons un cours de chant.

"Maman les petits bateaux ont ils des jambes".

Elle chante avec moi, dans un français africanisé.

et je l'accompagne à mon tours dans son dialecte.Tout le monde rigole. 

 

Bertrand est enfin sec. 

Sandy nous attend.

Nous allons boire une boisson noire, sucrée ,vendue dans le monde entier.

D'autres enfants s'approche, par curiosité.

Jacques entreprend un cours photo avec un petit bonhomme. Il a l'air très intéressé.

 

 

 

Nous repartons pour Turmi.

Nous traverserons une grande étendue couverte de termitière géante.

Nous arriverons vers 15 heures,.

Dans l'après midi, nous irons visiter le village Hamer .

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

perrin 29/12/2008 12:01

avant de quitter les Dassanetch,les enfants nous accompagnent jusqu'au fleuve.Bertrand leur montre sa dentition et ses dents couronnées les intriguent, ils n'ont jamais vu cela.
par ailleurs, il leurs montrent son torse et ses jambes poilues, c'est du même effet.
certains se mettent à toucher ces poils, quelle réaction, pire que s'ils avaient reçu une décharge électrique !